Toutes les ressources 64 316 résultats (18ms)

Les registres indiquent le numéro d'ordre, la date de délivrance du passeport, les noms et prénoms, l'âge et la profession, les lieux de naissance et du dernier domicile, la destination, l'itinéraire, les observations. Treize réfugiés carlistes espagnols et un Autrichien (1854-1895) ; un réfugié espagnol et un Italien (1856-1857) ; deux réfugiés espagnols (1857-1858).

4 M 16/3 , 1854-1895  
Contexte :
Préfecture. > Police. > Indigents, secours de route. > Passeports d'indigents avec secours de route, états nominatifs.

L'Ami des Soldats : Don de M. Alex. Bellard : cartes de prisonniers de guerreAutre titre : Souvenirs de soldats

http://argonnaute.u-paris10.fr/ark:/naan/a011403267951yQWlr1 , 1915-01-01  
Notes sur le contenu : Contenu : ensemble de documents émanant de l'œuvre « l'Ami des Soldats » œuvre de secours aux prisonniers de guerre donnés par Alex. Bellard, président de l'œuvre, en 1919. Le bandeau accompagnant l'envoi des documents annonce « 200 lettres de prisonniers français en Allemagne ». Le fonds contient en réalité 3 sortes de documents :- des lettres émanant de prisonniers de guerre français en Allemagne (demandes d'aide, remerciements, accusés de réception, etc.).- 200 p.- un ensemble de fiches concernant les prisonniers traités par l'œuvre (contenu : nom, camp de détention et, le cas échéant, quelques notes sur le prisonnier, le nom de la personne qui l'a signalé, etc.).- 26p. - des lettres de demande de prise en charge de prisonniers émanant de tiers.- 15p.- des correspondances diverses (remerciements, rectifications d'adresse, demandes de secours de soldats blessés, etc.) liées au travail de l'œuvre.-12p.Les documents concernent presque exclusivement les années 1916 et 1917. Certains sont adressés à « l'Ami des Soldats », d'autres à « l'uvre de l'adoption du soldat », sis avenue des Ternes à Paris, les deux œuvres se communiquant entre elles leurs protégés. Dans les correspondances, les camps sont généralement désignés par la ville où ils se trouvent : Alten-Grabow, Cassel, Crossen, Friedrichsfeld bei Wesel, Grickan, Halbe bei Berlin, Hammelburg, Havelberg, Heschede, Kegensburg, Königsbrück, Manheim, Minden-in-Westphalie, Münster, Oldenburg, Ramsloh, Rennbahn, Stendal, Stuttgart, Worms, Zuzeit Wildan, Zwickau. La très grande majorité des correspondances de prisonniers est rédigée sur les « feldpostkarten » des camps. Cette correspondance comprend en outre une carte illustrée de Stuttgart et 2 photos de poilus.