Toutes les ressources 59 754 résultats (16ms)

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_021_video_/FRGNQ_V_001_010_021_poster.jpg
1 média

Présentation de Françoise Dumont

FRGNQ_V_001_010_021 , 2017  

Ces trente dernières années, les pouvoirs publics ont-ils considérés les associations comme de véritables acteurs ? Françoise Dumont interroge la mise en concurrence des associations par le biais des appels d'offre. Elle évoque également les conséquences qu'ont les coupes budgétaires sur le fonctionnement des associations.

Contexte :
(Re)penser la dynamique. Quelle relation entre monde associatif et pouvoirs publics pour demain ?

Grand théâtre d'Angers, mardi 8 février à 8 h 30, soirée de gala organisée par le comité franco-serbe de l'Anjou au profit des Serbes : programme et carton d'invitation pour Bel'Fontaine-revue, pièce en 3 actes.

1 J 42 , s.d.  
Contexte :
Archives communales de Maine-et-Loire non déposées. > Archives communales d'Angers. > Série J - Police, hygiène publique, justice. > Pièces isolées et petits fonds.
/img/picture-video.svg
1 média

Intervention de Geneviève Dreyfus-Armand

FRGNQ_V_001_005_009 , 2017  

Geneviève Dreyfus-Armand aborde l'historique du partenariat entre la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) et l'association Génériques ayant permis la mise en place de projets de mémoire communs. Elle évoque également à quels nouveaux enjeux sont confrontés les organismes de conservation pour la sauvegarde de la mémoire de l'immigration. Le développement des technologies numériques modifie les procédés de communication et par extension le type de documents d'archives produit (courriels, sites web, blogs). Les institutions de conservation doivent s'adapter à ces évolutions et mettre en place des modalités de traitement spécifiques pour assurer la conservation de ces archives.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_003_video_/FRGNQ_V_001_010_003_poster.jpg
1 média

Retour sur 30 ans d'actions de Génériques

FRGNQ_V_001_010_003 , 2017  

Driss El Yazami revient sur l'histoire de l'association Génériques, créée en 1987 par un groupe de militants, dont une partie ont participé à la création des journaux Sans Frontière et Baraka de 1979 à 1987. Dès le départ, l'association a pour vocation à promouvoir la préservation, la sauvegarde et la valorisation de l'histoire de l'immigration en France, tout un se situant à la croisée de différents réseaux, qu'ils soient universitaires, institutionnels, associatifs et culturels. Driss El Yazami revient sur cinq actions emblématiques menées par l'association :

L'exposition « France des étrangers, France des libertés - Presse et communautés dans l'Histoire nationale », retraçant deux siècles d'histoire des journaux créés par les diverses communautés immigrées (1989).L'exposition « Au miroir de l'Autre » retraçant une histoire comparative des migrations entre la France et l'Allemagne (années 1990).La création de la revue Migrance, revue consacrée à l'histoire de l'immigration en France et dans le monde (1993).La création du guide des sources Les étrangers en France - Guide des sources d'archives publiques et privées XIXe-XXe siècles, 1999 (tomes I, II et III) et 2005 (tome IV).La participation au projet de création de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration dans les années 1990 aboutissant à la création officielle de la Cité le 8 juillet 2004.
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_005/FRGNQ_001_005_006_video_/FRGNQ_001_005_006_poster.jpg
1 média

Intervention de Andrea Radouan Mounecif

FRGNQ_V_001_005_006 , 2017  

Andrea Radouan Mounecif aborde l'importance du traitement et de la conservation d'archives en lien avec l'immigration et les mouvements militants pour les droits de l'Homme. Il élargit sont propos avec l'idée selon laquelle l'ouverture des archives privées de militants pour les droits humains peut contribuer à donner un nouvel élan pour les recherches et le débat historique concernant l'Afrique noire.

Contexte :
Les archives de l'immigration, sources essentielles pour une histoire de la démocratie
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_001_video_/FRGNQ_V_001_010_001_poster.jpg
1 média

Ouverture

FRGNQ_V_001_010_001 , 2017  

Françoise Banat-Berger revient sur le partenariat effectué entre les Archives de France et l'association Génériques dont sont issus une partie des projets portés par l'association comme le guide des sources Les étrangers en France - Guide des sources d'archives publiques et privées XIXe-XXe siècles, 1999 (tomes I, II et III) et 2005 (tome IV) ainsi que la signature d'une convention-cadre accompagnant le dépôt de fonds d'archives privées relatifs à l'immigration aux Archives nationales. Françoise Banat-Berger lit un message adressé par Jacques Toubon, Défenseur des droits, absent de cette rencontre : « Génériques est pour moi depuis quinze ans, un compagnon du combat que je mène pour la reconnaissance de l'immigration dans l'histoire de la France et de la construction multiple de notre pays comme une république qui embrasse à égalité tous ses enfants quelles que soient leurs origines [...] ».

Corinne Bord souligne l'importance du partenariat entre le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) et Génériques. Elle présente les actions menées par le CGET et rappelle que la politique de la ville fête ses quarante années d'existence. Nadir Sidhoum prend ensuite la parole pour présenter le fil conducteur de la rencontre « Monde associatif et intégration sociale, quelles dynamiques entre société civile et pouvoirs publics ? ». Il cite notamment un extrait du témoignage de Saïd Bouziri, président de Génériques de 1988 à 2009 : « [...] Les archives de militants et de structures associatives de l'immigration sont des pans entiers de l'Histoire des oppositions démocratiques, qui se révèle bien souvent contrainte dans le pays d'origine. Comment faciliter l'exploitation et la diffusion, aussi bien dans les pays d'accueil que dans les pays d'origine de ces sources primordiales pour une écriture de l'Histoire ? ».

La parole libérée : théâtre et immigration en France dans les années 1970 (colloque) (collection audiovisuelle)

FRGNQ_V_001_009 , 2017  

La rencontre « La parole libérée: théâtre et immigration en France dans les années 1970 » a été organisé par l'association Génériques le 6 octobre 2017 à l'R de la Mer à Marseille. Dans le contexte des luttes sociales et culturelles issues des événements de Mai 68, des mouvements de défense des droits des immigrés surgissent dans toute la France. La forme théâtrale se révèle alors un instrument particulièrement efficace pour exprimer le mécontentement social grâce à l'immédiateté de la forme orale et à la facilité d'investissement de l'espace public par des performances. Dès les années 1970, de nombreuses compagnies de théâtre sont créées par des travailleurs immigrés qui se servent de la représentation théâtrale pour libérer la parole sur leurs conditions de vie en France. Dans les années 1980, dans un pays de plus en plus affecté par la multiplication des crimes racistes, les jeunes « issus de l'immigration » trouvent dans la parole récitée un puissant moyen pour briser des barrières invisibles et pourtant extrêmement stigmatisantes. Aujourd'hui, avec l'émergence de ladite « question migratoire » les expériences théâtrales se multiplient ; le théâtre demeure ce langage universel qui permet de montrer la vie et les itinéraires des migrants qui essayent de rejoindre l'Europe au péril de leur vie. Le programme du colloque réunit les différents intervenants autour de deux tables rondes:

Les troupes pionnièresLe théâtre des jeunes issus de l'immigration

Ces deux tables rondes sont suivies par un temps de projections filmiques, puis un temps de représentations théâtrales des pièces Ici, j'habite ici? (atelier de théâtre du centre social de Frais Vallon « Ménages en scène » dirigé par Sarah Dropsy) et En chemins! (atelier de théâtre avec un groupe de primo-arrivants dirigé par Frédérique Fuzibet).

Seules les captations audiovisuelles des deux tables rondes sont mises en ligne dans cet inventaire.