Touati, Maurice

  • Date :

    1920-1942

  • Notice historique :

    Issu d'une famille algérienne, Maurice Touati naît à Paris le 13 août 1920. Au cours de sa jeunesse, il s'engage au sein des Jeunesses communistes du 5e arrondissement parisien et est condamné une première fois en 1939 pour « outrage à agent » puis à nouveau en 1940 pour distribution de tracts antinazis.

    Le 21 novembre 1941, il participe à l'attentat de la librairie allemande du boulevard Saint-Michel mené par les Bataillons de la jeunesse - organe du Parti communiste français (PCF). Le 18 décembre 1941, il contribue à une tentative de sabotage des camions de la Wehrmacht. Il est arrêté le 23 décembre 1941. Il meurt le 17 avril 1942.

  • Références :

    Berlière Jean-Marc, Le sang des communistes : les Bataillons de la jeunesse dans la lutte armée, Paris, Fayard, 2004.

    Marcot François, « Les étrangers dans la Résistance en France » in : Vingtième Siècle, revue d'histoire, n°38, avril-juin 1993. Consultable en ligne sur Persée: www.persee.fr/doc/xxs_0294-1759_1993_num_38_1_2691

    Ouzoulias, Albert, Les Bataillons de la jeunesse, Paris, Editions sociales, 1986.

    Peschanski Denis, Des étrangers dans la Résistance, Paris, les Ed. De l'Atelier, 2002.

    Fédération des Jeunesses communistes de France, Staline / Fédération des Jeunesses communistes de France, [Paris], Fédération des Jeunesses communistes de France, [1940].

    Fédération des Jeunesses communistes de France, Contre qui sera dirigée la guerre ? A qui est-elle nécessaire ? Paris, Fédération des Jeunesses communistes de France, 1930.

    Fédération des Jeunesses communistes de France, Lettre du comité central de la jeunesse communiste de France à toutes ses organisations et adhérents, Paris, Impr. Française, [1933].

  • Mots-clés