L'heure de vérité

1983-1995  

Magazine hebdomadaire d'actualités présenté par François-Henri de Virieu. Chaque semaine, il reçoit une ou deux personnalité(s) politique(s) qui est (sont) interrogée(s) par trois journalistes sur l'actualité politique. Autour de la thématique de l'immigration, on retrouve à plusieurs reprises Jean-Marie Le Pen, fondateur et président du Front national (sept fois), Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur (six fois), Raymond Barre, économiste (trois fois). L'émission a reçu quelques personnalités étrangères ou qui ne font pas partie du personnel politique français comme le roi du Maroc Hassan II, en direct du palais royal de Rabat (1989), le chancelier allemand Helmut Kohl dans une émission délocalisée à Bonn ainsi que Sid Ahmed Ghozali, premier ministre d'Algérie (1991), Abdou Diouf, président du Sénégal et Rony Brauman, président de Médecins sans Frontières (1992), Edgar Morin, sociologue et l'abbé Pierre (1993), Henri d'Orléans, comte de Paris, prétendant au trône de France (1994).

Là-bas si j'y suis

1990-2012  

Magazine quotidien d'actualités présenté par le journaliste Daniel Mermet. L'émission propose des reportages de société qui touchent à l'actualité locale, nationale et internationale. Elle se veut engagée et se présente comme une émission qui donne la parole à ceux qui ne l'ont pas. Au début de chaque émission sont diffusés sur le répondeur de l'émission des messages des auditeurs, invités à témoigner sur leurs situations et à réagir sur les émissions précédentes. Chaque mois, des journalistes du mensuel Le Monde diplomatique participent à l'émission et présentent leurs articles.

Sur l'immigration en particulier, on trouve des sujets variés tels que le quotidien des travailleurs migrants africains en France (1993), la question de l'immigration à Calais, point de départ des migrants pour l'Angleterre (2000), celle sur l'Islam de France (sept émissions en 2003) ou encore les réfugiés clandestins à Mayotte (sept émissions en 2006). L'émission fait intervenir des personnalités liées à l'immigration comme l'historien Gérard Noiriel, Nicolas Sarkozy, l'écrivain François Cavanna ou encore la militante Monique Hervo.

Tiddukla nouvelle série / Association de culture berbère (ACB). 1984-1996

 

Dans l'éditorial de son numéro 3, Tiddukla se présente comme « une publication à la fois culturelle et communautaire c'est à dire tentative de réinterpréter [l']héritage culturel et historique [de la communauté d'origine maghrébine en France] dans le cadre de la société française » et comme « un outil indispensable à son expression culturelle ».

La revue consacre dans chaque numéro un dossier à des questions de société portant sur le Maghreb ou la communauté maghrébine en France : école, médias, citoyenneté, religion... Plusieurs pages sont dédiées à l'art et la culture (musique, poésie, théâtre, photographie, littérature ou cinéma) et présentent des œuvres, des portraits ou interviews d'artistes. Des articles sont aussi consacrés à la langue berbère, son enseignement et sa pratique. Une rubrique relate la vie et les activités de l'ACB.

Château espérance

1976  

Feuilleton d'une dizaine de minutes produit par le Secrétariat d'Etat aux travailleurs immigrés, à destination de ces populations souvent isolées et dans le but de lutter contre les préjugés raciaux. Sur un scénario de Gérard Sire et Guy Bordeau, cette fiction basée sur des faits réels raconte le quotidien d'un travailleur immigré marocain en France, bientôt rejoint par sa femme et son fils. Un jour, il est victime d'une ratonnade. Il décide alors de se réfugier dans une vieille bâtisse qu'il baptise Château espérance. Il est entouré de sa famille, d'un couple de vieux Français, récemment expropriés, de deux hippies et d'un Yougoslave recherché par la police.

Contexte :
Télévision > a011428670378pXgb82

Du grain à moudre

2006-2013  

Emission quotidienne de débat sur l'actualité. Pendant une heure, en fin d'après-midi, elle convie des experts, des spécialistes (journalistes, universitaires, etc) pour éclairer l'actualité de leurs travaux et recherches. Elle replace souvent les sujets dans le contexte européen en établissant des comparaisons entre l'exemple français et les pays européens. L'immigration y est abordée avec des sujets sur l'intégration des médecins étrangers dans les déserts médicaux (2006), la fuite des cerveaux (2007), la question du passé colonial français face à l'intégration des enfants issus de l'immigration (2008), la légitimité du débat sur l'identité nationale (2009-2010), l'influence du Front national en France (2011), le modèle d'intégration dans la France des années 2010 (2013). Dans ces débats, on trouve des invités comme les historiens Patrick Weil, Nancy Green et Pascal Blanchard, le diplomate Stéphane Hessel, Brice Hortefeux, ministre de l'immigration de 2007 à 2009, la politologue Catherine Withol de Wenden, la philosophe Judith Revel, etc.

Rencontres des jeunesses française et tchécoslovaque [puis] Bulletin de l'Association des anciens élèves tchécoslovaques des lycées de France. ParisPrague1934-1947

1934-1947  

Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales : PER.11371 { n° 2, 1934 ; n° 3, 1937 ; n° 1, 1946 - n° 2, 1946 ; n° 1, 1947 }

BnF, site François-Mitterand : Rez-de-jardin - magasin JO- 74774 { 1934 [I, n° 1]- févr. 1936 [III, n° 18], inc. }

Contexte :
1931-1940 > 1934

Le Garibaldien de LlArgonne : Organe mensuel de l'Union des Garibaldiens de l'Argonne et volontaires italiens dans l'armée française / Union des Garibaldiens de l'Argonne et volontaires italiens dans l'armée française. Paris1946-1939

1946-1939  

BDIC : F°P 4669

BnF, site François-Mitterrand : Rez de jardin - Magasin - FOL-JO-173 { nov./déc. 1934 [VIII, n° 91-92]. août/nov. 1935-janv./mai 1939 [IX-XII, n° 97-111] ; mq n° 100-101, 105 }

Contexte :
a011379575801g6r7d3 > 1946

Les Ritals

1991  

Fiction adaptée du roman autobiographique du même nom de François Cavanna. Marcel Bluwal, un des plus grands noms de la télévision et fils d'immigrés, a été attiré par cette histoire qui fait écho à la sienne. L'action se déroule dans la France des années 1930 autour de l'arrivée d'immigrés italiens dans la banlieue est-parisienne, à Nogent-sur-Marne. Cette fiction historique d'ampleur a été récompensée par deux prix (trois nominations aux Sept d'or).

Contexte :
Télévision > a011428670378JUlSZY

Aïcha

2009-2012  

Ces téléfilms racontent l'histoire d'Aïcha, interprétée par Sofia Essaïdi, une jeune femme de 25 ans, fille d'immigrés algériens et qui habite en banlieue parisienne. Elle rêve d'aller travailler dans la capitale pour ne plus endurer la lourde pression familiale.

Contexte :
Télévision > a011428670378JUlSZY

Antipodes

1984-1999  

Magazine littéraire bi-mensuel produit par Madeleine Mukamabano et qui présente des ouvrages d'auteurs étrangers résidants en France ou ayant des liens particuliers avec la France. Des débats entre invités sont organisés, en alternance avec des lectures et la diffusion d'extraits musicaux. Dans cette multitude d'émissions, on peut retenir celle sur la littérature noire avec le livre de Tierno Monénembo Un rêve utile (Paris, Seuil, 1991) qui raconte l'histoire d'un étudiant africain à Lyon et qui se retrouve à donner des cours d'alphabétisation à des travailleurs immigrés africains (1991) ; il y a également cette émission sur l'exil et l'enfance qui réunit dix-sept écrivains étrangers comme Nancy Huston, Leïla Sebbar ou Morgan Sportes (1993). Ils se sont rencontrés en France et sont les auteurs d'un livre collectif intitulé Une enfance d'ailleurs (Paris, J'ai Lu) dans lequel ils reviennent sur leur enfance dans leur pays d'origine.

Nuits magnétiques

1979-1994  

Séries de documentaires ou documentaires diffusés quotidiennement en fin de soirée. Ces documentaires abordent divers aspects de la société en France et à l'étranger et offrent plusieurs témoignages. Pour l'immigration, on trouve des sujets sur le quartier de la Goutte d'Or à Paris (1979), les communautés asiatiques du sud-est de la France (1989) ou encore sur comment devenir français en 1993.

Actualités et culture berbères / Association de culture berbère (ACB). 1997-9999

1997-9999  

Tiddukla Magazine devient Actualités et Culture Berbères en 1997. Dans son premier éditorial, la ligne de la revue est définie de la manière suivante : « [si] ce titre affiche fortement sa singularité berbère, il ne doit pas pour autant être interprété comme l'expression d'un repli. A l'heure où règne une certaine confusion des repères et valeurs, l'expérience enseigne qu'il est important de ne pas rompre la chaîne de la transmission. En revanche n'ignorons pas, en ces temps de déréliction sociale et d'isolement (parfois même revendiqué !) combien l'affirmation de spécificités culturelles, identitaires ou autres doit impérativement se doubler du rappel, du renforcement de ce qui relie chacun à un ensemble plus vaste : communauté nationale, européenne ou autre ».

Chaque numéro met en avant un dossier abordant une question sociale, politique, culturelle ou historique liée à l'immigration berbère et maghrébine en France ou à la situation des Berbères dans les pays du Maghreb. Ces dossiers sont souvent liés à un évènement organisé précédemment par l'ACB (débat, colloque, rencontre...). Des articles sont consacrés plus généralement à l'art et la culture berbère et maghrébine (langue, traditions, chansons, cinéma...) : à partir du numéro 32/33, la rubrique lire, écouter, voir est plus spécifiquement consacrée aux sorties littéraires, musicales, théâtrales et cinématographiques. Enfin ce périodique annonce et rend compte des activités de l'ACB.

Messieurs les jurés

1978-1986  

Série judiciaire qui propose la retransmission fidèle d'un procès aux assisses d'une affaire fictive. On suit la présentation de l'affaire, des victimes et des accusés, des témoins, les plaidoiries de l'avocat général et de la défense, les délibérations du jury et enfin le verdict de la cour. Les membres du jury sont interprétés par des téléspectateurs. On s'intéresse tout particulièrement ici à l'affaire Lizant-Marrillet (1978) qui revient sur l'agression d'un étudiant noir immigré par trois jeunes hommes blancs autour d'une histoire de vente de voiture. L'affaire prend une tournure sociale sur fond de débat sur le racisme. Même constat pour l'affaire Kerzaz (1986) qui revient sur le meurtre d'un chômeur français par un jeune mécanicien né en France de parents algériens. La victime et l'accusé étaient amis. Bientôt le procès dévie sur le racisme en France et les relations franco-algériennes.

Contexte :
Télévision > a011428670378pXgb82

Narodowiec : Niezalezny dziennik demokratyczny dla obrony socjalnych i kulturalnych interesow wychodztwa : Quotidien démocrate pour la défense des intérêts sociaux et culturels. HerneLens1909-1989

1909-1989  

BDIC : GFP. 2929 { n° 256 (nov), 1939-n° 53 (mar), 1989 ; 56-69 (mar), 1989 ; n° 73 (mar)-97(avr) 1989 ; n° 99 (avr)-162 (jul), 1989 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin JO- 94689 { 2 mars 1926 [XVIII, n° 50]-18 mai 1940. janv. 1945- , inc. }

Génériques : Fonds des périodiques { 2 et 12 octobre 1984 ; mai 1986 ; 19 avril 1987-20 avril 1987 ; 2 et 3 octobre 1988 ; 29 et 30 décembre 1988 }

Contexte :
1901-1910 > 1909

La matinée des autres

1980-2002  

Collection de documentaires diffusés le matin et faits d'entretiens et de témoignages. Ces documentaires s'intéressent à ce qui se passe à l'extérieur des frontières françaises et abordent des sujets de toutes sortes (la danse indienne, l'amour en Afrique, la soie italienne, etc). Concernant l'immigration, on peut trouver des sujets sur les traditions des Arabes immigrés en France (1980), le village de Belleville à Paris (1993) ou encore la survivance de l'art arménien des khatchkars en France (1997).

Quand la ville mord

dimanche 26 juillet 2009  

Téléfilm diffusé en deuxième partie de soirée et qui fait partie d'une collection de films noirs, eux-mêmes adaptés d'une série de romans noirs, intitulée Suite noire et dirigée par Jean-Bernard Pouy aux éditions La Branche. Quand la ville mord suit le parcours de Sara (Aïssa Maïga), une jeune Malienne, qui arrive en France pour devenir peintre et suivre les traces de son modèle, Jean-Michel Basquiat. Elle est accompagnée de sa cousine Zina. L'apprentissage tourne au drame, elles finissent sous la coupe d'un proxénète. Ce dernier tue Zina et est à son tour tué par Sara. Les vengeances se succèdent alors les unes aux autres.

Contexte :
Télévision > a011428670378JUlSZY