Llibert Tarrago

  • Biographie ou histoire :

    Né le 13 mai 1947 à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), Llibert Tarragó, père de deux enfants, a été journaliste puis créateur et dirigeant d'entreprises dans le domaine de la communication de service public entre 1967 et 1998. Il est aujourd'hui consultant en communication inter-culturelle et éditeur. Fondateur en 2003 à Paris de l'association “Triangle bleu-Documentation et Archives des Républicains espagnols déportés de France ” qu'il anime, il a été vice-président de l'Amicale espagnole des Déportés de Mauthausen et autres camps nazis (2003 à 2004). Il est membre de l'Amicale française de Mauthausen. Il a écrit plusieurs ouvrages et a réalisé des documentaires pour la télévision. Titulaire d'une Maîtrise de Lettres (langue espagnole) et diplômé de l'Institut des hautes études de l'Amérique Latine (Paris-Sorbonne), il a été doctorant à l'EHESS-Paris, effectuant des recherches historiques sur le thème “ L'exil des femmes venues clandestinement de Catalogne entre 1946 et 1948 (frontière fermée) rejoindre leur époux réfugié de la Guerre d'Espagne (1936/1939) ”. Il a été l'un des chefs de presse des Jeux Olympiques d'Albertville en 1992, il a occupé la fonction de vice-président de la Fédération française de canoë-kayak (1989-1991), il est membre de la Ligue des droits de l'homme.

    Il est le fils aîné de Joan Tarragó, déporté à Mauthausen de janvier 1941 à mai 1945.

  • Présentation du contenu :

    Conservé au domicile de détenteur (Saint-Maurice-es-Allier, Puy-de-Dôme), ce fonds est divisé en deux parties : la première concerne ses activités en tant que délégué de Triangle bleu et la deuxième son parcours plus personnel de fils de déporté. Outre des objets personnels, cette deuxième partie inventorie également ses travaux de recherche réalisés dans le cadre de son projet de thèse L'exil clandestin en France entre 1946 et 1948, des femmes venues de Catalogne pour retrouver leur époux réfugié de la guerre d'Espagne, sous la direction de B. Vincent.