SEINE-SAINT-DENIS (93) AMF, département de Seine-Saint-Denis [à Montreuil] (AMF-93) (1992-1998). AMF-section d'Aulnay-sous-Bois (1979), AMF-section de Bondy (1967, 1972), AMF-section de Saint-Denis : comptes rendus de réunion (1970-1982), comptes rendus d'activités, dossier de stage de formation des militants (1979), communiqués (1979-1991), tracts et affichettes sur les activités organisées (1978-1979), correspondance (1975-1983). Association des Marocains de la Seine-Saint-Denis pour la Citoyenneté (AMSC), Pantin, création : extrait du procès-verbal de l'AG constitutive (1998), récépissé de déclaration (1999), copie de la déclaration à la préfecture en date du 13 janvier 1999 extraite du J. O. du 6 février 1999, statuts (s. d.), cartes de vouex de bonne année ; organisation d'une soirée culturelle : demande de local, invitation, compte rendu, correspondance (1999-2000).

C14 , 1967-2000  
Contexte :
Relations avec les sections et le monde associatif > Relations avec les sections et associations membres de l'AMF > L'AMF en région parisienne
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_032/FRGNQ_PH_002_032_205_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Akli Yahyaten

1960-1990  

Né le 17 février 1933 à Beni-Mendès en Kabylie, Akli Yahyaten est orphelin de père. Il quitte la campagne à douze ans pour Alger où il vit, enfant des rues, de petits boulots et de rapine. A l'âge de vingt ans, il immigre en France, à Paris. Jusqu'en 1954, il occupe divers emplois, de manœuvre à garçon de café. A ses heures perdues, il s'initie à la mandoline avec passion. Après son service militaire de 1954 à 1956 à Miliana, il devient manœuvre spécialisé à l'usine Citroën où il fréquente les milieux du FLN. Accusé d'être collecteur de fonds, il est emprisonné en 1956 pour six mois. A sa sortie, il décide de faire de la musique son métier. Il se produit d'abord dans les cafés communautaires, où il chante la nostalgie du pays. Familier des artistes maghrébins du Quartier latin, il participe aux émissions kabyles de l'ORTF et se produit sur la scène des cabarets " Le Bagdad " et " Les Nuits du Liban ". En 1959, à nouveau inquiété pour se activités, il retourne en prison. Son expérience carcérale lui inspire des chansons qui font de lui une grande vedette. Chantant en arabe et en amazigh, il fait sa carrière entre Paris et Alger avec à son palmarès de nombreux succès.

Rencontres internationales

F76 , 1947-1951  

[…] rencontres internationales de la jeunesse franco-allemande, correspondance, notes des participants (1947) ; circulaire du bureau de la Culture populaire (21 février) ; organisation des rencontres de jeunesse franco-allemande de l'été 1949 ; UNESCO, rencontres internationales en France (1950-1951).

Contexte :
Commissariat général à l'Éducation générale et aux Sports
/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_5139_jpg_/0_0.jpg
1 média

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche / Alternative libertaire. Paris, FranceAlternative libertaire (AL) (Paris, France)[-Entre 1991 et 2001]

5139 , [-Entre 1991 et 2001]  

Derrière la faim d'un pauvre, il y a le luxe d'un riche. Calligraphie de Toulthi Al Zoudi, 1956. Alternative Libertaire. Un journal différent pour des lecteurs dissidents. Un numéro gratuit au 02/736.27.76. Abonnez vous 2 rue de l' Inquisition 1040 Bruxelles.

Contexte :
Immigration > Campagnes militantes et citoyennes > Autres > 1990-1999