Toutes les ressources 59 754 résultats (17ms)

/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_003_005_video_/FRGNQ_V_001_002_003_005_poster.jpg
1 média

Les années 1990

2010  

Les années 1990 annoncent la révolution des années 2000, les films commencent à sortir des stéréotypes d'abord dans la production télévisuelle avec Nuit noire et Harkis. L'image du maghrébin, invisible au cinéma, émerge par le documentaire.

Contexte :
Interventions des historiens > 1ère session Images et Représentations > Pascal Blanchard, « L'image des Maghrébins dans les films français postcoloniaux traitant du temps colonial ou de la guerre d'Algérie (de Godard à Bouchareb) ».
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_024_002_video_/FRGNQ_V_001_002_024_002_poster.jpg
1 média

Les débuts de Tahar Hanache dans le cinéma

2010  

Ouahmi Ould-Braham dresse une chronologie des débuts de Tahar Hanache, de son enfance en Algérie à ses premiers rôles dans les années 1920.

Contexte :
Interventions des historiens > 2ème session Parcours singuliers et genre > Ouahmi Ould-Braham, « Un itinéraire singulier d'un cinéaste algérien en France à l'époque coloniale ».
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_001/FRGNQ_V_001_001_003_005_video_/FRGNQ_V_001_001_003_005_poster.jpg
1 média

Le rapport à la Tunisie

2007  

Taoufik Beilghit est interrogé sur son rapport à la Tunisie : retournait-il "au pays" lorsqu'il jouait à Monaco ? Quels étaient ses relations avec la communauté tunisienne de France ?

Contexte :
Interviews de professionnels du football (footballeurs, entraîneurs, journalistes) > Interview de Taoufik Beilghit par Antoine Mourat
/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_002/FRGNQ_V_001_002_015_video_/FRGNQ_V_001_002_015_poster.jpg
1 média

Conclusion de Driss El Yazami

2010  

Driss El Yazami, délégué général de Génériques, livre en conclusion de ce colloque sa réflexion sur la difficulté du cinéma français à parler des couches populaires et des immigrés. Lorsqu'il traite de ce sujet, l'immigré apparaît soit comme un problème soit comme un individu qui a réussi. Il semble difficile de sortir des stéréotypes et de traiter des histoires individuelles même si les films plus récents montre que cela commence à changer. Il conclut enfin sur le retard du cinéma par rapport aux autres domaines artistiques comme la littérature.