Publications

ABS 3-2 , 1994-2002  

Approches 92, Asnières-sur-Seine, 3e année et n° spécial (1994). La Lettre du Groupe d'amitié islamo-chrétienne, Paris, n°1-3, 9-13 (mai 1995-mars 2002).

Contexte :
a0114158077497g654r
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5024_jpg_/0_0.jpg
1 média

On a tous droit au droit / Bareau de Paris solidarité ; Mairie de Paris ; Ordre des avocats de Paris ; Droits d'urgence ; Paris info. [s.n.], Sans date.Sans date

5024  

Bareau de Paris solidarité. On a tous droit au droit. Ce n'est pas parce que vous n'avez pas de travail que vous n'avez pas droit à un avocat. Des avocats viennent vous conseiller gratuitement dans différents lieux d'accueil à Paris, dans le bus Barreau de Paris solidarité. Mairie de Paris, Ordre des avocats de Paris, droits d'urgence, Paris info. Conception -réalisation : Agence Pégase [...]

Contexte :
a011437729608qEWOpW > a0114377296088imxgi > a011437729608FHqv0c > a011437729608zCCjL0

Série U.

 

L'intérêt des fonds de la justice pour l'histoire des étrangers est doublement accru dans les Pyrénées-Atlantiques du fait de la disparition de la quasi-totalité des archives de la préfecture pour le XIXe siècle. Quelques sondages sont présentés ici pour les arrêts de la chambre des mises en accusation, de la cour d'assises et du tribunal spécial militaire et pour les jugements correctionnels des tribunaux de première instance (les numéros d'ordre sont indiqués en caractères gras). Les dossiers de procédure des affaires de contrebande, d'émission de fausse monnaie étrangère, de violation du cordon sanitaire, d'espionnage et de falsification de passeports sont indiqués à titre de piste de recherche, mais concernent probablement autant d'étrangers que de Français en raison de la situation frontalière du département. - Des documents postérieurs à l'an VIII, jusqu'en 1811, sont répertoriés en Série L : Répertoire numérique, par P. Bayaud, Pau, 1957, 30 p. imp. et répertoire numérique dactylographié. Il convient de consulter les fonds des tribunaux correctionnels (98 à 102 L), des justices de paix (48 à 84 L), des tribunaux de commerce (95 et 96 L) et du tribunal criminel du département (97 L). Certaines affaires concernent des personnes d'origine espagnole, par exemple : 97 L 116 [...] Esteban Duhalde, natif d'Erratzu (Espagne), accusé de vol avec effraction à Eyharce (commune d'Ossès).

Le Dernier né

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011440581072mDCf0f , 1939-01-01  
Numéros 2 à 4 de 1939 et 1 de 1940.

L'Oasis 508

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011440581070HZgnIj , 1940-01-01  
Numéros 3 à 11

Gabriel Ersler

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267783I6PzaW , 1938-01-01  
Notes sur la forme : Texte original des descriptions des photographies cote F pièce 7704.

F.

SC 16226  
Contexte :
a011393926587dgh0cw > a011393926587c7d32g > a0113939265878qgc31 > a011393926587rxvml5 > a011393926587z6m24s

Bureau des associations

 

Dossiers des associations (loi 1901) dissoutes dont le siège se situait dans les communes de l'arrondissement de Nanterre. Les dossiers des associations dissoutes avant le 1er janvier 1968 n'ont pas été dévolus à la préfecture des Hauts-de-Seine.

Contexte :
a011481109041t8bJXr > a0114811090412uv1ip

1932-1935

E dépôt 294/109 , 1932-1935  
Contexte :
a011487340197tECSQ6 > a011487340197d55ZRQ > a011487340197SvfGRi > a011487340197bX1UOh

Programmes des partis politiques.

TG 4a et f  

[Déi Gréng GLEI-GAP (parti issu en 1995 de la fusion de deux partis verts, Gréng Alternative Partei et Gréng Lîscht Ekologesch Initiativ) ; DP (Demokratesch Partei) ; LSAP-d'sozialisten (Parti socialiste) ; Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (POSL)].

Contexte :
a011483096487yvGuHc > a011483096487r8G082

España popularAutre titre : Devient : Unidad y lucha

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267987qsyifq , 1944-01-01  
Notes sur le titre : Dès février 1940, le PCE publie un journal de ce nom à Mexico et l'y édite au moins jusqu'en 1972. España popular développe les mêmes mots d'ordre et popularise les actions de guérillas menées en Espagne. Unidad y lucha le remplacera.

Femmes de déportés républicains espagnols

 

Cette grille d'entretien vise à aborder avec les témoins les conséquences psychologiques et sociales de la déportation, et la “ réadaptation à la vie ” de leur mari, les stratégies familiales et leur rôle éventuel dans la transmission de la mémoire des républicains espagnols déportés.

Elle concerne les personnes suivantes : Marie-Thérèse Constante (d'origine française), Henriette Razola (d'origine française) et Louise Serra (d'origine espagnole, elle-même réfugiée en 1939).

Première partie : De la guerre civile espagnole à la Seconde guerre mondiale (1936-1945).

1) Etes-vous née en Espagne ou en France ?

2) Avant le déclenchement de la guerre civile en Espagne, quelle était votre situation professionnelle et familiale ?

3) En 1936, étiez-vous politisée ? De quelle sensibilité politique étiez-vous ?

4) Si née en Espagne : avez-vous participé à la lutte contre le général Franco ?

Si née en France : Compreniez-vous la situation politique en Espagne ? Avez-vous apporté votre soutien aux républicains ? Si oui, dans quel cadre : politique ? Caritatif ? Syndical ?

5) Si née en Espagne : Quand êtes-vous arrivée en France ? Vous êtes arrivée seule ou accompagnée de votre famille ? Avez-vous connu les camps d'internement français ? Quelles étaient vos conditions matérielles ?

Si née en France : Comment analysiez-vous la Retirada ? Etiez-vous sensible aux conditions de vie des Espagnols vivant dans les camps d'internement français ?

6) Où étiez-vous entre 1940 et 1944 ? Quelle était votre situation familiale ? Quelles étaient vos conditions matérielles ? Avez-vous participé à la Résistance ?

7) Quel âge aviez-vous à la Libération ?

8) Quand et comment avez-vous eu connaissance des camps de concentration nazis ?

Deuxième partie : Parcours personnel

A la Libération :

Si Espagnole : Après la Libération, le général Franco reste au pouvoir, quelle est votre réaction ? Comment et où envisagiez-vous alors votre avenir ?

Si Française : Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que le général Franco, après la Libération, conservait son pouvoir en Espagne ?

Comment avez-vous rencontré votre mari ? En quelle année ?

Aviez-vous alors connaissance de son parcours politique et des conditions de vie qu'il a endurées au camp de Mauthausen ?

Pour vous, était-il un héros ? Un homme blessé par la guerre ?

Aviez-vous une appréhension vis-à-vis de la déportation ?

Vous vous êtes marié en quelle année ? A cette époque, vous pensiez retourner en Espagne ? Et votre mari ?

Votre mari a-t-il été bien accueilli par votre propre famille ?

Où habitiez-vous ? Quelles étaient vos conditions matérielles ? Votre mari travaillait-il après votre mariage ? Et vous-même ?

Votre mari a t-il bénéficié d'une pension du ministère des Anciens Combattants ?

Troisième partie : Vie familiale et vie sociale du couple.

1) Votre mari souhaitait-il avoir des enfants ?

2) Vous avez eu des enfants ? Combien ? Quand est né votre premier enfant ?

3) Cet enfant, était-ce une manière pour votre mari de renaître à la vie ?

4) Et pour vous cela représentait quoi ?

5) Qui a choisi le(s) prénom(s) de votre (vos) enfant(s) ? Avaient-ils une signification particulière ?

6) Les séquelles de la déportation ont-elles eu des conséquences sur l'éducation de vos enfants ? Sur la santé de vos enfants par exemple?

7) Vous sentiez-vous différente des autres femmes ?

8) Vos enfants sont-ils allés en Espagne avant la mort de Franco ?

9) Savaient-ils et comprenaient-ils ce qui était arrivé à leur père durant la guerre ?

10) Quel était votre cercle d'amis ?

11) Lorsque vous rencontriez des épouses de déportés, de quoi parliez-vous ?

Quatrième partie : la transmission de la mémoire.

1) Après votre mariage, votre mari a-t-il continué à militer contre le régime de Franco ?

2) Avez-vous milité à ces côtés ? Pour quelle(s) raison(s) ?

3) A quelle occasion avez-vous assisté pour la première fois à une rencontre d'anciens déportés ? Comment l'aviez-vous vécu ?

4) Avez-vous adhéré à des associations d'anciens déportés ? Si oui, pour quelle (s) raison (s) ?

5) La déportation était-ce un sujet dont vous parliez avec votre mari ? Avec vos enfants ?

6) Le passé de votre mari a-t-il pesé sur votre vie de famille ? Est-ce qu'il arrivait à votre mari de faire des cauchemars ?

7) Si Française : Comment viviez-vous le fait que l'Etat français se soit comporté de la sorte avec les Espagnols républicains ?

8) Vos enfants posaient-ils des questions sur Mauthausen ? Si oui, qui répondait à leurs interrogations, vous-même ou votre mari ?

9) Pour vous, est-ce important que vos enfants et vos petits enfants connaissent l'histoire de leur père ou de leur grand-père ?

10) Avez-vous été à Mauthausen ? Si oui, quand ? Seule ou avec votre mari ? Que recherchiez-vous dans cette visite ? Qu'avez-vous ressenti ?

11) Cas de Razola et Serra : Votre mari est décédé en quelle année ?

12) Vous militez aujourd'hui pour la reconnaissance en Espagne et en France de la déportation des Espagnols républicains ? Pour quelle(s) raison(s) ?

Contexte :
a011482166302IYdnwF

Bulletin d'information intérieur de l'amicale des anciens guerilleros espagnols en France F.F.I. Autre titre : Devient : Bulletin d'information intérieur de la Confédération nationale d'amicales départementales d'anciens guerilleros espagnols en France, F.F.I., ISSN 0296-3213

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267985JsJ2me , 1977-01-01  
Notes sur le titre : Ce n'est qu'en 1976 que l'Amicale des anciens guérilleros espagnols en France FFI dissoute en 1950 au moment de l'interdiction des organisations communistes espagnoles, a pu se reconstituer. L'Amicale s'occupe notamment de l'homologation des unités combattantes de guérilleros au titre de la Résistance. Le bulletin fait état également de l'activité des sections départementales de l'Amicale. Celle-ci lance une souscription nationale en vue de l'érection d'un monument à la mémoire des guérilleros morts pour la France; ce monument, ouevre de Manuel Pèrez Valiente est érigé à Prayols, Arriège, lieu de combats importants pour la libération du département.Notes sur le contenu : no. 1 (oct-1977) -no. 24 (1983) .

Dénombrement de 1926.

6 M 2/32 , 1926  

Etats sommaires de la population des sections, hameaux, quartiers, etc. Arrondissement de Gaillac.

Contexte :
a011487340500Digb2X > a011487340500pvqoDc > a011487340500RwaU41

1831-1832

4 M 364 , 1831-1832  
Contexte :
a011511858894g8fsvr > a011511858894w6zWSt > a011511858894raZMcG > a011511858894STc5by > a011511858894xOgO3s

Versement 171, 25 avril 1947.

Sans cote , 1939-1945  

Guerre 1939-1945. Dossiers d'internés, 1944-1945, ordre alphabétique [...]. Liste des personnes internées à Mérignac (1940-1944). Commission de surveillance des camps. Engagements d'internés de l'armée d'Extrème-Orient. Certificats d'indigence produits par les internés. Camp de Mérignac : affaires diverses. Rapports aux ministères, 1943-1945. Dénonciation F.F.I., F.T.P.. [...]. Poudrerie de Saint-Médard. «4 séries de photos du camp de Mérignac soit 44 photos (une série a été enlevée pour la collection des archives)». Répertoire des internés à Mérignac depuis la Libération. Fiches d'internements.

Contexte :
a011511516564AcaBUb > a011511516564v32WEq

Registres de correspondance.

 

Ces registres, de copie des lettres envoyées par l'administration municipale, indiquent le numéro d'ordre (ici en gras), le destinataire et la date. Un résumé des affaires concernant les étrangers est donné ici.

Contexte :
a011488983149Q37Xzf > a011488983150Py9gfW > a011488983150Cp5BTi > a011488983150LX3cmr > a0114889831507GfbCJ

Union de la métallurgie de Longwy (UML), enquête sur la formation des étrangers : correspondance (1975). Locaux de formation : inventaire des salles et du matériel (1975-1976). Association pour la formation dans la sidérurgie (Aforsid), convention B : programme prévisionnel, correspondance (1975-1976). Stage en usine : dossiers de candidatures (1975-1976). Rémunération et remboursement des frais des stagiaires : instructions (1973-1976). Rémunération du personnel enseignant des cours de technologie professionnelle : état du nombre d'heures attribué, relevés comptables (1972-1978).

10 J 1164 , 1972-1978  

2004

2253 W 40 , 2004  
Contexte :
a011487340248eLosvj > a011487340248R7rYyn > a011487340248ECLDx7 > a011487340248TfeOM4

1961

205 W 9 , 1961  
Contexte :
a011487340248eLosvj > a011487340248QL9HnT > a0114873402484ziMYL > a011487340248fJrqyY

[...] Association des ressortissants du village de Kourourdoufing en France (1992) ; Awane (1993-2001) ; Associaiton française des musulmans d'Alfortville ; Association franco-malienne d'Alfortville pour le développement et l'intégration (1993) ; Fédération des maisons de la culture arménienne en France (1993-1994) ; Association pour le maintien et la diffusion de la culture arménienne (1993) ; Amis et auditeurs africains (1994-1995).

3012 W 12 , 1993-2001  
Contexte :
a011483977913o2XUW3 > a011483977913ROFvdl > a011483977913ddo6FM > a011483977913S1tjPf