1945-1975 : les Trente glorieuses (W)

 

Pour les Trente glorieuses comme pour la période précédente, le même constat s'impose quant à la rareté des sources. Ce faible nombre de cotes repérées s'explique en partie par le sort des documents qui constituent l'essentiel de la sous-série 10M.

En effet, les versements du Service des étrangers de la Direction du travail et de la main d'œuvre (abrégée en DTMO) de Melun comprenaient en majorité des dossiers de cartes de travail, documents indispensables pour tout étranger qui désirait obtenir un emploi dans des conditions réglementaires.

Or, ces dossiers n'étaient censés être conservés que 10 ans après leur date de production, et pouvaient donc être détruits à compter du 1er janvier de la 11e année. Toutefois certains ont échappé à ce sort et ont été conservés perpétuellement pour servir à la connaissance historique, puisqu'ils avaient perdu toute validité administrative.

C'est ainsi que le versement enregistré sur le bordereau CA196, qui rassemblait les cotes CA9690 à CA9749 correspondant aux dossiers n° 6075 à 11920 de l'année 1970 a été intégralement détruit après le 1e janvier 1981, date réglementaire de sa destruction. En revanche, le versement enregistré sur le bordereau CA197, qui rassemblait les cotes CA9750 à CA9877 correspondant aux dossiers n° 1 à 13199 de l'année 1971 est conservé dans sa totalité. $

/medias/customer_28/photos/FRGNQ_PH_010_202/FRGNQ_PH_010_247-BorderMaker_jpg_/0_0.jpg
1 média

Le cross de la Goutte d'Or - square Léon

2013  

Chaque année depuis 1986, à la fin du mois de juin, les associations du quartier organisent « le cross de la Goutte d'Or », événement sportif convivial où se retrouvent un large public, dont beaucoup d'enfants.

« La marche des Anciens » prend place dans cette manifestation : elle est un trait d'union entre les générations, symbole de solidarité entre tous, transmission orale d'une mémoire et des expériences.

Contexte :
Images du quartier rénové > a011429543323E0ouTl

Dictionnaire historique : notices organismes

1930-2000  

Ces notices restituent l'historique d'organismes ayant marqués l'histoire de l'immigration au XIXème et XXème siècles en France. Mouvements, organisations, institutions publiques, associations et institutions privées sont autant d'ensembles organisés faisant travailler hommes et femmes autour de problématiques liées à l'immigration. En lien étroit avec les notices biographiques mettant en exergue des trajectoires individuelles, ces notices permettent de retracer l'histoire d'organismes marquants, parfois éphémères dans leur durée de vie. Sont évoqués ainsi l'histoire des mouvements de résistance créés sous l'Occupation par des étrangers comme par exemple le Travail allemand (TA), le Comité Amelot ou encore le mouvement des Francs-tireurs et partisans de la Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI) dont est issu le groupe Manouchian.

Fonds ""25 de Abril""

 

Ces affiches sur la Révolution des Œillets, plus précisemment la journée du 25 avril, ont été collectées par la Coordination des collectivités portugaises en France (CCPF). Une grande partie a été éditée au Portugal par l'Associação 25 de Abril, créée en 1982 à Lisbonne (www.25abril.org). Il s'agit, d'une part, d'éditions originales d'affiches réalisées entre 1982 et 1998 pour commémorer l'anniversaire de la la chute de la dictature le 25 avril 1974 et, d'autre part, de rééditions d'affiches produites en 1974-1975 dans le cadre de la Campagne de dynamisation culturelle et d'action civique impulsée par le MFA (Commission dynamisatrice centrale) et le gouvernement portugais après la Révolution des Œillets. Lancée en octobre 1974, la campagne de dynamisation avait pour objectif de rapprocher le peuple portugais des forces armées dans un grand mouvement de mobilisation populaire, de diffuser les buts et idéaux de la Révolution dans les campagnes, d'éduquer les travailleurs et paysans portugais dont près de 30% étaient analphabètes.

Quelques affiches isolées célébrant le 25 avril 1974 ou ayant trait à cette période de l'histoire contemporaine du Portugal, mais non produites par l'Associação 25 de Abril, ont été agrégées à cet ensemble.

Plusieurs visuels illustrant ces affiches ont été créées par des artistes portugais ayant participé aux années de lutte contre la dictacture. Certains de ces visuels ayant fleuri sur les murs de Porto ou de Lisbonne avant ou pendant les journées d'avril 1974 furent réutilisés comme symboles par les mouvements qui avaient mené la Révolution.

Ministère de la Justice

 

Série BB « Ministère de la Justice » : sous-série BB3« Affaires criminelles » ; sous-série BB11, « naturalisations, changements de noms…» ; sous-série BB18« Correspondance générale de la division criminelle ».

Contexte :
Pouvoirs, administrations et établissements centraux > Archives du pouvoir exécutif, des ministères et administrations qui en dépendent