Comité de liaison pour l'alphabétisation et la promotion (CLAP) et délégation régionale de Haute-Normandie-Picardie

 

CLAP national et CLAP Haute-Normandie-Picardie et autres délégations régionales :

- vie interne, administration, fonctionnement, personnel, comptabilité, correspondance ;

- activités : programmes, projets, actions, partenariats, dossiers documentaires, publications ;

- documentation reçue.

Contexte :
Activités professionnelles et engagements associatifs

Circulaires et instructions ministérielles : […] surveillance des étrangers.

1 M 695 , 1914-1917  
Contexte :
Pouvoirs, administrations, juridictions et établissements locaux. > Administrations déconcentrées dans les départements. > Administrations préfectorales. > Préfecture des Bouches-du-Rhône. > Administration générale. > Troisième République. > Organisation administrative.

1949

115 M 16 , 1949  
Contexte :
Administration générale et économie. > Gestion des ressortissants étrangers. > Etrangers entrés clandestinement en France et refoulés sur leurs pays : correspondance, procès-verbaux de gendarmerie, extraits de registres d'écrou, notices individuelles, sauf-conduits, rapports, autorisation provisoire de séjour, titre d'identité et de voyage, récépissé de demande de carte d'identité de travailleur agricole ou industriel, carte de séjour, certificats de notification de refus de séjour, d'arrêté de refoulement.

Rapport du 15 avril 1917 : Histoire sanitaire du Creusot depuis la mobilisation. Comment la ville s'est défendue contre de multiples dangers de contagion par le docteur Briau, directeur du Bureau Municipal d'Hygiène du Creusot.

Sans cote , 15 avril 1917  
Contexte :
Archives communales non déposées du département de Saône-et-Loire et Bibliothèque municipale de Chalon-sur-Saône. > a011488983089ce0gt4 > a0114889830892BvzPy

Passeports, cartes d'identité : circulaires sur le renouvellement des cartes d'identité de travailleurs étrangers (1942) ; récépissés de demandes de cartes d'identité ; instruction générale précisant les modalités d'application du décret instituant la carte d'identité nationale (1955) ; circulaires sur la délivrance, la perte, l'invalidation des cartes et passeports ; déclarations de pertes ou de vues de cartes.

11 J 2 , 1942-1982  

[…] d'une délégation de médecins cubains spécialisés en microbiologie à la Préfecture (1984) ; visite de M. Alem, consul général du Maroc à Bobigny, à Monsieur le préfet (19 septembre 1983) ; visite au préfet de M. Zine Rodelsy exerçant les fonctions de consul d'Algérie à Vitry-sur-Seine (7 septembre 1984).

1795 W 48 , 1983-1984  
Contexte :
Préfectures de la Seine et de la Seine-et-Oise, puis du Val-de-Marne > Cabinet du préfet > Service de presse, puis Bureau de la communication > Visites du préfet : dossiers documentaires et préparatoires > Visites

Don de Mme Florence Struve : lettres reçues par Florence Struve du 15/9/1916 au 16/9/1918Autre titre : Souvenirs de soldats

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267952ARxnxP , 1916-09-15  
Notes sur le contenu : Contenu : correspondance adressée à Mme Florence Struve, infirmière, par des soldats soignés par elle ainsi que par son filleul de guerre, M. Charles Mathelin. Le don, effectué en 1919, est de Florence Struve. Le fonds comprend 256 pièces (153 correspondances), dont 39 cartes postales parmi lesquelles 3 cartes de prisonniers de guerre (à Müncheberg et Zossen). Plusieurs lettres sont à l'en-tête de l'œuvre Le foyer du soldat (W.M.C.A.). L'une des cartes postales pourrait être une photographie de Florence Struve. L'essentiel concerne les années 1915 et 1916.

Convocation et compte-rendu de réunion, notes de la DDTEFP traduites en arabe sur les droits du salarié licencié, sur les congés payés, liste des antennes juridiques, notes, bulletin de l'École nationale de police de Marseille, note de service sur la mise en place d'un dispositif pédagogique, mesures pour la coordination de la lutte contre le racisme, guide des lois antiracistes édicté par le ministère de la Justice (1994).

94 , 1990-1994  
Contexte :
Parcours politique > Volet public > Cellule départementale de lutte contre le racisme, groupe « Police-Justice »

Publications

ABS 9-4 , 1991-2001  

Villes-Univers. Bulletin périodique, Gennevilliers puis Asnières : n°10, 12-14, 16-44, 46-61.

Contexte :
Associations et collectifs de solidarité dans les Hauts-de-Seine > Villes-Univers (ex-Asnières-Univers)

Surveillance des frontières : rapports du préfet au ministère de l'Intérieur, et des sous-préfets au préfet (juillet-août 1924) ; rapports mensuels du commissariat spécial sur l'état d'esprit de la population (1939-1940).Télégrammes chiffrés et textes officiels sur, notamment, […] le recensement des étrangers […]. A noter, […] et un Recueil des principales circulaires concernant la surveillance des étrangers (1940) […].Arrestation d'étrangers : procès-verbaux de gendarmerie, notes des Renseignements généraux, télégrammes (1940-1943) [mince dossier] (1924, 1939-1943).

1251 W 1306 , 1924-1943  
Contexte :
Archives publiques postérieures au 10 juillet 1940. > Préfecture de la Meuse. > Cabinet du préfet.

Administration générale, réglementation sur les étrangers : réglementation (1947-1983) ; enregistrement des visas d'arrivée et de départ délivrés aux étrangers (1939-1952) ; enregistrement des dossiers de demandes de carte d'identité pour les étrangers, premières demandes et renouvellements (1939-1952) ; récépissés de demandes de carte d'identité (1933-1952) ; imprimés.

1 E_PEN 0 , 1933-1983  
Contexte :
Pouvoirs, administrations et établissements locaux > Villes et communautés d'habitants > Finistère > a011393448934h70gbq > Commune de Penhars (rattachée à Quimper en 1960)

République française. Département de la Charente-Inférieure. Avis aux Italiens. (invitation à se faire recenser et à faire connaître s'ils entendent souscrire une déclaration de loyalisme à l'égard de la France). Signature : F. Pierre-Alype, préfet ; 10 juin 1940 ; imp. Jean Foucher & Cie, la Rochelle ; dim. 56X44 cm ; noir sur fond blanc.

2 FI 797 , 1940  
Contexte :
Archives communales non déposées de la Charente-Maritime. > Archives communales de la Rochelle. > Affiches.

Objets : valise de Rosa Esteve Serra, mère de Llibert Tarrago.

Sans cote  

Le maître de forges, G. Ohnet (sd) : livre rapporté par Joan Tarrago de Mauthausen, où il avait créé une bibliothèque.

Montre à gousset que Joan Tarrago disait avoir récupérée auprès d'un gardien du camp, à la libération.

Médaille de déporté de Joan Tarrago. Carte de travail de Rosa Esteve Serra (1951).

Albums photos.

Cuillère donnée par la Croix-rouge française à Llibert Tarrago, surnommée par sa mère “ la cuillère du plan Marshall ”.

Films de vacances de la famille Tarrago, filmée par le parrain de Llibert Tarrago, Jose Ayxendri (film super huit et copie VHS).

Pierre de la carrière de Mauthausen et morceau de fil de fer barbelé rapporté par Joan Tarrago lors de son voyage en 1965.

Objets divers (poudrier, éventail, courriers, disques, etc. ).

Contexte :
Fonds documentaires > Llibert Tarrago > Llibert Tarrago

Bouziri, Saïd (fonds d'archives)

1967-2006  

Le fonds retrace le parcours d'un homme engagé dans la lutte menée depuis les années 1960 contre toutes les formes de discriminations, les inégalités et les injustices. Il témoigne ainsi de ses engagements militants multiples: Premiers engagements fondateurs au sein des Comités de soutien à la révolution palestinienne, des Comités Palestine et du Mouvement des travailleurs arabes ; Militance associative, syndicale et des droits de l'Homme, action au sein d'organismes publics : FAS, CNIPI, FONDA, LDH, Conseil national de la vie associative (CNVA), Conseil des associations immigrées en France/en Europe (CAIF/CAIE), Troisième collectif des sans-papiers ; Droits de l'Homme dans son pays d'origine, la Tunisie, et dans les associations de l'immigration tunisienne; engagements locaux dans le quartier Barbès, Goutte d'Or, Château Rouge, Clignancourt, LDH 18e, association de quartier ; Droit de vote des étrangers : du Collectif pour les droits civiques (années 1980) à la Votation citoyenne (années 2000).

Le fonds est constitué majoritairement d'un ensemble de documents issus- ou produits dans le cadre des mouvements, collectifs et divers organismes auxquels Saïd Bouziri a participé (comités, commissions, groupes de travail). Il comprend également une part non négligeable de dossiers thématiques. Enfin, si quelques documents iconographiques sont recensés, le fonds ne comprend pas de supports audiovisuels. Pour l'ensemble du fonds, la typologie documentaire est la suivante:

Plateforme, organigramme, texte de réflexion, projet, avis, bilan d'actions menées, analyse de projet de loi, ordre du jour, convocation et compte rendu de réunion, notes manuscrites, note d'opportunité, note de synthèse, note méthodologique, rapport, étude, dossier juridique, texte réglementaire, règlement intérieur, récit-témoignage-entretien, enquêtes, questionnaire, correspondance.Tracts, appels, communiqués, lettres de soutien.Liste nominative, dossier individuel, fiche grévistes et sans-papiers, fiche de questionnaire individuel, lettre d'engagement de travailleurs, demande de régularisation, carte de séjour, attestation employeurs.Document comptable et financier (commande, reçu, facture, carnet d'adresse, demande de subvention, budget, rapport financier) et de personnel (bulletins de paie, attestation employeurs, lettre de licenciement).Publications (journaux, bulletins, périodiques, brochures), coupures de presse, dossiers de presse.Documentation sur/par des organismes et manifestations (liste, statuts, programme, dépliant, retranscription d'interventions, compte rendu, procès-verbal, budget, bibliographie, actes, guide d'accompagnement ou de formation, matériel pédagogique).Affiches, flyers-tracts, autocollants.

Le fonds reflète les multiples engagements de Saïd Bouziri dans les domaines socio-politique, associatif, culturel et citoyen (fondateur du MTA, des journaux Sans Frontière et Libération, inspirateur de collectifs des sans-papiers, administrateur du Fonds d'action sociale (FAS), du Conseil national pour l'intégration des populations immigrées (CNIPI), militant et responsable de la LigueDH, la FIDH, de syndicats, etc.) ont pour fondement le respect de la dignité humaine et l'accès aux droits civiques. Ce combat, à la lumière des événements récents, est plus que jamais d'actualité. Pour Saïd, l'étranger, l'immigré et toute personne - au-delà de toute appartenance et de toute frontière - devaient être reconnus comme citoyens. Son itinéraire de combat était étroitement lié à la figure de l'étranger, de l'immigré confiné dans le transitoire. La préservation des traces, des mémoires et de l'histoire de l'immigration permettent ainsi aux chercheurs et aux historiens d'enrichir un récit national au plus proche du réel. Ces archives contribuent aussi à nous alerter et à nous éclairer sur la manière d'appréhender les inéluctables migrations futures qui seront, à n'en pas douter, d'une ampleur sans précédent. Ainsi, à titre d'exemple, qu'elles qu'en furent leurs limites d'action, le rôle innovant qu'ont pu jouer les dispositifs institutionnels tels que le FAS ou le Conseil national des populations immigrées, ont été des espaces d'échanges riches d'enseignement pour apporter des réponses au défi actuel de l'accueil et l'accompagnement des migrants. A travers les archives de militants et de structures associatives de l'immigration, ce sont des pans entiers de l'histoire des oppositions démocratiques, bien souvent contraintes dans les pays d'origine, qui se révèlent. Ainsi, l'exploitation et la diffusion de ces sources primordiales s'avèrent, aussi bien dans les pays d'accueil que d'origine, contribueront à l'écriture objectivée de l'Histoire. La conservation de l'histoire et des mémoires de l'immigration ainsi que des luttes et mobilisations était importante pour Saïd Bouziri comme en atteste la création de l'association Génériques en 1987. Investi dans la défense des droits des immigrés et dans la défense plus large des droits de l'Homme, Saïd Bouziri aura tenté de créer des ponts entre ces combats.

L'Espagne républicaineSous-Titre : hebdomadaire politique et littéraireAutre titre : devient : L'Espagne

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267988hZlPQ9 , 1945-01-01  
Notes sur le titre : Publication de la Junte espagnole de libération, L'Espagne républicaine occupe une place à part dans le panorama des publications de l'exil par son caractère unitaire qui n'exclut pas les débats et sa publication en grande partie en français.L'Espagne républicaine connaît une large diffusion.Notes sur la forme : Texte imprimé.

La Famille du Soldat : carnet d'activités de l'oeuvreAutre titre : Souvenirs de soldats

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267951xQ83R6 , 1915-09-27  
Notes sur le contenu : [Le numéro de don n'a pas été retrouvé, mais il est probable que le don provienne de Violet L. Hollebone, auteur de divers dons à la B.M.G. durant les années 1920.]Ensemble de documents et de correspondances liés à l'œuvre « La Famille du Soldat » :- Tract de l'œuvre « La Famille du Soldat » (s.d.)- Carnet (10cm/16cm) appartenant à l'œuvre « La Famille du Soldat ». Liste de « marraines » et de leurs « filleuls », avec des commentaires sur la situation de ces soldats. (s.d.)- Collection de lettres de soldats à leurs « marraines ». La plupart des lettres sont adressées au secrétariat de la branche britannique de l'œuvre (Miss Violet L. Hollebone, 85 Westbourne Terrace, Hyde Park, London), certaines sont directement adressées aux marraines concernées (britanniques également). La majorité des lettres émanent des soldats (français), d'autres relèvent de correspondances entre des tiers : entre la famille des soldats et les marraines, entre les marraines et Violet Hollebone, entre l'œuvre et la Croix Rouge, etc. Un cas concerne un soldat prisonnier de guerre (à Darmstadt). Le lot comprend en outre deux cartes postales (dont une photo de soldat) et deux notes de frais (de provisions envoyées aux soldats, dont une de chez Harrod's).Les lettres (85 courriers au total) sont classées par lots numérotés (correspondant en principe chaque fois à un soldat ou à une famille suivis par l'œuvre). Après tri, ce classement a été conservé.

Réfugiés politiques ex-autrichiens et allemands : instructions ; statistiques (1939-1942) ; états nominatifs ; dossiers individuels des Allemands ; prestataires allemands, ex-autrichiens et tchécoslovaques (1940).

7 M 4/16 , 1938-1942  
Contexte :
Pouvoirs, administrations, juridictions et établissements locaux. > Départements. > Administrations préfectorales. > Tous services. > Administration générale. > Sûreté générale.

Archives départementales de Lot-et-Garonne (Nouvelle-Aquitaine, France) (fonds d'archives)

2327 W 1-1072 , 1944-2000  

Ce fonds est constitué de trois grandes parties : la création et le fonctionnement du CAFI, l'accueil et la gestion de l'aide aux rapatriés, les structures propres liées au CAFI.

Dans un premier temps, on voit donc comment les infrastructures ont été adaptées à l'accueil d'une population nombreuse et singulière. Le dossier relatif à la création, ou plus exactement à la vocation, de ce lieu est mince et il faudra en chercher des sources plus précises ailleurs. Nous trouverons, dans cette première partie, pas mal d'éléments concernant la gestion comptable du centre et en particulier pour les chapitres d'entretien et travaux. Toutefois ces dossiers sont lacunaires et souvent constitués de doubles ou de photocopies. En effet, les services financiers de la préfecture de Lot-et-Garonne étant ordonnateurs des dépenses du CAFI (on pourra donc retrouver en ses services des pièces originales), le secrétaire-comptable du centre n'avait que les doubles et, de plus, plusieurs structures intervenaient dans les questions de gestion. Selon ce que recherche le lecteur, les rapports d'activité et autres rapports des directeurs sur le centre pourraient donner une bonne vision à la fois de la population accueillie et de l'état d'esprit avec lequel était pratiqué cet accueil. Nous ne trouverons pas de dossier consacré aux relations avec les autorités de tutelle successives dans la mesure où cela est déjà contenu dans la correspondance active comme passive du directeur. La deuxième partie comporte bien plus de données humaines puisqu'il y est question de la prise en charge sociale de la population rapatriée. On pourra donc suivre l'évolution des effectifs mais aussi les problématiques particulières. Les dossiers de renseignements sur les personnes et les familles ont un contenu inégal mais demeurent probablement l'une des pièces maîtresses de cette partie. Dans le cadre du suivi des familles et de leur intégration par le travail ou la scolarité, les dossiers de Laurent Iwanesko, chargé de mission auprès des rapatriés pour l'orientation scolaire et professionnelle, apporteront beaucoup d'éléments sur les moyens mis en oeuvre et pourront être considérés comme l'une des clés de voute de l'action sociale menée au CAFI.

Enfin, les structures propres liées au CAFI telles l'école et le dispensaire furent des éléments moteurs et apportent des informations très intéressantes concernant l'éducation de la deuxième génération et la santé de tous les résidents. On regrettera de trouver fort peu de documents concernant l'éducation de la Maison des Jeunes et de la Culture dont le statut, dès le début, était indépendant du CAFI, bien que mise en place s