[...] sûreté, affaires diverses (1914-1917) ; plan de protection, surveillance, rapports mensuels du commissaire spécial de Sisteron sur l'activité de l'usine de Saint-Auban (1916-1919).

  • Cote :

    5 R 16

  • Date :

    1914-1919

  • Autres données descriptives :

    [Rapport du sous-préfet de Barcelonnette sur la situation de la main-d'oeuvre agricole dans l'arrondissement, suggérant de favoriser l'obtention du visa d'entrée en France pour les travailleurs italiens (21 avril 1915). – Ouvriers travaillant pour la défense nationale à l'usine de Saint-Auban (1916-1919) : rapport du préfet au ministère de l'Intérieur sur la surveillance du personnel étranger, 600 personnes au total, dont 100 prisonniers allemands, 200 Italiens, 100 Suisses, Tchèques, Serbes, Espagnols et Algériens (14 mars 1916) ; rapport du commandant de la gendarmerie de Sisteron au sous-préfet, sur la cessation de travail des ouvriers kabyles de l'Usine de Saint-Auban (16 novembre 1916) ; contrôle des ouvriers grecs ou turcs d'origine grecque (16 novembre 1916) ; rapport du contrôleur général des services administratifs au commissaire spécial de Sisteron, indiquant le nombre d'étrangers employés dans l'usine, 92 Italiens, 5 Belges, 1 Russe, 3 Serbes, 14 Arabes, 190 Kabyles (chiffre barré), 213 Espagnols, 36 Grecs, 2 Polonais, 18 Tchèques, 1 Alsacien et 3 Suisses. (20 avril 1917). – Surveillance des Espagnols soupçonnés d'espionnage ou de tentative d'attentat (28 juin 1916).]