Zniber, Abdallah (fonds d'archives)

  • Cote :

    ZNI 1-55 (cote du fonds attribuée par les AD 93 : 409 J)

  • Date :

    1966-1996

  • Description physique :

    Nombre d'éléments : 51

    Métrage linéaire : 5.50 ml

    Genre/Carac. phys. : Document d'archives

  • Nature du contenu : Document d'archives
  • Langue :

    Langue du texte : français ; arabe ; portugais ; espagnol ; anglais

  • Biographie ou histoire :

    Né en 1949 à Salé (Maroc), Abdallah Zniber suit des études secondaires au Maroc dans les années 1960, puis des études universitaires à la faculté de droit de Rabat. Membre de l'Association marocaine d'éducation de la jeunesse (AMEJ) et de l'organisation 23 mars (Cette organisation, qui prend son nom en souvenir de l'insurrection du 23 mars 1965, fut fondée par des militants de l'Union nationale des forces populaires),il travaille, dans les années 1972-1975, à la Régie autonome des transports à Rabat. Abdallah Zniber émigre en France, en raison de la répression dont il est l'objet au Maroc pour ses appartenances politiques. Étudiant à Lyon (Université Lyon II), il milite au sein de la section lyonnaise de l'Union nationale des étudiants marocains (UNEM) dont il est secrétaire. Étudiant aux universités de Paris VII et Paris VIII entre 1979 et 1983, Abdallah Zniber est, dans le même temps, responsable du service formation à la Fédération des associations de soutien aux travailleurs immigrés (FASTI) à Paris. Fin 1983, il quitte la FASTI pour occuper les fonctions de délégué régional du Comité de liaison pour l'alphabétisation et la promotion (CLAP) Haute-Normandie-Picardie à Rouen (1984-1986). Délégué général adjoint du CLAP national à Paris (1987-1989), chargé de mission au Centre de documentation culturelle de l'Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF) à Paris (1990-1991) puis agent de développement social à l'Association pour le développement économique et social, ADES (1992), Abdallah Zniber participe à la vie de nombreuses associations (ATMF, CAIF, CAIE, Fonda... ) et continue à s'intéresser de près aux questions marocaines (droits de l'Homme, co-développement... ). Entre 1990 et 1993, M. Zniber suit des formations au Collège coopératif et à l'Institut des managers du développement local. Aujourd'hui conseiller en formation à l'IUFM de Créteil, Abdallah Zniber est vice-président de l'ONG " Immigration, Développement, Démocratie " (IDD).

    Sur l'histoire de la FASTI, du CLAP et de l'ATMF, nous renvoyons le lecteur aux sites Internet de ces associations et aux introductions des instruments de recherche signalés dans le chapitre relatif aux sources complémentaires.

  • Histoire de la conservation :

    Jusqu'en 2003, le fonds était conservé au domicile de Monsieur Abdallah Zniber à Pantin. Lors d'un déménagement, M. Zniber confia son fonds à l'association Génériques. En 2004, Monsieur Abdallah Zniber apporta quelques documents supplémentaires à Génériques ; ceux-ci ont étéintégrés au fonds.

    Depuis 2004, le fonds était conservédans un local mis à la disposition de Génériques par la Ville de Paris, au sous-sol de la Délégation à la politique de la ville et à l'intégration (DPVI, 6 rue du département, Paris 19e).

    En octobre 2007, à l'occasion de la cérémonie organisée par la direction des Archives de France et Génériques, Monsieur Adallah Zniber avait été l'un des 12 signataires de la déclaration d'intention de dépôt des archives de l'immigration dans les centres publics de conservation du patrimoine. Deux lieux avaient été pressentis pour accueillir le fonds de M. Zniber : les Archives nationales et les Archives départementales de Seine-Saint-Denis. Finalement, en regard du contenu du fonds et des perspectives de valorisation, le second lieu s'est révélé le plus pertinent.

    Le 26 mars 2009, les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis procédaient au transfert du fonds vers Bobigny.

  • Modalités d'entrée :

    Le fonds a été déposé à Génériques par Abdallah Zniber le 30 nov. 2002.

    Le fonds a ensuite été déposé par Génériques aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis le 26 mars 2009.

  • Présentation du contenu :

    Le fonds se compose d'archives et de documentation sur l'immigration et les associations de soutien aux immigrés, les Marocains en France et les associations de Marocains, sur le développement local, la formation et les droits de l'Homme. Sur ce dernier point, les archives concernent essentiellement le Maroc et le Sahara, notamment les organisations marxistes d'opposition au Maroc dans les années 1970 (23 mars, Ilal Amam...) puis les comités de lutte contre la répression au Maroc et les mouvements de défense des droits de l'Homme dans les années 1980-1990 comme l'Association de défense des droits de l'homme au Maroc (ASDHOM) (association créée en 1984 par des démocrates marocains à l'étranger).

    Signalons également la présence de documents sur l'UNEM en France pour les années 1975-1976. Les archives relatives à l'immigration ont été produites, pour l'essentiel, dans le cadre des activités professionnelles d'Abdallah Zniber à la FASTI, au CLAP et à l'ATMF où il fut chargé de la mise en place d'un centre de documentation culturelle dans le quartier de la Goutte-d'Or (Paris 18e). Cette dernière activité est à l'origine de la nombreuse documentation relative aux langues d'origine, à la scolarisation des enfants immigrés et au développement local.

  • Information sur l'évaluation :

    Suite à une inondation, quelques documents trop abîmés ont été éliminés. Le carton 18 contient encore un ensemble de documents qui présentent des moisissures.

    Au cours du traitement du fonds, plusieurs éliminations ont été effectuées : elles portaient sur une partie des doubles, des documents sinistrés par l'inondation et de la documentation sans lien avec le fonds ou ne présentant pas d'intérêt (documentation institutionnelle sur le logement social, programme d'établissements universitaires et de centres de formation, annuaires de publications de maisons d'édition).

  • Mode de classement :

    En ce qui concerne le classement, les dossiers relatifs au Maroc révélant des sous-ensembles cohérents ont été laissés en l'état. En revanche, les dossiers relatifs à la FASTI, au CLAP, à l'ATMF, comme la documentation sur l'immigration, se présentaient dans un état de vrac. Ils font l'objet d'un premier travail de classement qui reste encore à affiner. Les intitulés des dossiers proposés dans le récolement correspondent à l'analyse de chaque carton. Les informations détaillées qui sont données pour certains dossiers correspondent à une description intellectuelle qui ne reflète pas l'organisation matérielle des documents à l'intérieur des cartons. Le récolement et le plan de classement présentent donc un caractère provisoire.

    Pour certains dossiers, des préconisations de classement ont été formulées : d'une part, il s'agit de documents qui mériteraient un déplacement vers un autre carton et, d'autre part, il s'agit de documents en langue arabe n'ayant pas fait l'objet d'une analyse.

    En juin 2017, l'instrument de recherche a été amélioré. Ainsi, certaines informations ont été modifiées, corrigées et différemment réparties. Le classement intellectuel du fonds a été légèrement revu de telle sorte que l'instrument de recherche n'est plus absolument numérique mais méthodique (l'ordre des cotes ne se suivant pas forcément). Seuls les intitulés ont parfois été modifés mais pas les descriptions détaillées du contenu des cartons.

  • Conditions d'accès :

    La consultation du fonds est soumis à l'autorisation préalable du déposant via l'association Génériques.

    Communicable [substitution:409J]

  • Conditions d’utilisations - Droits :

    Modalités réglementaires applicables aux archives publiques.

  • Sources complémentaires :

    Sources complémentaires

    Sur les sources de l'histoire des Marocains en France, cf. " Les Marocains en France. Guide thématique des sources d'archives privées inventoriées par Génériques ", Patrick Veglia, Génériques, 2008.

    Aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, le lecteur consultera le fonds de l'Association française d'amitié et de solidarité avec les peuples d'Afrique, plus particulièrement les dossiers relatifs aux droits de l'Homme au Maroc, à l'immigration marocaine en France et à la République arabe sahraouie démocratique (67 J 77 à 97). Récemment entré par don aux Archives de la Seine-Saint-Denis, le fonds du Comité de liaison pour l'alphabétisation et la promotion, région Ile-de-France apporte des éclairages sur l'activité du CLAP national dans les années 1980 lorsque Abdallah Zniber était délégué général du mouvement (http://odysseo.generiques.org/resource/a011407164083w402fp). Dans le fonds de l'Union régionale CGT, le dossier 49 J 374 évoque l'immigration marocaine dans les années 1970.

    Aux Archives départementales du Val-de-Marne, le lecteur pourra consulter le fonds du mouvement associatif La Fonda (524 J) et le fonds de l'Association générale des étudiants de Paris XII qui contient des tracts de l'Union nationale des étudiants marocains (120 J 44).

    Dans le fonds Saad Abssi, inventorié par Génériques et en cours de dépôt aux Archives départementales des Hauts-de-Seine, figure un dossier sur les associations de Marocains en France et les Droits de l'Homme au Maroc (dossier 15).

    Le fonds Driss El Yazami, secrétaire général de la Fédération internationale des droits de l'Homme, membre de l'instance Equité et réconciliation au Maroc, président de la Communauté marocaine à l'étranger, déposé par l'association Génériques à la BDIC. Il se compose d'archives et de documentation relative aux droits de l'Homme, notamment au Maroc, depuis les années 1970.

    Dans les collections d'affiches conservées par Génériques, à Paris, le lecteur trouvera plusieurs affiches provenant de l'ATMF, du mouvement des ASTI, des associations de défense des Droits de l'Homme au Maroc ou encore de l'Union nationale des étudiants marocains en France (http://odysseo.generiques.org/). Génériques conserve aussi des photographies d'Abdallah Zniber, prises en octobre 2007 à la direction des Archives de France, lors de la cérémonie organisée pour la signature de la déclaration d'intention de dépôt des archives de l'immigration dans les centres publics d'archives.

    La Bibliothèque nationale de France conserve des collections de publications périodiques de la FASTI, de l'ATMF, du CLAP et du CAIF ainsi que des recueils constitués sur certaines de ces associations. Le catalogue de la BNF permet d'identifier plusieurs monographies en lien avec le fonds d'Abdallah Zniber comme, par exemple : " L'immigration des intellectuels marocains en France : regards sur une génération d'étudiants étrangers ".

    Sur son site Internet, l'Association de défense des droits de l'Homme au Maroc (http://www.asdhom.org) propose des dossiers et des lettres ou témoignages en ligne.

    Les archives de la Fédération des Associations de soutien aux travailleurs immigrés (http://www.fasti.org), de l'Association des travailleurs maghrébins de France (http://www.atmf.org), de l'Association des Marocains en France et de l'Association des Tunisiens en France sont conservées aux sièges respectifs de ces associations. Un inventaire de ces fonds a été réalisé conjointement avec l'Association Génériques. Les instruments de recherche sont disponibles sur le site Internet http://odysseo.generiques.org/. Ces fonds contiennent des documents en relation avec les archives de Monsieur Abdallah Zniber.

    Plusieurs fonds associatifs conservés en Haute-Normandie et en Picardie constituent des sources complémentaires de premier plan : le fonds de l'Association de soutien aux travailleurs immigrés de la Somme (ASTI 80), déposé aux Archives départementales de la Somme (cote 50 J), le fonds du Comité Stop-racisme, touche pas à mon pote, déposé aux Archives départementales de la Seine-Maritime (192 J) et le fonds de l'Association havraise pour l'accueil, la médiation et l'insertion, déposé aux Archives communales du Havre (cote 20 Z 31). Le CLAP Haute-Normandie conserve quant à lui ses archives, mais elles n'ont pas fait l'objet d'un inventaire.

  • Bilbiographie :

    Bibliographie sélective sur le mouvement associatif marocain (droits de l'Homme, étudiants, immigration).

    • Nathalie Helmreich, L'Union nationale des étudiants marocains, de l'indépendance à nos jours (1956-1995) ou l'échec d'une contestation, mémoire de DEA, Université Paris VII, 1998.
    • Didier Le Saout, Marguerite Rollinde (sous la direction de), Émeutes et mouvements sociaux au Maghreb, perspective comparée, Institut Maghreb Europe, 1999.
    • Marguerite Rollinde, Le Mouvement marocain des droits de l'homme entre consensus national et engagements citoyen, Karthala, Institut Maghreb Europe, 2002.
    • Mustapha Merizak, Immigration, militantisme politique et mouvement associatif des Marocains en France des origines aux évolutions, thèse de sociologie, Université Paris VIII, mars 2006.
  • Autres données descriptives :

    Exploitation du document

    TABLE DES SIGLES ET ACRONYMES

    AAFA : Association des amitiés franco-albanaises

    ADFI : Association pour le développement de la formation des immigrés

    ADRI : Agence pour le développement des relations interculturelles

    AEFTI : Association pour l'enseignement et la formation des travailleurs immigrés

    AFPA : Association nationale pour la formation professionnelle des adultes

    AIDDA : Association interculturelle de production, de diffusion et de documentation audiovisuelles

    AILES : Fondation pour l'autogestion, l'initiative locale et l'économie sociale

    AMF : Association des Marocains en France

    AMPSRF : Association d'accueil aux médecins et personnels de santé réfugiés en France

    ANGI : Association de la nouvelle génération immigrée

    APAAM : Association pour la promotion, l'alphabétisation et l'animation des migrants

    ASADH : Association arabe des droits de l'homme

    ASDHOM : Association de défense des droits de l'homme au Maroc

    ASTI : Association de soutien aux travailleurs immigrés

    ATF : Association des Tunisiens en France

    ATMC : Association des travailleurs maghrébins de Corse

    ATMF : Association des travailleurs maghrébins de France

    ATT : Association des travailleurs de Turquie en France

    CADIME : Coordination des associations démocratiques immigrées en Europe

    CAIE : Conseil des associations d'immigrés en Europe

    CAIF : Conseil des associations d'immigrés en France

    CAMAF : Comité d'aide aux Maghrébins âgés en France

    CARES : Coordination des associations des résidents étrangers de Strasbourg

    CCFD : Comité catholique contre la faim et pour le développement

    CDT : Confédération démocratique du travail

    CEDETIM : Centre d'études du tiers-monde, puis Centre d'études et d'initiatives de solidarité internationale

    CEDOR : Centre démographique ONU Roumanie

    CEFISEM : Centres de formation et d'information pour la scolarisation des enfants de migrants

    CFDT : Confédération française démocratique du travail

    CFEI : Centre de formation et d'échanges internationaux

    CGT : Confédération générale du travail

    CHEAM : Centre des hautes études sur l'Afrique et l'Asie modernes

    CIEMI : Centre d'information et d'études sur les migrations internationales

    CIEMM : Centre d'Information et d'études sur les migrations méditerranéennes

    CLAP : Comité de liaison pour l'alphabétisation et la promotion

    CLAPEST : Comité de liaison d'associations pour la promotion des immigrés en Alsace

    CNEI : Comité national des entreprises d'insertion

    CNIPI : Conseil national pour l'intégration des populations immigrées

    CNPI : Conseil national des populations immigrées

    CNRS : Centre national de la recherche scientifique

    CRDP : Centre régional de documentation pédagogique

    CREDIF : Centre de recherche et d'étude pour la diffusion du Français

    CRESM : Centre de recherche et d'études sur les sociétés méditerranéennes

    CRIDEL : Centre de rencontres et d'initiatives pour le développement local

    CROUS : Centre régional des œuvres universitaires et sociales

    DPM : Direction de la Population et des Migrations

    EHESS : École des hautes études en sciences sociales

    FAS : Fonds d'action sociale pour les travailleurs migrants

    FASTI : Fédération des associations de soutien aux travailleurs immigrés

    FETRANI : Fédération des travailleurs d'Afrique noire immigrés

    FIDE : Formation insertion pour le développement et l'emploi

    FNSP : Fondation nationale des sciences politiques

    FOSIM : Fonds de solidarité inter militante

    FRATE : Formation, recherche, animation auprès des travailleurs étrangers

    FTDA : France terre d'asile

    GISTI : Groupe d'information et de soutien aux immigrés

    GRETA : Groupement d'établissements publics d'enseignement

    ICEI : Information, culture et immigration

    IHTP : Institut d'histoire de temps présent

    INSEE : Institut national de la statistique et des études économiques

    JOC : Jeunesse ouvrière chrétienne

    JOCF : Jeunesse ouvrière chrétienne féminine

    LDH : Ligue des droits de l'homme

    MDMF : Mouvement des démocrates marocains en France

    MIB : Mouvement de l'immigration et des banlieues

    MJC : Maison des jeunes et de la culture

    MRAP : Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples

    MTE : Maison du travailleur étranger

    MTI : Maison du travailleur immigré

    OMI : Office des migrations internationales

    ONI : Office national d'immigration

    ONU : Organisation des Nations unies

    PCF : Parti communiste français

    PLS : Parti de la libération et du socialisme

    PPS : Parti du progrès et du socialisme

    PS : Parti socialiste

    PSU : Parti socialiste unifié

    RCM : Rassemblement de la communauté marocaine

    REPOM : Rassemblement des exilés politiques marocains en France

    RITIMO : Réseau d'information tiers monde

    SFM : Solidarité Français migrants

    SGEN : Syndicats généraux de l'Éducation nationale

    SLPM : Service de liaison et de promotion des migrants

    SNES : Syndicat national de l'enseignement supérieur

    SNPM : Service national de la pastorale des migrants

    SONACOTRA : Société nationale de construction de logements pour les travailleurs

    SSAE : Service social d'aide aux émigrants

    UGTM : Union générale des travailleurs marocains

    UGTS : Union générale des travailleurs sénégalais

    UGTT : Union générale tunisienne du travail

    UNEM : Union nationale des étudiants marocains

    UNESCO : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

    UNFP : Union nationale des forces populaires

    URASTI : Union régionale des associations de soutien aux travailleurs immigrés

    URFIP : Union régionale pour la formation et l'insertion professionnelle

    USFP : Union socialiste des forces populaires

    UTIT : Union des travailleurs immigrés tunisiens

  • Organisme : Archives départementales de la Seine-Saint-Denis (Bobigny).
  • Mots-clés