Association de Culture Berbère du Val d'Oise (ACBVO) (Val d'Oise, Ile-de-France, France) (fonds d'archives)

1991-2008  

Une partie du fonds se trouve conservée chez son président et comprend les documents fondateurs et de fonctionnement de l'ACBVO.

Une autre partie du fonds, conservée dans les locaux de l'ACBVO et présentée ci-après, comprend essentiellement les publications de l'association et la documentation collectée.

Enfin, l'association conserve aussi ses archives électroniques dans son ordinateur.

Arrêt sur images

1997-2005  

Magazine hebdomadaire de décryptage des médias, présenté par Daniel Schneidermann et Pascale Clark. Parmi les thématiques liées à l'immigration, on trouve une émission consacrée au documentaire réalisé par Bertrand et Nils Tavernier De l'autre côté du périph' suite aux protestations contre la loi Debré sur le certificat d'hébergement des étrangers et à la lettre du ministre délégué à la Ville et à l'Intégration, Eric Raoult, qui suivit (1997). L'émission fait une comparaison entre le traitement médiatique du thème des banlieues et de l'intégration à travers un JT de TF1 et l'image véhiculée par le documentaire. En 2003, une émission revient sur les vingt ans de La Marche des beurs pour l'égalité et contre le racisme et sur la manière dont elle a été couverte par les médias. Elle s'attarde également sur la nomination de Malek Boutih, président de SOS Racisme devenu secrétaire national du PS et présente le film de Jean-Louis Comolli et Michel Samson, Rêves de France à Marseille. En 2005, deux autres émissions s'intéressent plus ou moins directement à l'immigration: l'exposition des sans-papiers à la télévision ainsi que la polygamie en France, à l'occasion des émeutes en banlieue. L'émission est arrêtée en 2007 et le concept se déplace alors sur Internet. Il ne se contente plus de critiquer la télévision mais également tous les autres médias.

Pariser Zeitung. Paris1941-1944

1941-1944  

BDIC : Mfm P 303 { n° 1, 15-jan-1941 - vol. 4, n° 210, 16-aou-1944 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin { Jusqu'à : 16 août 1944 [IV, n° 210], éd. bilingue }

IHTP : C 100 (1-15) { jan-1941 - aou-1944 [microfilms] }

Contexte :
1941-1950 > 1941

Aqui Portugal. Paris1992-1994

1992-1994  

Biblioteca nacional de Portugal (BNP) : cote JE 131 V { n°15 (mars 1994)-n°45 (décembre 1995) [lacunes n°28, 33-43]} ; {nouvelle série : n°12, 14, 21, 25, 30 (janvier 1999-septembre 2000) [lacunes]}.

Rede de bibliotecas municipais de Lisboa (Réseau des bibliothèques municipales de Lisbonne) : cote J 1645 V {n°0 (novembre 1992)}.

Génériques : Fonds des périodiques { n° 2, janv. 1993 ; n° 20, sept. 1994 }.

Contexte :
1991-2000 > 1992

Tribuna do emigrante : Por um Portugal donde não precisemos de emigrar / Federação das associaçoes de trabalhadores emigrados (FATE). . Paris1977-[?]

1977-[?]  

BDIC : F°P 3474 -Génériques : Fonds des périodiques { n° 0 et n° 1, juill-oct. 1977 ; n° 3, déc. 1977- janv. 1978 ; n° 4 à 6, fév-juill. 1978. Supplément au n° 2 }

BnF, site François-Mitterrand : FOL JO 20674

Biblioteca nacional de Portugal : Série geral - J. 3778 V. { n°0 (juil.-ago 1977) - ...}

Contexte :
1971-1980 > 1977

Maroc. Droits de l'Homme. Immigration marocaine en France (1974-1978).

ZNI 35 , 1974-1978  

Déclarations, publications et brochures du Comité de lutte contre la répression au Maroc. Appel pour la création d'un comité à Lyon. Déclarations. Solidarité, bulletin du Comité de soutien aux détenus politiques et contre la répression au Maroc, n° 3 (mars 1974). Bulletin du Comité (Paris) de lutte contre la répression au Maroc (n°2 juin 1978). Bulletin du comité de Marseille (n°1, mars 1976). Maroc des luttes (n° 1, mai 1978). Maroc: répression, prison, immigration, supplément au n° 37 du Cedetim

Centre d'Études et de d'initiative de solidarité internationale.

, 62 p. Le Maroc des procès, procès de Casablanca (janvier-février 1977), supplément au n°39 du Cedetim, 96 p. «Maroc: luttes des prisons, grèves de la faim», 18 p. dactyl. «Lutte des femmes et répression politique au Maroc», 18 p. dactyl. Dossier d'information sur la «domination impérialiste au Maroc et le développement du capitalisme dans les campagnes». Texte commun de l'Association des Marocains de France et du Comité contre l'expulsion du président de l'AMF du territoire français (avril 1974). «Visitez le Maroc», plaquette sarcastique sur la situation du Maroc «Dans les entrailles de ma patrie: à propos de la détention politique au Maroc», bande dessinée (deux versions: arabe et français).

Publications, tracts, affiches&de différents comités sur la question du Maroc. Affiche du Comité «Abdellatif Zeroual

Professeur de philosophie et militant marocain membre d'Ilal Amam, enlevé à Casablanca par la police en novembre 1974, mort des suites de la torture.

». Communiqués des 139 détenus politiques de Kenitra, Casablanca, Chaouen, Settat. Déclaration de l'organisation «23 mars» sur le développement que connaît la question nationale du Sahara marocain (octobre 1975). Carte pétition éditée par l'Union nationale des étudiants marocains, à envoyer au cabinet royal à Rabat. «Maroc, 22 ans de répression», supplément de 54 pages au n°24 du mensuel marocainAlikhtiar Athaouri (mars 1978). «1956-1977: Maroc de procès», calendrier 1978, en français et en arabe. «Graffiti sur le mur des silences: le Maroc: qui? vive», Barbare n°24, Gap, 1976. «La répression au Maroc», brochure de l'Union nationale des Étudiants marocains (UNEM) de Clermont-Ferrand. «Sauvons la vie du camarade El-Mazouny

Militant marocain enlevé à Tunis en novembre 1972.

», tract 4 p.

Amnesty international. Documentation générale. Protocole de la visite chez l'ambassadeur du Maroc. 1978

Documents sur les travailleurs marocains. Amicale des travailleurs et commerçants marocains de la circonscription consulaire de Paris, liens avec le consulat général (octroi de terrains à bâtir par le Maroc, création d'amicales). Avis du consulat de Lyon aux travailleurs marocains (mouvement de fonds, régime des véhicules lors du retour et pour les vacances). Cas de l'usine Chausson à Gennevilliers

Établissement employant 2000 Marocains sur 5000 ouvriers.

(«liaison sociale», cellule mise en place par le service du personnel de l'usine parmi les Marocains).

Contexte :
Maroc, mouvements étudiants, droits de l'homme et solidarités internationales