Dziennik ludowy. Paris1936-1938

1936-1938  

Bibliothèque nationale de France Tolbiac (BNF): Rez-de-jardin - magasin GR FOL- JO- 912 { 1er déc. 1936 [I, n° 1]-23 oct. 1938 [III, n° 253] ; mq 1937 (n° 74, 76), 1938 (n° 152, 216, 224, 245 }

Archives départementales du Calvados: 13 T IX 6 { 1938 }

Contexte :
1931-1940 > 1936

Complément d'enquête

2002-2013  

Magazine d'information bi-mensuel puis hebdomadaire présenté par Benoit Duquesne. Il se compose de reportages et d'entretiens avec des invités en plateau ou à l'extérieur. Sur l'immigration, on trouve des sujets sur la France en crise suite au 21 avril 2002 qui a vu Jean-Marie Le Pen accéder au second tour des élections présidentielles (2002) ; sur la communauté juive en France (2004) ; sur "La France veut-elle encore des immigrés ?" (2006) avec en invités des immigrés maliens et ivoiriens, Georges Othily, président de la commission d'enquête sénatoriale sur l'immigration, Julien Dray, né en Algérie et porte-parole du Parti socialiste et Aziz Senni, chef d'entreprise, auteur de L'ascenseur social est en panne, j'ai pris l'escalier (L'Archipel). Cette émission de 2006 propose en alternance des reportages sur des Chinois qui investissent dans des commerces parisiens, sur des foyers de Maliens en banlieue parisienne, sur une famille vietnamienne qui décide de rentrer au Viêt Nam et sur la situation des chibanis (des retraités maghrébins célibataires venus en France dans les années 1960) à Marseille. Après l'élection présidentielle de 2007, on trouve des sujets sur la société française après la victoire de Nicolas Sarkozy, sur les polémiques liées à la politique de l'immigration à l'été 2010, sur la tentation de l'extrême-droite pour la présidentielle de 2012 (2011) et sur "Manuel Valls l'affranchi" (2013).

Troisième collectif de sans-papiers (fonds d'archives)

1996-1999  

Ce fonds est structuré en sous-fonds correspondant aux différents dépositaires. Il comprend principalement les dossiers individuels de sans-papiers mais aussi les documents de travail des membres du 3e collectif de sans papier.

sous-fonds d'Emmanuel TERRAY : A1-A5, B1, C1-C3, D1-D6 (1994-1999) [17 cartons] ; sous-fonds d'Elisabeth ALLES : 1-32 (1996-1999) [32 cartons] ;sous-fonds de Marie MARIN : non inventoriésous-fonds de François BRUN : non inventorié sous-fonds de Saïd BOUZIRI : non inventorié

Azaña, Manuel

 
Espagne -- 1931-1939 (République) ; Espagne -- 1936-1939 (Guerre civile) ; Politique
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_011_049_jpg_/0_0.jpg
6 médias

Projet photographique «Passage, des chemins vers l'autre» au quartier «La Planoise» de Besançon

2008  

Ces photographies viennent illustrer le projet "d'auto-embellissement accompagné" du quartier de la Planoise de Besançon, porté par la Mission Habitat de l'Association Julienne Javel les années 2007 et 2008. Il s'agit de permettre aux habitants d'agir sur leur cadre de vie en participant aux chantiers d'embellissement de leur quartier. Ce projet s'adresse à des personnes défavorisées et isolées, en difficultés économiques et sociales. Il permet aux participants de se remettre en activité et de collaborer étroitement avec d'autres habitants. Au travers de ces chantiers, il s'agit de redonner aux habitants une estime positive de leurs compétences et de favoriser autonomie et solidarité.

Contexte :
Foyers, bidonvilles, cités

L'engrenage

vendredi 12 avril 1974  

Fiction qui relate la rencontre entre un jeune instituteur, Paul et Joachim, un jeune Portugais, immigré à Paris, à la recherche d'un travail et complètement esseulé. Paul décide d'aider Joachim et se retrouve entraîné dans un "engrenage" qui va lui faire connaître les conditions de vie des travailleurs immigrés. Maurice Failevic était déjà l'auteur d'un documentaire sur l'immigration portugaise intitulée L'histoire de Joachim et diffusée le 22 juillet 1968.

Mouvement pour l'indépendance hongroise (1943-1946)

1943-1946  

Créé en 1943, le Mouvement pour l'indépendance hongroise rassemble les Hongrois résidant en France dans une lutte armée visant à promouvoir la libération de la nation hongroise et à soutenir la Résistance française dans son combat contre le nazisme. Ce mouvement publie la revue clandestine Magyar Szemle dite « revue hongroise ».

En décembre 1943, l'organisation des Femmes hongroises de France s'associe au mouvement en collectant des vêtements, des vivres et de l'argent à destination des forces armées de la Résistance. Le journal clandestin Harcos no dit « La Combattante » leur est associé. Le groupement des Intellectuels hongrois adhérera également à l'organisation à la fin de l'année 1943.

Centre d'histoire du travail (CHT) (Loire-Atlantique, Pays de la Loire, France) (fonds d'archives)

1905-[?]  

Plus d'une centaine de fonds d'archives de provenances diverses sont disponibles au CHT: fonds de militants ouvriers ou paysans, principalement du département de la Loire-Atlantique ; d'organisations syndicales locales (CGT-FO, CGT, CFDT, FDSEA, Paysans Travailleurs,...) ; d'organisations politiques ou syndicales nationales (Confédération nationale des syndicats de travailleurs paysans, Parti socialiste unifié).

Le CHT gère également le fonds «bibliothèque et périodiques» du Centre de documentation anarchiste (CDA), soit plus de 3500 ouvrages et 500 titres de périodiques.

Certains fonds concernent l'immigration en France :

Fonds de l'Association nantaise d'échange avec l'Algérie (AENA) Fonds du Groupement accueil service promotion du travailleur immigré (GASPROM)Fonds de la Ligue des droits de l'Homme -section du pays nantaisFonds du Parti socialiste unifiéFonds du Peuple et culture Loire-AtlantiqueFonds de l'Agence presse libération (APL) - La tribuneFonds du Centre d'histoire du travail (CHT) - DocumentationFonds de l'Union départementale CGT - Loire AtlantiqueFonds de l'Union locale CGT Nantes (Loire-Atlantique)Fonds de l'Union départementale de la CFDT Loire-AtlantiqueFonds de Christophe PatillonFonds de Robert BillouxFonds de Marc BlanchardFonds de René BourrigaudFonds de Jean-Charles CanonneFonds de Chiche ! NantesFonds de Nicolas FaucierFonds de Leroy/JudasFonds de LoiretFonds de Jacques OmnesFonds de Paul MalnoeFonds de la Fédération du parti socialiste de Loire-AtlantiqueFonds de François PreneauFonds de Danièle Rouzière

La matinée des autres

1980-2002  

Collection de documentaires diffusés le matin et faits d'entretiens et de témoignages. Ces documentaires s'intéressent à ce qui se passe à l'extérieur des frontières françaises et abordent des sujets de toutes sortes (la danse indienne, l'amour en Afrique, la soie italienne, etc). Concernant l'immigration, on peut trouver des sujets sur les traditions des Arabes immigrés en France (1980), le village de Belleville à Paris (1993) ou encore la survivance de l'art arménien des khatchkars en France (1997).

Asociación Socio Cultural Asturiana en París (ASCAP) (fonds d'archives)

1995-2007  

Le fonds d'archives de l'ASCAP s'avère, d'une part, assez complet puisque la plupart des documents ont été conservés dans ses locaux depuis sa création, en 1996. Seuls trois cartons restent encore conservés à la FACEEF, le temps que l'ASCAP ne les rapatrie chez elle. Il représente au maximum 3 m.l. sur une période chronologique de près de 30 ans (1996-2007).

L'ensemble du fonds est, d'autre part, conservé dans bon état matériel et ordonné. Les archives ont, en effet, été classées jusqu'en 2005 ; le fonds restant ouvert aux accroissements, la période 2005 à 2007 constitue les archives courantes.

Les archives de l'association encore conservées à la Faceef

[Il s'agit là essentiellement de la production de Luisa RUIZ, adhérente active de l'ASCAP, travaillant à la FACEEF.]

concernent surtout la création et la vie de l'association tandis que les archives conservées à l'ASCAP concernent plutôt la gestion, le fonctionnement de l'association.

Les archives de l'ASCAP sont, enfin, particulièrement représentatives des fonds d'archives associatifs dans le sens où elles comprennent et cumulent un grand nombre de supports et objets en plus des archives papier : tracts, affichettes, calendriers, autocollants, photographies (pour lesquelles un travail d'identification serait à effectuer), archives électroniques, t-shirts, verres à pied...

Le corps de l'instrument de recherche se présente, ci-après, en deux parties : d'une part sous forme de récolement qui consiste à présenter sommairement le fonds selon sa localisation matérielle et, d'autre part, sous forme de répertoire dans lequel un classement intellectuel est intervenu.

Faute de séances de travail suffisantes, les articles n'ont pu être cotés et leur description reste succincte voire lacunaire (notamment lorsqu'il s'agit d'indiquer les dates extrêmes des documents).

Du grain à moudre

2006-2013  

Emission quotidienne de débat sur l'actualité. Pendant une heure, en fin d'après-midi, elle convie des experts, des spécialistes (journalistes, universitaires, etc) pour éclairer l'actualité de leurs travaux et recherches. Elle replace souvent les sujets dans le contexte européen en établissant des comparaisons entre l'exemple français et les pays européens. L'immigration y est abordée avec des sujets sur l'intégration des médecins étrangers dans les déserts médicaux (2006), la fuite des cerveaux (2007), la question du passé colonial français face à l'intégration des enfants issus de l'immigration (2008), la légitimité du débat sur l'identité nationale (2009-2010), l'influence du Front national en France (2011), le modèle d'intégration dans la France des années 2010 (2013). Dans ces débats, on trouve des invités comme les historiens Patrick Weil, Nancy Green et Pascal Blanchard, le diplomate Stéphane Hessel, Brice Hortefeux, ministre de l'immigration de 2007 à 2009, la politologue Catherine Withol de Wenden, la philosophe Judith Revel, etc.

Synergie

1990-1998  

Emission quotidienne d'entretiens avec différentes personnalités issues de la politique, des médias et des arts et présentée par Jean-Luc Hees. L'émission commence avec un éditorial de Jean-Luc Hees sur l'actualité. Puis a lieu l'entretien avec l'invité qui parle de sa propre actualité, de ses projets et Suvres. Enfin, l'émission se conclut avec une chronique liée à un jour fixe (écologie le lundi, cinéma le vendredi, etc). Parmi les invités de l'émission, on peut trouver, entre autres, Harlem Désir, fondateur de SOS Racisme ; Souad Amidou, actrice d'origine marocaine (1990) ; Mikhail Rudy, pianiste d'origine russe (1991) ; Kofi Yamgnane, secrétaire d'Etat à l'intégration de 1991 à 1993 (1992, 1996) ; Luis Rego, acteur d'origine portugaise (1996) ; Nilda Fernández, musicien espagnol, Yamina Benguigui (1997) ; Azouz Begag et Mohamed Fellag (1998).

Simone Lellouche et Ahmed Othmani1963-2007 (fonds ouvert)

1959-2007  

Le fonds couvre une période qui correspond à des événements particulièrement importants : la fin de la guerre d'Algérie, la guerre israélo-arabe de juin 1967 avec ses répercussions dans tout le monde arabe, les mouvements étudiants en France comme dans d'autres pays en 1968.

Ainsi, par exemple, le 15 mars 1968, les étudiants organisent en Tunisie une journée d'action pour la libération de Mohamed Ben Jennet, étudiant condamné à 20 ans de travaux forcés à la suite des manifestations de juin 1967. Il s'en suit une répression féroce contre toute l'opposition : le Groupe d'études et d'action socialiste tunisien (GEAST ou groupe « Perspectives ») non reconnu, le Parti Communiste Tunisien et le Baath notamment.

Février 1972 correspond à une période de grande mobilisation pour les libertés en Tunisie. De décembre 1971 à juin 1972, la Tunisie connaît un mouvement démocratique sans précédent dans lequel s'engagent des milliers d'étudiants suivis par les lycéens et les ouvriers. Alors que le procès de Simone Lellouche commence le 1er février et qu'elle est expulsée de Tunisie le 5, l'UGET organise du 3 au 5 février 1972 un congrès extraordinaire pour une « UGET démocratique et représentative» à l'université de Tunis.

Le mouvement étudiant connaît une nouvelle répression, les arrestations sans jugement se succèdent durant de longs mois et de nombreux procès s'en suivent (1974, 1975…). En 1978, c'est le syndicat ouvrier tunisien (UGTT) qui connaît à son tour une violente répression.

Les documents n'ont pas été conservés de façon systématique durant toute la période couverte par le fonds. On ne trouve, par exemple, que quelques documents pour le début des années 1960. A partir de 1968, les documents sont davantage conservés mais le fonds reste lacunaire pour la période 1970-1971 tandis qu'il s'enrichit à nouveau à partir de février 1972.

Une partie importante du fonds est consacrée aux publications (militantes, politiques, presse quotidienne, presse gouvernementale) dont la variété fait sa richesse.

Une part essentielle de ces productions (tracts, affiches, revues, brochures, quelques photos et cassettes) est issue de l'opposition tunisienne du début des années 1960 aux années 1980, aussi bien depuis la France qu'en Tunisie. Certains documents provenaient, en effet, de Tunis pour être imprimés en France puis réacheminés vers la Tunisie.

On peut citer, par ailleurs, les collections des revues Perspectives Tunisiennes et El Amel Tounsi (Le Travailleur tunisien) qui s'avèrent presque complètes ainsi que les documents publiés par les divers comités de défense des prisonniers politiques tunisiens.

On trouve également plusieurs dossiers documentaires comportant plus particulièrement des numéros et coupures de presse de l'Agence de Presse Libération ayant précédé la création du journal Libération (1972-1973) et dont certaines parutions portent sur la Tunisie et sur l'immigration.

De nombreuses coupures de presse et numéros de journaux, principalement de la presse gouvernementale tunisienne, se trouvent également dans ce fonds.

Outre cette riche documentation rassemblée par Simone Lellouche, nous trouvons également traces de ses activités militantes et des relations qu'elle entretint avec son mari au cours de ses années d'emprisonnement et de lutte.

Les archives comportent, d'ailleurs, de nombreux documents relatifs aux affaires judiciaires, aux procès et aux prisonniers : informations et notes tapées à la machine sur les procès, affaires de 1968, 1972, 1973, 1975, 1978 avec les fiches des prisonniers, leurs cartes d'étudiants à l'université de Paris VIII-Vincennes, le budget et les dépenses pour les prisonniers, la liste des livres envoyés et reçus au bagne de Borj Erroumi (bibliothèque), des informations manuscrites et de la correspondance ; un texte non publié sur le bagne de Borj Erroumi, intitulé Les prisonniers politiques en Tunisie qui traite de l'affaire du complot de 1962 ; le sort des comploteurs, morts et survivants, écrit par des détenus dans les années 70 ; de nombreux tracts des comités de solidarité et de libération et la campagne pour la libération de tous les prisonniers politiques et syndicalistes fondée sur la publication, en avril 1979, du témoignage dans les Temps Modernes de Ahmed Ben Othman, alors détenu.

Roudy, Yvette (fonds d'archives)

1929-2001  

Ce fonds est composé essentiellement d'archives papier mais aussi d'objets, de documents audiovisuels, d'affiches et de documentation. Il permet de retracer le parcours militant d'Yvette Roudy. La majorité des documents embrasse la période entre 1965 et 1993.

A Corrente : Voz dos trabalhadores emigrados em França / Associação portuguesa de cultura e promoção (APCP). StainsSaint-Denis1975-1996

1975-1996  

BDIC : F P 3272 { n° 3, jun-1975 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin FOL- JO- 18659 { 1975-n° 1, Série 8 (1996, avr.) }

Génériques : Fonds des périodiques { n° 1 à 6, 1975-1976 ; n° 8, janv-févr 1982 } ; Fonds de l'association Interaction France-Portugal : {1986-1996 }

Contexte :
1971-1980 > 1975

Quand la ville mord

dimanche 26 juillet 2009  

Téléfilm diffusé en deuxième partie de soirée et qui fait partie d'une collection de films noirs, eux-mêmes adaptés d'une série de romans noirs, intitulée Suite noire et dirigée par Jean-Bernard Pouy aux éditions La Branche. Quand la ville mord suit le parcours de Sara (Aïssa Maïga), une jeune Malienne, qui arrive en France pour devenir peintre et suivre les traces de son modèle, Jean-Michel Basquiat. Elle est accompagnée de sa cousine Zina. L'apprentissage tourne au drame, elles finissent sous la coupe d'un proxénète. Ce dernier tue Zina et est à son tour tué par Sara. Les vengeances se succèdent alors les unes aux autres.

/medias/customer_28/dictionnaire/Comite_Amelot_jpg_/0_0.jpg
1 média

Comité Amelot (1940-1944)

1940-1944  

Le Comité Amelot est une organisation clandestine de secours aux Juifs sous l'Occupation. Elle est créée le 15 juin 1940 par les représentants de divers courants de la Fédération des sociétés juives de France (FSJF) et siège au 36 rue Amelot dans le 11e arrondissement de Paris.

Le comité existe juridiquement sous l'étiquette de la colonie scolaire et de son dispensaire La Mère et l'Enfant. De manière clandestine, l'organisation délivre de faux-papiers d'identité aux Juifs et effectue le sauvetage d'enfants dont les parents ont été victimes de rafles. Le comité cache également des Juifs. A la fin de l'année 1942, les dirigeant du Comité Amelot sont arrêtés. Certains seront fusillés ou déportés, d'autres comme Léo Glaesner parviendront à s'enfuir en zone sud. Le comité continuera malgré tout à fonctionner sous la direction des deux responsables laissés en liberté Abraham Alpérine et Joseph Byl. Ils seront tous deux arrêtés à l'été 1944.

Jornal portugues : Journal dos trabalhadores portugueses emigrados. Paris1973-1975

1973-1975  

BDIC : 4 P 8445 { n° 1 (1973, Avril)-n° 7 ; n° 14 ; Suppléments }

Génériques : Fonds des périodiques { n° 1 à n° 12, avril 1973-fév 1975. Supplément au n° 9/10, juin 1974. Actes de la 2e conférence du Jornal portugues en avril 1974 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin FOL- JO- 17340 { Avr. 1973 (n° 1) - n° 12, 1975 } -

Contexte :
1971-1980 > 1973

Fruits et légumes

1994  

Sitcom racontant la vie d'une famille d'origine algérienne, installée en France depuis une trentaine d'années. Le père, Amar, possède une épicerie dans laquelle les intrigues se déroulent. On y trouve également une famille française voisine de l'épicerie ainsi qu'un jeune Sénégalais, embauché par Amar comme apprenti. Le ton est humoristique et les acteurs ont des origines diverses (Maghreb, Afrique, France).

Contexte :
Télévision > Séries télévisées

Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux)

 

La présentation qui suit correspond plus à un classement intellectuel qu'à un récolement. La localisation des documents reste cependant possible au moyen des plans des bâtiments et des salles. En effet, une codification ou une dénomination arbitraire des différents espaces de rangement y sont données : cette codification est indiquée dans le texte, entre parenthèses (par exemple le dossier « Amitiés africaines » du foyer Joannès-Vallet est situé dans la salle PATRIMOINE, sur le rayon orienté vers le nord de la travée centrale, soit en abrégé TCRN). Une estimation du métrage linéaire est proposée pour chaque ensemble de documents. L'inventaire décrit également le conditionnement des documents afin de pouvoir de pouvoir les identifier physiquement (chemises, cartons, classeurs, « vrac », fichier…).

Pour certains dossiers, l'intitulé donné ici correspond aux informations inscrites par le service producteur sur la tranche du carton ou de la chemise (une vérification rapide de la concordance entre cet intitulé et les documents contenu dans le carton a été faite). Lorsque l'intitulé ne restituait que partiellement le contenu, une nouvelle notice a été rédigée. Dans la mesure du possible, les dates extrêmes sont signalées pour chaque unité. Enfin, plusieurs dossiers anciens de la Salle Patrimoine ont fait l'objet de notices plus détaillées en raison de leur intérêt historique.

Aubert, Olivier (fonds d'archives)

Sans date  

Olivier Aubert est photographe-reporter et journaliste indépendant.

Suite à un reportage photo à la maison d'arrêt de la Santé en 1990, son travail s'oriente en grande partie sur l'immigration.

Auteur de nombreux articles sur l'immigration chinoise, le fonds d'O. Aubert se compose principalement de photos et de documentation sur la communauté chinoise, tant en France qu'à l'étranger (Europe, Afrique, Pays de l'Est, ...).

Nous avons mis en exergue uniquement les aspects de son travail concernant les étrangers en France et dans le monde, ce qui concerne au total huit cartons de documentation et plusieurs centaines de photos.

L'heure de vérité

1983-1995  

Magazine hebdomadaire d'actualités présenté par François-Henri de Virieu. Chaque semaine, il reçoit une ou deux personnalité(s) politique(s) qui est (sont) interrogée(s) par trois journalistes sur l'actualité politique. Autour de la thématique de l'immigration, on retrouve à plusieurs reprises Jean-Marie Le Pen, fondateur et président du Front national (sept fois), Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur (six fois), Raymond Barre, économiste (trois fois). L'émission a reçu quelques personnalités étrangères ou qui ne font pas partie du personnel politique français comme le roi du Maroc Hassan II, en direct du palais royal de Rabat (1989), le chancelier allemand Helmut Kohl dans une émission délocalisée à Bonn ainsi que Sid Ahmed Ghozali, premier ministre d'Algérie (1991), Abdou Diouf, président du Sénégal et Rony Brauman, président de Médecins sans Frontières (1992), Edgar Morin, sociologue et l'abbé Pierre (1993), Henri d'Orléans, comte de Paris, prétendant au trône de France (1994).

La guerre d'Algérie, vingt-cinq ans après

Entre le 10 août 1987 et le 21 août 1987  

Série documentaire sur les événements de la guerre d'Algérie, diffusée du lundi au vendredi dans le cadre de la Communauté des radios publiques de langue française. Cette grande saga documentaire s'attache à présenter précisément tous les éléments de la guerre d'indépendance. Elle est composée de montages d'archives sonores (bruitages d'explosions, de tirs, chants, musiques...), de témoignages, d'extraits littéraires et d'entretiens avec les différents acteurs du conflit (hommes politiques, militaires, intellectuels, artistes). Elle commence par un épisode intitulé "La Gestation" (10 août) et qui expose le contexte antérieur à la guerre, à partir de 1945 avec les massacres du mois de mai et jusqu'au déclenchement des hostilités en 1954. Les épisodes suivants reviennent notamment sur la Toussaint rouge 1954 (11 août), la bataille d'Alger en 1957 (13 août), le putsch d'Alger du 13 mai 1958 qui marque le retour de De Gaulle au pouvoir, suivi de son discours du 4 juin avec le célèbre "Je vous ai compris" (14 et 17 août) pour aboutir, après bien d'autres événements encore (le rôle de l'OAS), à la signature des accords d'Evian et au départ des Pieds-noirs d'Algérie en 1962 (21 août).

Assemblée citoyenne des originaires de Turquie (ACORT) (fonds d'archives)

1900-2001  

Le fonds est composé de 366 boîtes, classeurs et chemises, numérotés selon leur classement dans les armoires.

Les boîtes d'archives ne contenant que des brochures de large diffusion, comme Hommes et migrations et La lettre du FAS, ne figurent pas dans l'inventaire. Elles seront détruites lors de la réorganisation du fonds. Cet inventaire est donc provisoire, ce qui explique l'importance de la rubrique "divers".

Messieurs les jurés

1978-1986  

Série judiciaire qui propose la retransmission fidèle d'un procès aux assisses d'une affaire fictive. On suit la présentation de l'affaire, des victimes et des accusés, des témoins, les plaidoiries de l'avocat général et de la défense, les délibérations du jury et enfin le verdict de la cour. Les membres du jury sont interprétés par des téléspectateurs. On s'intéresse tout particulièrement ici à l'affaire Lizant-Marrillet (1978) qui revient sur l'agression d'un étudiant noir immigré par trois jeunes hommes blancs autour d'une histoire de vente de voiture. L'affaire prend une tournure sociale sur fond de débat sur le racisme. Même constat pour l'affaire Kerzaz (1986) qui revient sur le meurtre d'un chômeur français par un jeune mécanicien né en France de parents algériens. La victime et l'accusé étaient amis. Bientôt le procès dévie sur le racisme en France et les relations franco-algériennes.

Contexte :
Télévision > Séries télévisées

Colloque du 20 mai 2000. L'intégration face à la discrimination et aux exclusions. Colloque organisé par l'ACBVO et le CIEMI – Migrations Société. Intégration et Citoyenneté : [noms des intervenants]. Les Discriminations dans le monde du travail : [noms des intervenants]. La discrimination par le logement, cause ou conséquence ? [noms des intervenants]. Les médias et les « immigrés » : visibilité et images renvoyées : [noms des intervenants]. A l'Université de CERGY-PONTOISE. Site des chênes, Amphi. : Cournot – 33 bd du Port – 95000 Cergy. RER : Cergy-Préfecture. Entrée gratuite dans la limite des places disponibles. Renseignements.

2000  

Comité national pour les musulmans français (CNMF) (fonds d'archives)

1930-2009  

Le fonds porte essentiellement sur le travail quotidien et administratif du CNMF, et peu sur les prises de décisions dont on perçoit surtout les conséquences pratiques. Logiquement, c'est la période suivant l'indépendance de l'Algérie jusqu'à ce qui semble être une départementalisation de l'encadrement étatique des Harkis qui est la mieux représentée ici. Par exemple, on n'y trouve pas de trace d'Alexandre PARODI.

Entre guillemets figurent les titres portés sur les cartons ou chemises par le CNMF lors de ses déménagements successifs. Certains cartons et chemises n'ayant pas été ouverts depuis, d'autres ayant été réutilisés plusieurs fois depuis, nous n'avons laissé que les mentions nous paraissant encore pertinentes.

« Contes kabyles pour enfants », rencontre organisée autour des contes kabyles en collaboration avec l'ACBVO par la FNAC Cergy le samedi 1er avril 2006 au forum du magasin [brochure Les forums de la FNAC, mars 2006, p. 35].

2006  
Contexte :
Publications de l'Association de Culture Berbère du Val d'Oise > Tracts, plaquettes, articles et revue relatives aux manifestations organisées par l'association (avec ou sans le concours de partenaires)

Narodowiec : Niezalezny dziennik demokratyczny dla obrony socjalnych i kulturalnych interesow wychodztwa : Quotidien démocrate pour la défense des intérêts sociaux et culturels. HerneLens1909-1989

1909-1989  

BDIC : GFP. 2929 { n° 256 (nov), 1939-n° 53 (mar), 1989 ; 56-69 (mar), 1989 ; n° 73 (mar)-97(avr) 1989 ; n° 99 (avr)-162 (jul), 1989 }

BnF, site François-Mitterrand : Rez-de-jardin - magasin JO- 94689 { 2 mars 1926 [XVIII, n° 50]-18 mai 1940. janv. 1945- , inc. }

Génériques : Fonds des périodiques { 2 et 12 octobre 1984 ; mai 1986 ; 19 avril 1987-20 avril 1987 ; 2 et 3 octobre 1988 ; 29 et 30 décembre 1988 }

Contexte :
1901-1910 > 1909