Rapports sur deux cafés de Castres fréquentés par des Espagnols de la ville (19 décembre 1925) et sur le groupe anarchiste "Amùor y combate" de Carmaux (22 janvier 1926) ; rapport sur le séjour à Viane de l'Espagnol ayant assassiné le vicaire de Mazamet, le 7 décembre 1925 à Castres, avant de se donner la mort, à l'issue de son forfait (19 et 28 décembre 1925) ; notices individuelles de trois membres fondateurs du groupe espagnol "los Gladiatores" (dont la propagande aurait provoqué le meurtre du vicaire de Mazamet) et projet d'expulsion établi à leur encontre par le commissaire spécial de Castres (11 décembre 1925) ; rapports des brigades de gendarmerie d'Albi, de Carmaux et de Toulouse sur l'un d'entre eux (février 1928) ; rapports sur les Espagnols en résidence dans le Tarn (Albi, Anglès, Carmaux, Graulhet, Saint-Amans-Soult) dont le nom a été révélé sur une bande d'envoi du journal Accion, organe anarchiste interdit saisi à Paris le 31 décembre 1927 (janvier-février 1928) ; renseignements sur un Espagnol, manoeuvre à la société des mines d'Albi, président de l'association culturelle "Toujours en avant" (groupant des Espagnols libertaires, républicains et catalanistes), qui est signalé par le ministère de l'Intérieur comme recevant la correspondance destinée au groupe anarchiste "Aerata" (25 janvier 1928) ; instructions de la sûreté générale pour la recherche de deux Espagnols expulsés se trouvant en France (6 mars 1928) ; rapport sur le sermon prononcé le 26 avril, devant la colonie espagnole de Mazamet en l'église Saint-Sauveur par l'archevêque de Tolède, primat d'Espagne, au cours d'une tournée dans le Midi de la France (6 mai 1928) ; transcription d'un télégramme notifiant la recherche d'un Espagnol utilisant de fausses identités, dont un récépissé de carte délivré par la mairie de Pouzols dans l'Aude (juin 1928) ; rapport sur deux manoeuvres espagnols employés à la compagnie générale industrielle de Carmaux et anciens membres de l'association "Les Amants de la Culture" ayant quitté le Tarn pour la région lyonnaise (juillet 1928) ; notice individuelle sur un Espagnol de Carmaux professant des idées anarchistes, ayant appartenu à l'association "les Amants de la Culture" et parti pour Bize dans le département de l'Aude (août 1928) ; un Espagnol de Labastide-Rouairoux, signalé par le ministère de l'Intérieur comme recevant la correspondance destinée au groupe anarchiste espagnol "Germinal" (6 septembre 1928) ; un Espagnol ayant quitté Mazamet pour Pézenas (Hérault), signalé par le ministère de l'Intérieur comme ayant été en relation avec un anarchiste espagnol expulsé de France (22 octobre 1928) ; un Espagnol, "professant des idées extrémistes", ayant quitté Mazamet où il avait créé le syndicat autonome des ouvriers du bâtiment, pour aller habiter Béziers et dont le retour dans le Tarn a été annoncé par le ministère de l'Intérieur (26 novembre 1928).

  • Cote :

    4 M 2/119

  • Date :

    1928