« Information médico-sociale en milieu migrant. Petite enfance » in Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants (dossier élaboré en collaboration avec l'ACPM), n° spécial janvier 1982 (trimestriel). Accompagné des Livrets de l'animateur et du stagiaire « Petite enfance ».

1 , 1982  
Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5329_jpg_/0_0.jpg
1 média

Non à la répression et à la torture en Iran. / Union des étudiants iraniens en France (UEIF). ParisUnion des étudiants iraniens en France (UEIF)1981

5329 , 1981  

non à la répression et à la torture en Iran. Vive la lutte des masses, contre le régime réactionnaire et la république islamique, du 27/06 au 04/07/1981.

Semaine de solidarité avec les luttes des peuples d'Iran et les prisonniers politiques.

Contexte :
Libérations politiques > a011437729609E1Z7B8 > Iran
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_010_168-BorderMaker_jpg_/0_0.jpg
1 média

Adikatou Beaurepaire - rue des Gardes

2013  

Adikatou Beaurepaire, originaire de la Côte d'Ivoire, dirige la boutique « Objatex Tissu Wax » : commerce en gros de tissus traditionnels et artisanaux africains, fabrication de modèles sur mesure.

Sous l'impulsion de la Politique de la Ville, le secteur « mode et habillement» tente de participer au développement économique du quartier et à la valorisation de son image. Adikatou Beaurepaire est la présidente de l'association « Les Goutte d'Or de la mode et du design ».

« Information médico-sociale en milieu migrant. Grossesse-Acouchement » in Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants (dossier élaboré en collaboration avec le CLAP), n° spécial janvier 1980 (trimestriel). Accompagné des Livrets de l'animateur et du stagiaire « Grossesse-Accouchement ».

1 , 1980  
Contexte :
Ouvrages, méthodes de français et matériel pédagogique provenant de l'association « Solidarité Français migrants », 59 avenue Daumesnil, 75012 PARIS > Santé médico-sociale > Migrations Santé > Bulletin du Comité médico-social pour la santé des migrants

AMF. - Gestion du personnel, paiement des taxes et charges sociales. GARP : avis de versement (1984, 1986-1989) ; IRCOMMEC / Groupe Malakoff : appel à cotisations, déclaration unique des traitements, décomptes retraite, signification d'un acte de justice (1985-1991) ; URSSAF : déclaration annuelle de salaires, bordereau récapitulatif des cotisations, signification d'un acte de justice URSSAF (1983-1991, 1993). AMF. - Gestion du personnel, rémunération : fiches individuelles (1987, 1989, 1990), copies des bulletins de paie (1989). AMF. - Gestion du personnel, recrutement et formation : contrat de qualification (1989), facture de stage (1989).

B34 , 1983-1989  
Contexte :
Administration et organisation > Personnel

Brochure et tracts.

SOL 62 , 1959-1977  

UNEF, Le syndicalisme étudiant et le problème algérien, brochure éditée à l'issue de son congrès réuni à Grenoble du 31 mars au 4 avril 1959 (1959-1960) ;

Union générale des étudiants musulmans algériens : IVe congrès de l'UGEMA, 26 juillet – 1er août 1960, Bir El Bey, Tunisie ;

Parti de la révolution socialiste : tract (12 mars 1976) ;

Groupe de femmes algériennes : projet de plate-forme (30 juin 1977), plate-forme (21 décembre 1977).

Contexte :
Presse & publications > Journaux édités en France > Classement géographique > Algérie
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_018_video_/FRGNQ_V_001_010_018_poster.jpg
1 média

Échanges avec la salle

FRGNQ_V_001_010_018  

Frédéric Callens interroge chaque intervenant sur les thématiques suivantes :

La question de la forte majorité de latinos dans les populations immigrées aux États-Unis ;L'évolution du modèle multiculturaliste au Canada ;Les conséquences du Brexit sur le modèle d'intégration britannique.

Le public intervient ensuite en venant questionner les intervenants sur les points suivants :

La question du rapport de force entre société civile et pouvoirs publics dans les différents modèles évoqués lors de la table ronde.Comment qualifier le modèle américain en matière d'intégration ?Débat autour du glissement sémantique qui s'opère entre « communauté » et « communautarisme ».
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_012_video_/FRGNQ_V_001_010_012_poster.jpg
1 média

Présentation de Pascal Blanchard

FRGNQ_V_001_010_012 , 2017  

Pascal Blanchard questionne les modes d'organisation actuels des associations autour des thématiques suivantes :

Mutations du tissu associatif en lien avec l'évolution générationnelle de ces acteurs ;Réseaux associatifs et enjeux européens ;Communication numérique des associations, l'impact des réseaux sociaux ;Connaissance et travail avec les publics.

Concerts à l'Olympia

13 avril 1976-24 novembre 1984  

Ce dossier contient des pièces administratives liées à la tenue de divers concerts à l'Olympia entre 1976 et 1984 : des autorisations de concerts venant de l'administration du théâtre de l'Olympia, des contrats d'engagement avec Najat Aâtabou, des certificats d'assurance ainsi que diverses notes de travail et affiches pour la promotion des évènements.

Contexte :
Carrière en tant qu'agent d'artistes et organisateur de spectacles > Événements

Activités.

SOL 28/2 , 1968-1972  

Appel, déclaration, première liste des personnes ayant donné leur adhésion, communiqué (1969) ;

meeting et conférence de presse, organisation : notes, textes, invitation, tract, texte intégral des interventions, coupures de presse (1969, 1972) ;

documents de synthèse : chronologie 1967-1972, bagne Bordj Er Roumi, « cas Ben Jennet »

[Mohammed Ben Jennet, l'un des leaders de Perspectives, a été arrêté et condamné aux travaux forcés à la suite des journées de juin 1967.]

 ;

biographies, listes de contact, correspondance (1968-1969)

Communicable sur autorisation du déposant.

 ;

textes internes, notes manuscrites, correspondance (1968-1972)

Communicable sur autorisation du déposant.

 ;

correspondance reçue (1972)

Communicable sur autorisation du déposant.

.

Contexte :
Les organisations de défense des libertés publiques et des droits de l'homme > En France : Comités et campagnes contre la répression en tunisie > Comité international pour la sauvegarde des droits de l'homme en Tunisie (CISDHT)
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5131_jpg_/0_0.jpg
1 média

Lutte contre le terrorisme / Ministère de l'Intérieur. Miistère de l'Intérieur (Paris, France), [198- ?].[198-?]

5131 , [198-?]  

Ministère de l'intérieur. Direction centrale de la police judicaire, lutte contre le terrorisme. Appel à témoins. La police judiciaire demande votre assistance pour identifier par l'écriture, l'auteur de cette lettre de menaces qui a déjà revendiqué des attentats meurtriers [...]. Une très forte récompense est proposée à toute personne qui apportera des renseignements permettant l'identification de son auteur...

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1980-1989

Enquêtes ; rapports ; statistiques des populations repliées en France ; recherches de familles ou personnes ; lieux de repli et suivi des communautés ; camps œcuméniques de travail ; self-help project “ harkis ” ; documentation : Comité National des Musulmans Français, législation et textes réglementaires.

DZ08 , 1962-1968  
Contexte :
Archives de la Cimade de l'époque de la guerre d'Algérie et de la période post-indépendance (1956-1972) > Actions en France > Postes Cimade en France > Harkis
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_009/Photos compagnies de théâtre/Kahina/1979_03_jpg_/0_0.jpg
31 médias

Compagnie la Kahina

1970  

Les photographies sont issues de la pièce La famille Bendjelloul, en France depuis 25 ans - pièce traitant des conflits intergénérationnel - créée dans les années 1980 par la compagnie La Kahina. La compagnie La Kahina est créée en 1974 par Salika Amara. Composée de dix femmes et de trois hommes, la troupe travaille sur la condition des femmes arabes issues de l'immigration.

CAL-UGET Bruxelles.

SOL 22 , [1972-1973]  

Publications et tracts du CAL-UGET Bruxelles, du Comité d'action pour la démocratie en Tunisie, de la Cellule destourienne de Bruxelles, du Mouvement unifié belge des étudiants francophones (journal du MUBEF, n° 2 « Spécial Tunisie ») (s.d., [1972-1973]).

Contexte :
Les organisations étudiantes > Union générale des étudiants de Tunisie (UGET) > L'UGET en Belgique et en Irak
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_020/FRGNQ_PH_002_020_107_jpg_/0_0.jpg
6 médias

Cherif Kheddam

1960-1990  

Chérif Kheddam est né à Bou Messaoud en Algérie en 1927. Après un passage à Alger, il s'installe en France en 1947. Fondeur dans région parisienne, il prend des cours de musique et fréquente la vie culturelle maghrébine. Il exerce la musique traditionnelle dans les cafés communautaires. En 1954, il décide de se produire seul et sort en 1955 de manière anonyme son premier 78 tours qu'il compose et interprète : Yellis Tmurthiw. Ce disque remporte un franc succès. Madame Dauviat, célèbre disquaire de musique orientale, l'encourage à se présenter à Sid Ahmed Hachelaf, responsable du département arabe chez Pathé Marconi. Au luth, au piano, à la mandole ou à l'harmonie, il accompagne par la suite des artistes comme Mohamed Jamoussi ou Amraoui Missoum. Il est reconnu pour avoir modernisé la chanson Kabyle en y introduisant des rythmes latino-américains ou de la musique classique occidentale. Ces textes modernes sont ceux d'un artiste engagé décrivant le quotidien des algériens immigrés en France. En 1963, avant de rentrer en Algérie, il compose son plus grand succès Alemri (O miroir). Il occupe par la suite un poste de conseiller au sein de la Radio Télévision Algérienne. Il découvre en 1965 la jeune chanteuse Noura dont il sera le Pygmalion, il lui écrit alors des chansons qui lui permettront de connaître le succès. Il fait son retour après 1975 grâce à Sid aahmed Hachelaf. En 1996, il remplit le Palais des congrès à Paris pour ses 50 ans de carrière.

Publications.

SOL 24/2 , 1972-1979  

Tracts (1974-1975) ;

Al-Ittihad, publication de l'UTIT, n° 1-3, n° spécial, n° 4-7 (8 numéros en français et en arabe, 1974-mai 1975) ;

Al-Ittihad, nouvelle série (6 numéros décembre 1975-avril 1979) ;

Ech-Chaab, brochure traduite et distribuée par l'UTIT

Brochure reproduisant la traduction de quelques textes du journal Ech-Chaab, organe clandestin du mouvement syndical tunisien, diffusé par le Comité national d'initiative (CNI) pour la relance des activités de l'UGTT.

(9 numéros en arabe, 1972-1973, 1977-1978 ; 2 numéros traduits et extraits des numéros 1-4, 1978-1979).

Contexte :
Les organisations syndicales et de soutien aux immigrés en France > Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT)

Centre d'initiative et d'intérêts culturels (CIIC) de Puteaux (siège de l'AMF, 20 rue du Centenaire) et AMTIP (Association de la maison des travailleurs immigrés de Puteaux, en 1994), gestion financière : dossiers de demandes de subvention, comptabilité, note sur les problèmes administratifs avec la mairie, liste des membres, statuts, relevés de comptes, bilans et projets d'activité.

B144 , 1991-1994  
Contexte :
Activités de l'AMF > a0113930205073sv1mc
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_023_video_/FRGNQ_V_001_010_023_poster.jpg
1 média

Echanges avec le public

FRGNQ_V_001_010_023 , 2017  

Le public réagit aux interventions de la table ronde en abordant les thématiques suivantes :

Rapprochement entre monde de la recherche et pouvoirs publics ;Dispersion et concurrence du paysage associatif ;Diminution des subventions de l'État concernant les actions d'accueil des migrants.
Contexte :
(Re)penser la dynamique. Quelle relation entre monde associatif et pouvoirs publics pour demain ?

CLAP, administration : statuts (1993), liste des associations membres (1986-1992), Audit du CLAP : référentiel d'évaluation (1986), politique sociale : accord d'entreprise du 7 déc. 1989 en complément de la convention collective nationale des organismes de formation (1990) ; tiré à part du bulletin n° 100 Alphabétisation & promotion sur « le CLAP : un comité de liaison d'associations au service des immigrés » (1981).

126 , 1986-1993  

Jeunes Solidaires.

4.3.1/5-6 , 1993-2002  
5 : Réseau jeunes solidaires, MRES (1993-1999). 6 : Dossier Berlin. Insertion des Jeunes (2002).
Contexte :
Activités de la maison du monde d'Évry > Autres actions ponctuelles auxquelles participe la Maison du Monde d'Évry > Solidarité
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_004/FRGNQ_PH_002_004_012_jpg_/0_0.jpg
14 médias

Ahmed Hamza

1960-1990  

Artiste tunisien, auteur-compositeur, chanteur et luthiste

Né en 1930 et originaire d'une famille musicienne de Sfax Ahmed Hamza débute très jeune la musique en accompagnant au luth les artistes qui se produisent dans le cabaret de son père. Il participe à plusieurs orchestres et troupes en tant que chanteur et luthiste en Tunisie puis en Algérie : orchestre de Ouanès Kraïem, de Mohamed Aloulou puis il intègre la troupe « Ahbab Elfen » (Les amis de l'art), et celle de la troupe d'Abdelhamid Ababsa avec laquelle il tourne trois ans. A 18 ans, repéré par Mohamed Hefni, il enregistre trois chansons : Zitoun fi Laghssan, Kam samma el fen et Fine el yemine elli heleftou. En 1955, il compose la musique du film anglais Le Condor. Il participe à plusieurs tournées d'artistes maghrébins en France, puis crée son propre groupe de chant chorale sous la direction de Abdelhamid Benaljia. De 1961 à 1965, il dirige l'orchestre de la radio Sfax ce qui lui permet de se faire connaître en Tunisie. Il intègre par la suite l'Orchestre national de la Radiodiffusion Télévision Tunisienne et participe à des tournées en France et au Maroc. En 1967, il tient le rôle principal dans le film « Elfajr » premier long métrage sur la guerre d'indépendance tunisienne. Ambassadeur de son pays lors du festival panafricain d'Alger en 1969, il est engagé en 1968 par le Théâtre national algérien pour participer à sa grande tournée algérienne. Il se produit à Paris en 1974 aux côtés de Abdelhalim Hafez. Il décède à Tunis en 2011.

Audio : 6 cassettes non-identifiées plus les suivantes [transcription des inscriptions]

C26 , 1990-2002  

Al Jalya [émission radio de l'AMF], enregistrement (6 cassettes, 1990).

CA fédéral du 13 et 14 juin 1998 à Paris (4 cassettes, 1998).

Congrès du 17-19 mars 1995 (7 cassettes, 1995) [manquent les cassettes 2 et 3).

« Conférence Nle [nationale] » (1 cassette).

« AG 1 » (1 cassette).

« Débat : de la discrimination à l'embauche et du racisme au travail. Paris, 15 mai 1999 » (1 cassette).

« Claude RAP » (1 cassette).

« Miloud BEMBAREK » (1 cassette).

« AP1 », « AP2 » et « AP3 » [dont « Julie Le Goff 26.04.02] [complètent peut-être la suivante].

« Travaux de la matinée / retranscrits » (1 cassette [complète peut-être les précédentes]).

« Forum » et inscriptions en arabe (1 cassette).

« Bernard DELEPLACE » et inscription en arabe (1 cassette [complète peut-être les suivantes]).

« Débat : droit de vote » (1 cassette [complète peut-être les suivantes]).

Cassettes numérotées I à IX et faces de 1 à 24 [avec lacunes ; complètent peut-être les suivantes].

Cassettes dont les faces sont numérotées de 1 à 14 (7 cassettes).

Contexte :
a011393020507w184rs > Documents iconographiques et audiovisuels

Groupe d'information pour les luttes en Tunisie (GILT) [Commission d'information née avec le développement des luttes en Tunisie, au mois de février 1972.].

SOL 3/2 , 1968-1972  

Bilan de la commission (octobre 1972) ;

bulletin d'information du GILT (février-avril 1972) ;

document GILT / Agence de presse « Libération » (1972) ;

documents et notes internes (1972) ;

documents collectés : communiqué, tract, appel à la grève, projet de pétition, programme du PC, journal Avant-Garde de la jeunesse révolutionnaire (JCR) (mai 1968), journal Politique hebdo (juin 1972), documents et presse en arabe.

Contexte :
Les organisations politiques > Groupe d'études et d'action socialiste tunisien (GEAST) ou « Perspectives » / Mouvement Amel Tounsi / L'Organisation du travailleur tunisien (OTT)
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_013/FRGNQ_PH_002_013_092_jpg_/0_0.jpg
4 médias

Hanifa

1960-1990  

Hanifa ou Hnifa de son vrai nom Zoubida Ighil Larbaâ, est aussi surnommée la "Edith Piaf" de la chanson kabyle à cause des thèmes abordés dans son répertoire.

Née le 4 avril 1924 à Ighil M'henni dans la région de Tizi Ouzoui en Kabylie, elle passe une enfance traditionnelle jusqu'à son premier mariage en 1939. Mariée contre son grès à un homme plus âgé, elle s'enfuit. Après un second mariage infructueux, elle s'installe à Alger en compagnie de sa fille partageant son logement avec Chérifa, l'autre pionnière de la chanson kabyle féminine. Cette dernière l'encourage à intégrer Radio Alger. Elle est alors remarquée par le chanteur Cheikh Noureddine autre grande figure de l'immigration qui la recrute en 1952. Elle intègre la chorale de la RTF et participe aux ELAK (Emissions de langues arabe et kabyle de la radio d'Alger) destinées aux indigènes de l'Algérie coloniale. Elle commence à enregistrer ses premiers 45 tours chez Pathé Marconi en 1953 avec notamment Allah Yarabi Faradj (Dieu nous guidera). Après plusieurs années à la radio et un mariage infructueux, elle émigre en pleine guerre d'Algérie pour Paris à l'occasion d'une série d'enregistrements pour la maison de disques Teppaz où elle rencontre le compositeur Kamel Hamadi. Leur duo Yidem Yidem (Avec toi avec toi) (1959) rencontre alors un grand succès tant auprès de l'immigration en France qu'en Algérie. Comme beaucoup d'artistes de l'immigration, elle anime les soirées communautaires des galas et cafés, en compagnie notamment de Cheikh Nordine, Noura, Taleb Rabah et Bahia Farah. En 1962, elle choisit de rentrer en Algérie pour participer à la reconstruction nationale. Elle revient s'installer en France en 1975 et poursuit ses tours de chant. Elle donne son dernier concert en novembre 1978 à la Mutualité de Paris. Elle s'éteint à Paris le 23 décembre 1981 .

Les thèmes de prédilection de son répertoire sont l'amour, la douleur de l'exil et la nostalgie du pays.