Amal / Association Musulmane d'animation et de loisirs. 1976

 

D'après le numéro partiel dont nous disposons, ce périodique s'adresse aux populations immigrées mais aussi à un public plus large. Il vise à sensibiliser son lectorat aux problèmes que rencontrent les immigrés et les populations issus de l'immigration sur plusieurs plan (sociaux, économiques, éducatifs) et à la difficulté de l'exil à travers des articles mais aussi des poèmes. Il laisse également une place importante à la présentation de la culture maghrébine : calligraphie, cinéma, religion. Il donne également des conseils juridiques pour les étrangers souhaitant se rendre en France.

Amicale des Algériens en Europe (collection numérisée de périodiques)

1982-1985  

L'Amicale des Algériens éditait depuis 1962 une revue appellée L'Algérien en Europe. Lors de la X assemblée générale de l'association est décidée une refonte du journal, qui devient ainsi La Semaine de l'émigration. Le constat est que la situation a bien évolué depuis l'indépendance de l'Algérie, que vingt ans ont passé ainsi que les questions posées par l'émigration algérienne. Celle-ci est devenue beaucoup plus familliale, alors qu'elle était auparavant individuelle. De plus "Un régime de gauche arrive au pouvoir"[1].

Les nouveaux objectifs de la Semaine de l'émigration ont été de "sensibiliser [la] communauté aux problèmes de la réinsertion", "de donner "aux travailleurs immigrés une meilleure connaissance des conditions de la réinsertion"[2], et de "continuer la défense des droits des émigrés"[3].

[1], [2] et [3] : L'amicale des Algériens en Europe, La Semaine de l'émigration, n°1, p.3, 1982.

Antipodes

1984-1999  

Magazine littéraire bi-mensuel produit par Madeleine Mukamabano et qui présente des ouvrages d'auteurs étrangers résidants en France ou ayant des liens particuliers avec la France. Des débats entre invités sont organisés, en alternance avec des lectures et la diffusion d'extraits musicaux. Dans cette multitude d'émissions, on peut retenir celle sur la littérature noire avec le livre de Tierno Monénembo Un rêve utile (Paris, Seuil, 1991) qui raconte l'histoire d'un étudiant africain à Lyon et qui se retrouve à donner des cours d'alphabétisation à des travailleurs immigrés africains (1991) ; il y a également cette émission sur l'exil et l'enfance qui réunit dix-sept écrivains étrangers comme Nancy Huston, Leïla Sebbar ou Morgan Sportes (1993). Ils se sont rencontrés en France et sont les auteurs d'un livre collectif intitulé Une enfance d'ailleurs (Paris, J'ai Lu) dans lequel ils reviennent sur leur enfance dans leur pays d'origine.