/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_020/FRGNQ_PH_002_020_107_jpg_/0_0.jpg
6 médias

Cherif Kheddam

1960-1990  

Chérif Kheddam est né à Bou Messaoud en Algérie en 1927. Après un passage à Alger, il s'installe en France en 1947. Fondeur dans région parisienne, il prend des cours de musique et fréquente la vie culturelle maghrébine. Il exerce la musique traditionnelle dans les cafés communautaires. En 1954, il décide de se produire seul et sort en 1955 de manière anonyme son premier 78 tours qu'il compose et interprète : Yellis Tmurthiw. Ce disque remporte un franc succès. Madame Dauviat, célèbre disquaire de musique orientale, l'encourage à se présenter à Sid Ahmed Hachelaf, responsable du département arabe chez Pathé Marconi. Au luth, au piano, à la mandole ou à l'harmonie, il accompagne par la suite des artistes comme Mohamed Jamoussi ou Amraoui Missoum. Il est reconnu pour avoir modernisé la chanson Kabyle en y introduisant des rythmes latino-américains ou de la musique classique occidentale. Ces textes modernes sont ceux d'un artiste engagé décrivant le quotidien des algériens immigrés en France. En 1963, avant de rentrer en Algérie, il compose son plus grand succès Alemri (O miroir). Il occupe par la suite un poste de conseiller au sein de la Radio Télévision Algérienne. Il découvre en 1965 la jeune chanteuse Noura dont il sera le Pygmalion, il lui écrit alors des chansons qui lui permettront de connaître le succès. Il fait son retour après 1975 grâce à Sid aahmed Hachelaf. En 1996, il remplit le Palais des congrès à Paris pour ses 50 ans de carrière.

Publications.

SOL 24/2 , 1972-1979  

Tracts (1974-1975) ;

Al-Ittihad, publication de l'UTIT, n° 1-3, n° spécial, n° 4-7 (8 numéros en français et en arabe, 1974-mai 1975) ;

Al-Ittihad, nouvelle série (6 numéros décembre 1975-avril 1979) ;

Ech-Chaab, brochure traduite et distribuée par l'UTIT

Brochure reproduisant la traduction de quelques textes du journal Ech-Chaab, organe clandestin du mouvement syndical tunisien, diffusé par le Comité national d'initiative (CNI) pour la relance des activités de l'UGTT.

(9 numéros en arabe, 1972-1973, 1977-1978 ; 2 numéros traduits et extraits des numéros 1-4, 1978-1979).

Contexte :
Les organisations syndicales et de soutien aux immigrés en France > Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT)

Centre d'initiative et d'intérêts culturels (CIIC) de Puteaux (siège de l'AMF, 20 rue du Centenaire) et AMTIP (Association de la maison des travailleurs immigrés de Puteaux, en 1994), gestion financière : dossiers de demandes de subvention, comptabilité, note sur les problèmes administratifs avec la mairie, liste des membres, statuts, relevés de comptes, bilans et projets d'activité.

B144 , 1991-1994  
Contexte :
Activités de l'AMF > a0113930205073sv1mc