Sous-fonds du siège social (Espace des Brotteaux)

 

La présentation qui suit correspond plus à un classement intellectuel qu'à un récolement. La localisation des documents reste cependant possible au moyen des plans des bâtiments et des salles. En effet, une codification ou une dénomination arbitraire des différents espaces de rangement y sont données : cette codification est indiquée dans le texte, entre parenthèses (par exemple le dossier « Amitiés africaines » du foyer Joannès-Vallet est situé dans la salle PATRIMOINE, sur le rayon orienté vers le nord de la travée centrale, soit en abrégé TCRN). Une estimation du métrage linéaire est proposée pour chaque ensemble de documents. L'inventaire décrit également le conditionnement des documents afin de pouvoir de pouvoir les identifier physiquement (chemises, cartons, classeurs, « vrac », fichier…).

Pour certains dossiers, l'intitulé donné ici correspond aux informations inscrites par le service producteur sur la tranche du carton ou de la chemise (une vérification rapide de la concordance entre cet intitulé et les documents contenu dans le carton a été faite). Lorsque l'intitulé ne restituait que partiellement le contenu, une nouvelle notice a été rédigée. Dans la mesure du possible, les dates extrêmes sont signalées pour chaque unité. Enfin, plusieurs dossiers anciens de la Salle Patrimoine ont fait l'objet de notices plus détaillées en raison de leur intérêt historique.

Archives du Hogar déposées à la « Fundacion Primero de Mayo »

1990-1995  

Une partie des archives du Hogar a été déposée au Centre de documentation de l'émigration espagnole (Fondation du 1er mai, Madrid, Espagne).

Il s'agit de 70 dossiers (soit environ 3 cartons) dont les dates sont comprises entre 1900 et 1995.

Un inventaire en ligne - La Fundacion Primero de Mayo est liée à la Faceef par une convention ; un inventaire des archives qu'elle conserve est disponible sur Internet : Centro de Documentación de la Emigración Española. Cuadro de clasificacion. 2 Fondos de asociaciones y centros de emigrados españoles. Fondo del Hogar de los Españoles (Saint Denis, Francia), sur le site du CDEE présente le contenu de ces dossiers en espagnol. D'après l'index des mots-matières, on peut connaître les thèmes abordés par les archives. Ceux-ci sont retranscris ci-dessous :

Activités socioculturelles

Agence de voyages

Aide de l'État

Allocations de vétérans de guerre

Allocations pour le chômage

Assistance médicale

Assistance sociale

Association

Besoin de main d'oeuvre

Bibliothèque

Bourse

Budget, devis

Cadres statistiques

Cassettes sonores

Catholicisme

Comité de direction

Comptabilité

Compte rendu

Compte rendu de réunion

Conférence

Conflit

Construction

Convention de sécurité sociale

Correspondance

Déclaration

Démission

Déporté

Développement institutionnel

Diplôme

Divulgation de l'information

Document de conférence

Donation

Droits de l'homme

Éducation pour les migrants

Élection

Émigration

Enquête

Espagne

Étude à l'étranger

Étude d'investigation

Famille

Femme

Film

Financement

Formation professionnelles

France

Immigration

Industrie automobile

Installations sportives

Jeux de hasard

Jour férié

Législation

Membres

Monarchie

Mort

Mouvement social

Naissance

Organisation Internationale du travail (OIT)

Permis de résidence

Permis de travail

Plombier

Politique culturelle

Politique migratoire

Politique sociale

Pratique religieuse

Prisonnier

Production pharmaceutique

Publication périodique

Radio

Recensement

Réglementation

Retour des migrants

Seconde générations

Théâtre

Type d'intérêts

Vacances

Ventes

Vote

De même, l'index géographique indique les aires géographiques concernées par les documents :

En Espagne :

Barcelone

Bilbao

Madrid

En France :

Le Havre

Paris

Saint-Denis

Juridictions locales

 

Faire des liens vers les IR suivants (situés dans le cadre de classement Catalogue général/Pouvoirs, administrations, juridictions et établissements locaux/Échelon régional/Juridictions) :

FRAS075GNQ_000000162_COUR_APPEL_PARIS

FRAS075GNQ_000000163_COUR_ASSISES_IDF

FRAS075GNQ_000000164_TRIBUNAUX_INSTANCE_IDF

FRAS075GNQ_000000165_JUSTICES_PAIX_IDF

FRAS075GNQ_000000166_TIBUNAUX_COMMERCE_IDF

FRAS075GNQ_000000167_CONSEILS_PRUDHOMMES_IDF

FRAS075GNQ_000000168_TRIBUNAL_ADMIN_PARIS

Parti socialiste unifié

1969-1988  

Ce fonds a été divisé en trois parties : PSUR (57 boites), PSU (159 boites) et PSU Compta (environ 80 boîtes non inventoriées). Sous la côte PSUR ont été regroupées les publications du PSU (CRITIQUE SOCIALISTE, LUTTES, PSU INFORMATION, POUR L'ALTERNATIVE), DIRECTIVES) ; celles reçues par le PSU : revues féministes, politiques, économiques, pédagogiques, syndicales, sur la jeunesse, internationales, sur l'immigration, environnementales, écologistes, sur le logement, sur le monde rural et les paysans ; et des brochures et livres. Dans le fonds PSU, on retrouve les archives propres de l'organisation : les structures nationales ; les fédérations ; les secteurs femmes, immigrés, entreprises ; les relations avec les autres partis de gauche et les syndicats ; les luttes et conflits sociaux ; des coupures de presse. Le fonds PSU Compta n'a, volontairement pas été inventorié : il contient non seulement des documents financiers, mais aussi des cartes d'adhésions, des listes d'adhérents.

Maquettes.

 

[Ces maquettes sont celles des journaux ou des tracts imprimés par VRA et AEV. Elles sont constituées de feuilles grand format où sont « montés » les articles et les titres et sur lesquelles sont collés les originaux des illustrations et des photographies. D'après les sondages effectués, il semble que les boîtes suivent une logique de classement chronologique. Détail des maquettes contenues dans la boîte « année 1977 » : Tracts et affiches : « Alerte au racisme » (travailleurs immigrés dans l'agglomération grenobloise) ; prostituées de Grenoble (2 tracts) ; mouvement antinucléaire ; appel à manifestation contre la répression en Espagne et contre le régime franquiste (3 tracts) ; « Vive la lutte du Front populaire de libération d'Oman et du Golfe arabique, halte à l'agression iranienne dans le golfe » ; mouvement pro-avortement ; comité Larzac-Malville. Journaux : Journal du comité grenoblois de l'Amitié franco-chinoise ; les Temps de Diémoz ; Syndicats métaux CFDT ; un journal rédigé en langue arabe par des immigrés d'Échirolles ; l'Avvena, journal du groupement pour l'avenir de la Corse (n°1) ; Information 38, bulletin du syndicat CFDT PTT (n°1) ; le Lien, l'Air liquide, feuille syndicale des ouvriers de l'entreprise Air liquide à Pont-de-Claix (n°7) ; El Mouhajer, journal des travailleurs tunisiens à Grenoble].

Association Tamazgha (fonds d'archives)

[1990]-2008  

Au sein de Tamazgha, quelques tentatives de classement et d'inventaire (vers 1997-1998) des archives se sont succédées mais sont restées vaines ou isolées. Le répertoire méthodique présenté, ici, est le résultat d'un classement intellectuel des articles élaboré à partir du récolement effectué dans les locaux de Tamazgha. Il présente, selon un plan de classement théorique, une description sommaire des articles avec pour dates extrêmes des valeurs indicatives. Enfin, même si, depuis sa création, l'association a pu conserver l'ensemble de ses archives a priori sans perte, sans élimination sauvage, sans accident de type incendie ou inondation, il faut signaler que la description du fonds s'avère pour le moins lacunaire étant donné qu'une partie des archives n'a pu être récolée. L'instrument de recherche reste donc à compléter.

Les archives décrites, ici, peuvent se décomposer en trois grands ensembles. Une première partie regroupe l'ensemble des documents ayant trait à l'organisation de l'association dans sa structure, son administration et son fonctionnement. Les documents issus de l'administration sont d'ailleurs sous-représentés ; ils doivent être en majorité conservés chez les membres : comptes rendus d'AG - une par an, élective tous les 2 ans - notes manuscrites ou comptes-rendus informels des réunions du CA et du bureau et, plus récemment, les enregistrements audio des réunions.

Une seconde partie comprend les documents intéressant plus particulièrement les activités associatives, de Tamazgha soit qu'elle organise, seule ou en partenariat, soit auxquelles elle participe. En outre, les niveaux d'intervention peuvent être d'ordre local, national ou international. Certaines actions de soutien peuvent ne pas être représentées par les archives, par exemple : l'envoi de masques, chaque année, pour encourager et développer la tenue d'un carnaval... Il est à noter que Tamazgha conserve, en partie, les archives du Congrès Mondial Amazighe

Site Internet du CMA : http://www.congres-mondial-amazigh.org/

. Cette particularité s'explique par le fait qu'elle est à l'origine de la création de cet organisme.

Le Congrès Mondial Amazigh (CMA) est une organisation internationale non gouvernementale (ONG) regroupant des associations socioculturelles et de développement amazighes aussi bien de Tamazgha (Afrique du Nord) que de la diaspora.

Le CMA a pour mission de porter la revendication amazighe au niveau international en informant et en sensibilisant l'opinion publique internationale, les peuples, les États démocratiques et les ONG œuvrant dans le domaine des droits de l'homme, et en interpellant les organisations internationales officielles telles que l'ONU, l'Union Européenne, le Conseil de l'Europe et l'Union Africaine.

Le CMA s'est également donné le rôle de coordonner et soutenir les actions et projets des organisations de la société civile et des militants œuvrant sur le terrain, dans le domaine de la défense et la promotion des droits des citoyens amazighs.

Le Congrès Mondial Amazigh est né de la volonté des Imazighen (Berbères) de se doter d'une structure de coordination et de représentation à l'échelle internationale, indépendante des États et des partis politiques.

Cette idée a été concrétisée au début du mois de septembre 1995 à St-Rome de Dolan (France) lors d'un pré-congrès qui a réuni une centaine de délégués d'associations amazighes, venus des pays de Tamazgha (Afrique du Nord), d'Europe et d'Amérique. Cette rencontre historique a donné naissance à une organisation internationale appelée Congrès Mondial Amazigh (CMA) dont le siège se trouve à Paris (France).

En 1999, deux groupes se disputent au sein du CMA. La Justice intervient pour reconnaître l'une des parties apte à représenter le CMA. La scission entérinée, Tamazgha, à l'origine du CMA, s'en retire définitivement.

Par ailleurs, et en complément du reste, Tamazgha s'implique aussi dans les activités de publication : une revue publiée (env. 30-36 pages), un bulletin d'information : 4 titres se sont succédés (mais n'ont jamais co-existé) à des rythmes irréguliers, selon l'actualité et surtout la disponibilité des bénévoles, des communiqués et, enfin, des rapports : un certain nombre de rapports sont rédigés dans le cadre de la participation de Tamazgha aux comités de l'ONU sur les Droits économiques et socio-culturels et l'élimination des discriminations racistes. Il s'agit de contre-rapports à ceux des États ; par exemple, le rapport sur la question berbère en Algérie (CMA).

En dernier lieu, il faut signaler la proportion importante de documentation comprise dans le fonds. Elle résulte, notamment, des échanges et relations entretenus avec les autres mouvements ou organismes. Outre la documentation «classique» reçue (communiqué, tract, revue, plaquette, publicité, ouvrage....), il est à noter la présence d'une collection quasi-complète de la revue de l'Académie berbère, association culturelle créée en 1966 autour de la personne de Mohand-Aârav Bessaoud, par de jeunes berbères des Kabyles pour la plupart, des intellectuels, des artistes et des journalistes, tous soucieux de remettre le tifinagh en usage. Rebaptisée Agraw Imaziyen («Assemblée berbère») en 1967, elle est finalement dissoute en 1978. L'Académie berbère proposa un alphabet standard sur la base des tifinagh diffusés au Maroc et en Algérie chez les Kabyles, les Touaregs et les Rifains dans le but de faire revivre une écriture vieille de plusieurs millénaires, et de transcrire l'ensemble des dialectes berbères. Périodiquement, et souvent en tifinagh, elle publiait la revue Imazighen.

Pour clore cette brève présentation du fonds, il faut encore mentionner la présence de nombreux supports particuliers, à savoir les documents audiovisuels (cassettes audio et vidéo, fichiers numériques, mp3, etc.), les fichiers informatiques, les produits de communication du type autocollants et affiches, les tissus et banderoles, etc. A titre d'exemple, on peut mentionner ici les caractéristiques du drapeau berbère. Emblème des Berbères, le premier drapeau est présenté dans les années 1970 par l'Académie berbère, déjà présentée ci-dessus. En 1998, Tamazgha et le CMA officialisent le drapeau à Tafira dans les Iles Canaries, autrefois peuplées par un ancien peuple berbère, les Guanches.

Le drapeau est composé de trois bandes horizontales (bleu, vert, jaune) de même largeur et de la lettre Z (aza en tifinagh) en rouge. Chaque couleur renvoie à un élément du Tamazgha, territoire correspondant à l'Afrique du Nord où vivent les Berbères : le bleu représente la mer Méditerranée et l'océan Atlantique ; le vert représente la nature et les montagnes verdoyantes, le jaune représente le sable du désert du Sahara. La lettre Z de l'alphabet tifinagh (le aza ou yaz) représente l'«homme libre» (amazigh en berbère et imazighen au pluriel) nom que se donnent les Berbères. Il est en rouge, couleur de la vie mais aussi couleur de la résistance. Le drapeau berbère symbolise donc le peuple amazigh vivant en harmonie avec sa terre, le Tamazgha.

« Cergy célèbre l'Année Senghor : expo Senghor, Cesaire, Kateb Yacine », organisée par la ville de Cergy à l'occasion de la célébration du centenaire de la naissance du poète président et père fondateur de la Francophonie et à l'appel de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), du 12 au 20 mai 2006 au Carreau de Cergy (Partenaires OIF, Ambassade du Sénégal et Bibliothèque départementale, associations cergyssoises dont l'ACBVO) [plaquette de présentation et de programme].

2006  
Contexte :
Publications de l'Association de Culture Berbère du Val d'Oise > Tracts, plaquettes, articles et revue relatives aux manifestations organisées par l'association (avec ou sans le concours de partenaires)

Série U.

 

L'intérêt des fonds de la justice pour l'histoire des étrangers est doublement accru dans les Pyrénées-Atlantiques du fait de la disparition de la quasi-totalité des archives de la préfecture pour le XIXe siècle. Quelques sondages sont présentés ici pour les arrêts de la chambre des mises en accusation, de la cour d'assises et du tribunal spécial militaire et pour les jugements correctionnels des tribunaux de première instance (les numéros d'ordre sont indiqués en caractères gras). Les dossiers de procédure des affaires de contrebande, d'émission de fausse monnaie étrangère, de violation du cordon sanitaire, d'espionnage et de falsification de passeports sont indiqués à titre de piste de recherche, mais concernent probablement autant d'étrangers que de Français en raison de la situation frontalière du département. - Des documents postérieurs à l'an VIII, jusqu'en 1811, sont répertoriés en Série L : Répertoire numérique, par P. Bayaud, Pau, 1957, 30 p. imp. et répertoire numérique dactylographié. Il convient de consulter les fonds des tribunaux correctionnels (98 à 102 L), des justices de paix (48 à 84 L), des tribunaux de commerce (95 et 96 L) et du tribunal criminel du département (97 L). Certaines affaires concernent des personnes d'origine espagnole, par exemple : 97 L 116 [...] Esteban Duhalde, natif d'Erratzu (Espagne), accusé de vol avec effraction à Eyharce (commune d'Ossès).

Juzet-de-Luchon.

 

Ces articles ne concernent pas directement les étrangers en France, mais les relations entre le Luchonnais et le val d'Aran : accords frontaliers, traductions d'actes, etc.

Contexte :
Archives communales déposées de Haute-Garonne.

Archives départementales du Bas-Rhin (Grand-Est, France) (fonds d'archives)

 

En raison de l'histoire du département, les séries modernes du Bas-Rhin ne couvrent que la période 1800-1870. Les archives postérieures à 1870, correspondant aux périodes allemandes (1871-1918 et 1940-1945) et à la période française (1918-1940), sont classées dans une série AL (Alsace-Lorraine) et dans une série D (département).

Bibliothèque nationale de France

 

Le département des estampes et de la photographie, riche d'environ quinze millions de pièces, conserve des œuvres de peintres, dessinateurs ou photographes inspirés par les paysages maritimes et ruraux et des scènes de vie quotidienne en Bretagne. Une recherche effectuée dans le catalogue BN-Opale Plus, à partir de l'index biographique sélectif en fin de volume, a permis de repérer un ensemble de recueils d'images (œuvres, cartes postales, documentation…) de Mela Muter*, Anders Österlind*, Eugène Lawrence Vail*, Edward Sherrat Cole*, Achille Granchi-Taylor*, Alexis Gritchenko*, Jean-Barthold Jongkind*, Vera Pagava*, Joe Downing*… Des eaux-fortes de Conrad Kickert* [Voilier au large du phare de Ploumanach, 1913. - Paysages de Bretagne, album publié en 1913 à Amsterdam par le Cercle de l'Art Moderne. [Côte de Perros-Guirrec ; Champ de culture, Ploumanach ; La Baie de Saint-Guirec ; le Port de Ploumanach ; Rocher dit le chapeau du gendarme ; Le Moulin hanté dans la vallée des Traoirous] et de Roderic O'Conor* [Le Bois d'Amour à Pont-Aven, eau-forte, Le verger, eau-forte, pointe sèche, Les glaneuses, eau-forte, pointe sèche, Paysage, pointe sèche, et Paysage panoramique, eau-forte, vers 1893. - Recueil. Oeuvre de Roderic O'Conor, vers 1893 [Deux femmes de profil dans un paysage, lithographie ; Dune et maisons au Pouldu, eau-forte sur zinc ; La falaise, eau-forte ; La Laïta, eau-forte sur zinc ; Sentier à travers les arbres ; Le verger, eau-forte, pointe sèche ; Paysage à la chaumière bretonne, eau-forte ; Paysage avec des arbres près d'un aber, eau-forte.] sont également conservés à la BNF.

La BNF possède une collection de périodiques parmi lesquels des journaux publiés par des étrangers en Bretagne depuis le XIXe siècle déjà. À titre d'exemple, citons : The Breton-Briton, puis The Breton-Briton and Normandy gazette, hebdomadaire publié à Dinard, entre 1904 et 1906, en anglais (devient Le Journal de Dinard) ou Dinard-season. Liste officielle des étrangers, hebdomadaire saisonnier publié à Dinard entre 1924 et 1925.

Les postes d'accès aux ressources électroniques dans les salles de lecture de la BNF donnent accès à plus de 250 000 images fixes numérisées, parmi lesquelles des photographies d'archives américaines de la Seconde Guerre mondiale, notamment sur la capitulation allemande et les prisonniers allemands à Brest, Lorient ou Saint-Malo, ou des photographies de l'AFP sur l'immigration à Brest dans les années 1990.

Contexte :
Pouvoirs, administrations et établissements centraux > Établissements publics nationaux > Bibliothèques et médiathèques
/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_002_018/FRGNQ_PH_002_018_104_jpg_/0_0.jpg
1 média

Khaled

1960-1990  

Khaled ou Cheb Khaled, de son vrai nom Khaled Hadj Brahim est né à Oran le 29 février 1960. Il est l'un des chanteurs a avoir popularisé la musique raï en France dans les années 1990. Le titre Didi sorti en 1992 est en effet le premier grand succès du raï en France.