Messieurs les jurés

1978-1986  

Série judiciaire qui propose la retransmission fidèle d'un procès aux assisses d'une affaire fictive. On suit la présentation de l'affaire, des victimes et des accusés, des témoins, les plaidoiries de l'avocat général et de la défense, les délibérations du jury et enfin le verdict de la cour. Les membres du jury sont interprétés par des téléspectateurs. On s'intéresse tout particulièrement ici à l'affaire Lizant-Marrillet (1978) qui revient sur l'agression d'un étudiant noir immigré par trois jeunes hommes blancs autour d'une histoire de vente de voiture. L'affaire prend une tournure sociale sur fond de débat sur le racisme. Même constat pour l'affaire Kerzaz (1986) qui revient sur le meurtre d'un chômeur français par un jeune mécanicien né en France de parents algériens. La victime et l'accusé étaient amis. Bientôt le procès dévie sur le racisme en France et les relations franco-algériennes.

Contexte :
Télévision > a011428670378pXgb82

Le Pays d'ici

1988-1997  

Magazine quotidien produit et présenté par Laurence Bloch, du mardi au vendredi, en fin d'après-midi. Il est consacré à la vie quotidienne d'une ville, d'un village, plus généralement d'une région, vie quotidienne qui est déclinée, durant les quatre émissions de la semaine, autour d'une problématique. Le magazine se compose de débats avec des personnalités locales et de reportages. Il peut se dérouler sur place, en parallèle d'un événement local par exemple. Concernant l'immigration, les émissions soulignent souvent la présence des immigrés dans l'espace concerné. Ainsi, on a par exemple les témoignages d'immigrés de la ville de Dreux où le Front national a remporté les élections municipales en 1983 (1989), l'intégration de l'immigration italienne ainsi que celle des harkis dans la région de Villeneuve-sur-Lot (1990), la vie de la banlieue lyonnaise (1991), Marseille et sa proximité avec la Méditerranée (1994), les Anglais du Pas-de-Calais (1997).

Die Neue Front = Le Front nouveau : Organ der Sozialistischen Arbeiterpartei Deutschlands / Sozialistische Arbeiterpartei Deutschlands (SAPD), Auslandsgruppe Paris. Paris1933-1938

1933-1938  

BDIC : GFP 4768 { II-1934 : n° 11-n° 18, n° 21/22, n° 24 ; III-1935 : n° 1-n° 8, n° 10-n° 12, n° 15, n° 17-n° 19, n° 21-n° 23 ; IV-1936 : n° 1-n° 21, n° 23 ; V-1937 : n° 1-n° 16 ; VI-1938 : n° 1-n° 3 } ; 8 P 3402 { 1939, Vol.VII, n°1-8 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez de jardin - Magasin - GR FOL-JO-3133 { sept. 1933-nov. 1938 [VI, n° 11], inc. }

Contexte :
1931-1940 > 1933

Quand la ville mord

dimanche 26 juillet 2009  

Téléfilm diffusé en deuxième partie de soirée et qui fait partie d'une collection de films noirs, eux-mêmes adaptés d'une série de romans noirs, intitulée Suite noire et dirigée par Jean-Bernard Pouy aux éditions La Branche. Quand la ville mord suit le parcours de Sara (Aïssa Maïga), une jeune Malienne, qui arrive en France pour devenir peintre et suivre les traces de son modèle, Jean-Michel Basquiat. Elle est accompagnée de sa cousine Zina. L'apprentissage tourne au drame, elles finissent sous la coupe d'un proxénète. Ce dernier tue Zina et est à son tour tué par Sara. Les vengeances se succèdent alors les unes aux autres.

Contexte :
Télévision > a011428670378JUlSZY

Le magazine de la santé au quotidien puis Le magazine de la santé

2006-2013  

Magazine quotidien sur la santé, présenté par Michel Cymes et Marina Carrère d'Encausse, médecins. Ce magazine se compose de reportages, de chroniques, d'un journal, d'interviews en plateau d'invités et de brèves sur le monde médical. Concernant le thème de l'immigration, on trouve des reportages sur les souffrances psychologiques des parents et des enfants menacés d'expulsion et la situation sanitaire des expulsés de Cachan (2006), sur les urgences de l'hôpital Bichat où face à la pénurie des médecins francophones, le chef de service, d'origine péruvienne, a dû faire appel à des médecins étrangers venus de Turquie ou encore du Cameroun (2007) ; sur la gestion sanitaire des migrants de Calais (2009) ; sur la santé des Roms menacés d'expulsion à Bordeaux (2010) et plus généralement sur la santé des immigrés malades menacés d'expulsion (2013).

Fruits et légumes

1994  

Sitcom racontant la vie d'une famille d'origine algérienne, installée en France depuis une trentaine d'années. Le père, Amar, possède une épicerie dans laquelle les intrigues se déroulent. On y trouve également une famille française voisine de l'épicerie ainsi qu'un jeune Sénégalais, embauché par Amar comme apprenti. Le ton est humoristique et les acteurs ont des origines diverses (Maghreb, Afrique, France).

Contexte :
Télévision > a011428670378pXgb82

Rencontres des jeunesses française et tchécoslovaque [puis] Bulletin de l'Association des anciens élèves tchécoslovaques des lycées de France. ParisPrague1934-1947

1934-1947  

Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales : PER.11371 { n° 2, 1934 ; n° 3, 1937 ; n° 1, 1946 - n° 2, 1946 ; n° 1, 1947 }

BnF, site François-Mitterand : Rez-de-jardin - magasin JO- 74774 { 1934 [I, n° 1]- févr. 1936 [III, n° 18], inc. }

Contexte :
1931-1940 > 1934

Sixième gauche

1990  

Sitcom qui met en scène deux familles qui habitent sur le même palier d'un immeuble, au sixième étage : une famille française, les Villiers et une famille d'immigrés algériens, les Ben-Amar. Cette série, créée par Henri de Turenne et Akli Tadjer, est également portée par l'humour et la volonté de dédramatiser l'image des immigrés. Le chef de famille algérien est interprété par Amidou.

Contexte :
Télévision > a011428670378pXgb82

Amicale des Algériens en Europe (collection numérisée de périodiques)

1982-1985  

L'Amicale des Algériens éditait depuis 1962 une revue appellée L'Algérien en Europe. Lors de la X assemblée générale de l'association est décidée une refonte du journal, qui devient ainsi La Semaine de l'émigration. Le constat est que la situation a bien évolué depuis l'indépendance de l'Algérie, que vingt ans ont passé ainsi que les questions posées par l'émigration algérienne. Celle-ci est devenue beaucoup plus familliale, alors qu'elle était auparavant individuelle. De plus "Un régime de gauche arrive au pouvoir"[1].

Les nouveaux objectifs de la Semaine de l'émigration ont été de "sensibiliser [la] communauté aux problèmes de la réinsertion", "de donner "aux travailleurs immigrés une meilleure connaissance des conditions de la réinsertion"[2], et de "continuer la défense des droits des émigrés"[3].

[1], [2] et [3] : L'amicale des Algériens en Europe, La Semaine de l'émigration, n°1, p.3, 1982.

La voix des travailleurs sénégalais en France (collection numérisée de périodiques)

1985-1992  

La voix des travailleurs sénégalais est un périodique publié par l'association de l'Union des travailleurs sénégalais en France (UTSF). En 1988, l'association a publié une nouvelle série.

Journaux composés de lettres de revendications, comptes rendus d'assemblées générales de l'association, éditoriaux, annonces d'événements en relation avec les Sénégalais en France, témoignages et actualités sur les conditions de travail des travailleurs sénégalais en France.

Synergie

1990-1998  

Emission quotidienne d'entretiens avec différentes personnalités issues de la politique, des médias et des arts et présentée par Jean-Luc Hees. L'émission commence avec un éditorial de Jean-Luc Hees sur l'actualité. Puis a lieu l'entretien avec l'invité qui parle de sa propre actualité, de ses projets et Suvres. Enfin, l'émission se conclut avec une chronique liée à un jour fixe (écologie le lundi, cinéma le vendredi, etc). Parmi les invités de l'émission, on peut trouver, entre autres, Harlem Désir, fondateur de SOS Racisme ; Souad Amidou, actrice d'origine marocaine (1990) ; Mikhail Rudy, pianiste d'origine russe (1991) ; Kofi Yamgnane, secrétaire d'Etat à l'intégration de 1991 à 1993 (1992, 1996) ; Luis Rego, acteur d'origine portugaise (1996) ; Nilda Fernández, musicien espagnol, Yamina Benguigui (1997) ; Azouz Begag et Mohamed Fellag (1998).

Société alpine d'information et de diffusion (SAID) (collection numérisée de périodiques)

1979-1982  

Le premier éditorial part du postulat qu'il existe un déficit de diffusion des informations. "Ce n'est pas, aujourd'hui, l'information qui manque, mais sa diffusion"[1]. La rédaction cherche alors à combler ce manque pour les travailleurs immigrés, en matière de "droits", de "rouages de administratifs", et s'attache à traiter des questions relatives à l'immigration, comme le renouvellement des titres de séjours ou la situation des chômeurs.

La collection numérisée regroupe les numéros 0 à 10, le 3 manque. Les Autres est alors un trimestriel. Des suppléments ont été édités pour les numéros allants de 4 à 8. Ceux-ci ont pour thèmes :

- supplément au n°4 : Allocation et logement

- supplément au n°5 : Chronique juridique

- supplément au n°6 : Orientation scolaire

- supplément au n°7 : Congés au pays d'origine

- supplément au n°8 : Chronique juridique

A noter que la collection présentée n'est pas complète. La collection de la bnf fait état de publications jusqu'au début des années 1990.

[1]Les Autres, n°0, s.d. [1979]

Do Povo / O Alarme. ParisClaix1974-[?]

1974-[?]  

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin FOL- JO- 32373 { Série 2, 1993 (n° 97) - ... }

Génériques : Fonds des périodiques { Série II, n°106, 1-16 déc 1993 ; série II, n°109, 16-31 janv 1994 ; série II, n°126, 16-30 nov 1994 }

Contexte :
1971-1980 > 1974

Les Ritals

1991  

Fiction adaptée du roman autobiographique du même nom de François Cavanna. Marcel Bluwal, un des plus grands noms de la télévision et fils d'immigrés, a été attiré par cette histoire qui fait écho à la sienne. L'action se déroule dans la France des années 1930 autour de l'arrivée d'immigrés italiens dans la banlieue est-parisienne, à Nogent-sur-Marne. Cette fiction historique d'ampleur a été récompensée par deux prix (trois nominations aux Sept d'or).

Contexte :
Télévision > a011428670378JUlSZY

Panpere = Banber : Journal intellectuel mensuel / Union des églises évangéliques arméniennes de France (Lyon). LyonMarseille1925-[?]

1925-[?]  

Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales { n° 7, 1927 - n° 11, 1927 ; n° 1, 1931 - n° 12, 1932 ; n° 2, 1933 - n° 8, 1934 ; n° 10, 1934 - n° 1, 1935 ; n° 3, 1935 - n° 9, 1935 ; no. 11, 1935 - n° 12, 1935 ; n° 2, 1936 - n° 8, 1937 ; n° 10, 1937 - n° 11, 1937 ; n° 7, 1940 [ + sup. n° 1(1933)-n° 2(1933) }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin JO- 61576 { année 1 (1925, mars)-année 6, n° 6 (1930, juin) ; année 8, n° 4 (1932, avr.)-année 22, n° 3 (1946, mars) ; 1950, févr., mars- (inc.) }

Contexte :
1921-1930 > 1925

At Tahir. / Union nationale des forces populaires (UNFP) section des étudiants de Paris. Paris1963

 

Ce titre fait écho au programme politique de l'UNFP dont les principaux axes sont notamment la défense de l'indépendance du pays, la nationalisation des secteurs économiques vitaux et l'instauration d'une démocratie. Ce titre dénonce ainsi la main mise du pouvoir marocain sur le pays ainsi que ses pratiques anti-démocratiques.

Son huitième numéro rend compte des résultats des élections de 1963, dénonce les anomalies du scrutin et donne la liste des élus issus de son parti.

Echos de la porte / Comité inter-mouvements auprès des évacués (CIMADE) de Marseille ; Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur. 1983

 

Echos de la porte selon son éditorial du n°1 (mai 1983) est un mensuel qui "veut être un moyen d'expression possible [...] pour les immigrés, les demandeurs d'asile et réfugiés politiques, pour ceux qui travaillent à la construction d'une société pluriéthnique et pluriculturelle, pour ceux qui se préoccupent d'une transformation radicale des rapports Nord-Sud". Ses numéros sont constitués d'entretiens et témoignages des populations susnommées sur des thématiques comme l'emploi ou la formation, ainsi que d'articles portants sur la situation géopolitique de pays du Sud. Il livre aussi des informations juridiques à destination des immigrés. Enfin il s'achève sur un agenda mensuel des activités proposées par la CIMADE ou ses partenaires.