/medias/customer_28/videos et audios/FRGNQ_V_001_012/FRGNQ_V_001_012_006_video_/FRGNQ_V_001_012_006_poster.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Maria Amaral

  • Cote :

    FRGNQ_V_001_012_006

  • Date :

    2015

  • Description physique : Document audiovisuel. 00:31:07:19 - 00:37:09:21

  • Biographie ou histoire :

    Maria Amaral est une artiste peintre, née en Argentine en 1950, d'origine espagnole, issue d'une famille de républicains exilés. Elle arrive en France en 1966 suite au coup d'État en Argentine, son père étant menacé à cause de ses activités militantes. Étudiante aux Arts Décoratifs à Strasbourg, elle s'engage dans les mouvements de mai 1968. Elle s'installe par la suite avec sa famille à Nanterre et découvre la réalité des bidonvilles. Sensibilisée à la cause des palestiniens, elle s'engage dans les Comités Palestine. Elle mène le projet de la Maison peinte en lien avec la Cimade contribuant à améliorer le cadre de vie des habitants des bidonvilles et cités de transit. Elle s'engage par la suite dans l'organisation du réseau Solidarité au côté d'Henri Curiel, et travaille en particulier à la fabrication de faux papiers en soutien aux opposants politiques des dictatures en Amérique latine. Arrêtée pour ses activités et menacée d'expulsion, elle est finalement amnistiée. Elle continue par la suite ses activités militantes et s'engage dans un collectif de recherche de disparus en Argentine.

  • Présentation du contenu :

    Étudiante aux Arts décoratifs à Strasbourg, Maria Amaral participe au mouvement de mai 68 en occupant son école. Elle est de toutes les luttes et pense l'art comme une arme politique. Elle veut peindre pour les peuples et évoque la peinture de la révolution mexicaine. Elle parle de la manifestation du pont de l'Europe qui a permis à Daniel Cohn-Bendit de revenir en France.

  • Conditions d'accès :

    Entretien réalisé par Louisa Zanoun le 31 août 2015 chez le témoin ( Champigny-sur-Marne).