/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_032/FRGNQ_PH_002_032_205_jpg_/0_0.jpg
2 médias

Akli Yahyaten

1960-1990  

Né le 17 février 1933 à Beni-Mendès en Kabylie, Akli Yahyaten est orphelin de père. Il quitte la campagne à douze ans pour Alger où il vit, enfant des rues, de petits boulots et de rapine. A l'âge de vingt ans, il immigre en France, à Paris. Jusqu'en 1954, il occupe divers emplois, de manœuvre à garçon de café. A ses heures perdues, il s'initie à la mandoline avec passion. Après son service militaire de 1954 à 1956 à Miliana, il devient manœuvre spécialisé à l'usine Citroën où il fréquente les milieux du FLN. Accusé d'être collecteur de fonds, il est emprisonné en 1956 pour six mois. A sa sortie, il décide de faire de la musique son métier. Il se produit d'abord dans les cafés communautaires, où il chante la nostalgie du pays. Familier des artistes maghrébins du Quartier latin, il participe aux émissions kabyles de l'ORTF et se produit sur la scène des cabarets " Le Bagdad " et " Les Nuits du Liban ". En 1959, à nouveau inquiété pour se activités, il retourne en prison. Son expérience carcérale lui inspire des chansons qui font de lui une grande vedette. Chantant en arabe et en amazigh, il fait sa carrière entre Paris et Alger avec à son palmarès de nombreux succès.

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_010/FRGNQ_V_001_010_020_video_/FRGNQ_V_001_010_020_poster.jpg
1 média

Présentation de Dominique Dujardin

FRGNQ_V_001_010_020 , 2017  

Dominique Dujardin questionne la notion de « modèle culturel français » en matière de relations entre monde associatif et pouvoirs publics. Il aborde également la question de l'évolution de la politique d'intégration, ayant glissé progressivement vers une politique de territoire.

Contexte :
(Re)penser la dynamique. Quelle relation entre monde associatif et pouvoirs publics pour demain ?
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_002_002_video_/FRGNQ_V_001_002_002_002_poster.jpg
1 média

Le cinéma de l'immigration en France jusqu'aux années 1970

2010  

Mouloud Mimoun retrace l'hisoire du cinéma immigré en France de ses débuts à la fin des années 1960. Le premier film sur le thème est Tony de Jean Renoir. Puis, ce thème n'est que peu traité jusqu'aux années 1960. A cette époque, on assiste à la convergence entre l'idéologie d'extrême gauche, le cinéma militant et la prégnance de la Guerre d'Algérie.

Contexte :
Interventions des historiens > Introduction > Mouloud Mimoun : l'image des Maghrébins au cinéma, un rappel historique
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_0014_005_video_/FRGNQ_V_001_001_0014_005_poster.jpg
1 média

L'explosion des années 2000 : la forte présence des footballeurs issus de la "deuxième ou troisième génération".

2007  

Stéphane Mourlane évoque les joueurs d'origine maghrébine évoluant à Marseille dans les années 2000 au titre desquels figurent : Kamel Meriem, Karim Ziani, Samir Nasri ou encore Salim Arrache, joueurs qui contribuent à un processus d'identification.

Contexte :
Interventions des historiens > Stéphane Mourlane, L'OM, un club aux couleurs de l'immigration maghrébine à Marseille ?