Stade Bauer à Saint-Ouen (Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis)

  • Date :

    1909

  • Notice historique :

    La ville de Saint-Ouen, située au nord de Paris et délimitée par la boucle de la Seine et les voies ferrées de la Gare du Nord, se constitue comme un prolongement de la capitale et les transformations de cette commune sont à la fois urbaines et démographiques. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, plus du trois-quart des logements de Saint-Ouen avaient été bâtis avant 1939. La ville accueille aussi de nombreuses infrastructures sportives: 19 gymnases, 5 terrains de football et de rugby, 2 pistes d'athlétisme, 3 piscines, une patinoire, une base d'aviron, un boulodrome. Dès la fin du XIXe siècle, l'installation de populations étrangères en région parisienne et, notamment, à Saint-Ouen, contribue à l'histoire des sports, des lieux sportifs ou des associations.

    Le Stade Bauer constitue l'installation la plus ancienne et la plus emblématique des rapports entre sport et immigration à Saint-Ouen, son histoire est indissociable de celle du club de football le Red Star, créé en 1897. Ce club, dont l'écusson vert et blanc est frappé d'une étoile rouge, dispose d'un palmarès prestigieux et remporte de nombreuses victoires en Coupe de France et en championnat. Privé de son stade d'origine à Paris dont le terrain est utilisé pour la construction du Vélodrome d'Hiver, dans le 15e arrondissement, le Red Star s'installe définitivement en 1909 à Saint-Ouen, au Stade de Paris, nouvellement érigé sur un terrain en friche, au lieu-dit «Les Seize arpents» rue de la Chapelle. Né d'un sport au départ élitiste et marginal pratiqué par les Anglais de Paris, le Red Star doit son nom à la gouvernante anglaise de la famille Rimet, à l'origine du club. Au cours des années 1930, il devient le symbole d'un sport populaire parfaitement implanté dans cette banlieue ouvrière et accueille de nombreux sportifs issu de l'immigration, tels que les joueurs argentins Nestor Combin ou Helenio Herrera Gavilan. Ce dernier joue un rôle essentiel dans la victoire du Red Star en Coupe de France en 1942. Cette même année, le Red Star accueille aussi un nouveau joueur, un attaquant, d'origine italienne, Rino Della Negra. Celui-ci refuse le service du travail obligatoire (STO) et entre dans la Résistance. Il s'engage auprès du réseau des Francs-Tireurs Partisans-Main-d'Suvre immigrée (FTP-MOI), un des groupes les plus actifs. Membre du groupe Manouchian, dont certains de ses membres apparaissent sur L'affiche rouge, affiche de propagande publiée par le régime de Vichy et l'occupant allemand qui vise à discréditer la Résistance. Rino Della Negra est arrêté et fusillé au Mont Valérien, le 21 février 1944.

    Après la Seconde Guerre mondiale, le Stade de Paris change de dénomination et prend le nom de la rue qui le borde, rebaptisée rue du Docteur Bauer, en hommage à ce résistant de Saint-Ouen, fusillé par les nazis en 1942. L'architecture du stade est particulièrement originale et s'inscrit dans un tissu urbain dense: initialement, un immeuble formait l'une des extrémités du terrain. Ce stade dit «à l'anglaise», c'est-à-dire de forme rectangulaire, était situé au milieu des habitations et des usines, notamment l'usine Férodo, spécialisée dans la fabrication de freins et d'embrayages. En janvier 1930, la ville de Saint-Ouen fait l'acquisition d'un terrain jouxtant le stade et, en 1947, reprend possession, à l'expiration du bail, du Stade municipal du Red Star imparfaitement aménagé. L'objectif présenté est de bâtir un stade moderne et attractif aux portes de la capitale en proposant une capacité de plus de 30 000 places. Au terme des transformations, le stade dispose de 23 000 places auxquelles s'ajoute en 1975, une nouvelle tribune de 7 500 places.

    Qu'il s'agisse du Stade Bauer et des autres équipements sportifs, la municipalité, à travers son Office municipal des Sports fondé en 1945, entend à la fois lutter contre les inégalités sociales par le sport et proposer à la jeunesse, selon le maire-adjoint en février 1947 «une activité qui la détournera de la fréquentation des lieux où elle trouve des distractions plus ou moins morales où elle se complaît actuellement». Cette vision paternaliste considère ainsi l'activité la pratique du football comme un moyen de promouvoir les valeurs de l'éducation. Le stade devient aussi un lieu important de sociabilité et de rencontre pour toutes les communautés présentes à Saint-Ouen qui se retrouvent lors des matchs et des autres événements organisés dans son enceinte.

    La relégation en National du club à partir de 1999, la décrépitude des installations et le coût onéreux des aménagements compromettent l'avenir du stade dans son implantation actuelle, même si des matchs ont encore lieu. Depuis le début des années 2000, une alternative est recherchée. En 2013, la municipalité a lancé une étude afin de trancher entre deux options: une rénovation du stade défendue par les afficionados du Red Star ou une délocalisation vers les Docks de Saint-Ouen, à la limite de Clichy, hypothèse défendue par la direction du club. La figure de Rino Della Negra, ce joueur du Red Star d'origine italienne devenu résistant, est brandie par les opposants à la délocalisation, érigeant alors le stade Bauer en lieu de mémoire de l'immigration et de la lutte contre le nazisme à travers le parcours de ce jeune joueur de 19 ans.

  • Sources complémentaires :

    Sources d'archives

    ●Archives municipales de Saint-Ouen

    AR8, Historique du Stade de Paris. AR144: Stade Bauer, ex-stade de Paris. Acquisition d'un terrain rue de la Chapelle, 1929-1938. AR289: Projet scolaire et sportif Blanqui. Stade de Paris-plans-sd.

    103W1, Stade Bauer. Inauguration. 304W: Correspondance avec les clubs et associations sportives (1965-1993).

    Documents figurés:

    1Fi, Affiches numérisées. 1Fi134, 70e anniversaire de l'école laïque. Stade Bauer (28 juin 1952). 1Fi430, Grande fête de l'enfance. Fête au stade Bauer (16 juin 1957).

    2Fi, Cartes postales originales. 2Fi231 et 2Fi936. Ancien nom stade de Paris.

    5Fi, Négatifs numérisés de Georges Laforge. 5Fi979, Fête de l'école laïque: défilé des élèves au stade Bauer. 5Fi1202 et 1203. Football: école municipale du jeudi (terrain d'entraînement du stade Bauer) (janvier 1969). 5Fi 1589. Stade Bauer: inauguration de la tribune côté rue du docteur Bauer (16 octobre 1975).

    11Fi, Plans de bâtiments numérisés. 11Fi198, Stade municipal de Saint-Ouen (projet d'aménagement du stade) (s.d.). 11Fi381, Stade municipal de Saint-Ouen (1965).

    12Fi, Photographies privées. 12Fi1312, Épouses et mères des coureurs cyclistes du RSOA. Photo de Madame Mongin Christiane. 12Fi1203, Photo de Brunet Jacques. Hommage à Rino Della Negra, devant le stade Bauer et la stèle commémorative (23 février 2013).

    ●Archives départementales de Seine-Saint-Denis

    7W9, Équipement 1970. Recensement des équipements collectifs en Seine-Saint-Denis (tableaux).

    2086W, Fonds du service de la Culture, Conseil général, missions photographiques confiées par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis à Claude Dityvon (1937-2008) sur le «Mois du sport» (1986), et sur le «Red-star», club de football de Saint-Ouen (1994).

    Sources imprimées

    DEWAELE Claude, «Interview de Leon Foenkinos, capitaine du Red Star en 1942», 2000, URL : http://www.allezredstar.com/archives/fr_leon.htm (consulté le 6 mai 2015).

    Ressources audiovisuelles

    «Sports, portraits d'une métropole. Stades», vidéo réalisée dans le cadre de l'exposition du même nom au Pavillon de l'Arsenal à Paris, du 27 mai au 31 août 2014, 3'33 minutes, URL: http://www.pavillon-arsenal.com/videosenligne/collection-37-441.php (consulté le 15 mai).

    AMAT Jorge, PESCHANSKI Denis, La traque de l'Affiche rouge, Documentaire, Compagnie des Phares et Balises, 72 minutes, 2006.

    DOUARINOU Orphée, Pour moi, Saint-Ouen& , Documentaire, couleur, 40 minutes, 1996.

    France Actualités janvier-février 1944, noir et blanc, 33 minutes, images de Missak Manouchian et de ses camarades avant leur exécution.

    LAFFITTE Mourad, KARSZNIA Laurence, Les FTP-MOI dans la résistance, Documentaire, Images contemporaines, 90 minutes, 2013.

    MUEL Christophe, L'Affiche rouge, Documentaire, série «Les brûlures de l'histoire», 1h02 minutes, 1994.

  • Références :

    Bibliographie

    BERTHOU Thierry, Dictionnaire historique des clubs de football français, vol. 2, Créteil, Pages de Foot, 1999, 250p.

    DITYVON Claude, SAGOT-DUVAUROUX Jean-Louis, Red Star, Paris, Cercle d'Art, 1994, 101p.

    EPIN Bernard, LEFORT Jean, Chez nous à Saint-Ouen, Paris, Messidor, Temps Actuels, 1983, 188p.

    GASTAUT Yvan, MOURLANE Stéphane, Le football dans nos sociétés. Une culture populaire1914-1998, Paris, Autrement, 2006, 264p.

    GIRAULT Jacques, (dir.), Des communistes en France: années 1920-1960, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, 527p.

    GIRAULT Jacques, Seine-Saint-Denis: Chantiers et mémoires, Paris, Autrement, 1998, 235p.

    KSSIS Nicolas, Ballon rond et mouvement ouvrier. Le football corporatif à la FSGT dans le département de la Seine sous le Front populaire (1936-1939), Maîtrise d'histoire, Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 1994, 211p.

    KSSIS Nicolas, «A la découverte& Le sport aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis», Mémoires d'usines, n°8, 1998, pp.2-3.

    KSSIS Nicolas, «Le sport: un enjeu entre patrons et ouvriers dans la métallurgie parisienne entre les guerres», Mémoires d'usines, n°spécial, 1999, pp.12-16.

    LAPORTE Pierre, SAILLANT Gilles, Red Star: histoires d'un siècle, Paris, Club du Red Star, 1999, 284p.

    LAPORTE Pierre, SAILLANT Gilles, Mémoire du football. Red Star, Saint-Cyr-sur-Loire, Alan Sutton, 2005, 224.

    LEHOUSSE Christophe, «Rino Della Negra, footballeur et résistant», Seine-Saint-Denis le magazine, n°38, 2014, pp.38-39.

    LILLO Natacha, «Les Espagnols en banlieue nord: des baraques aux lumières du championnat», in Claude Boli, Yvan Gastaut, Fabrice Grognet, Allez la France! Football et immigration, Paris, Gallimard, 2010, pp.46-48.

    POINSOT Marie, «Le football, miroir de la société», Hommes & Migrations, n°1285, 2010, pp.1-2.

    Webographie

    «Avenir du stade Bauer : que fera le nouveau maire de Saint-Ouen ?», 6 avril 2014, URL: http://collectifredstarbauer.wordpress.com/2014/04/06/avenir-du-stade-bauer-que-fera-le-nouveau-maire-de-saint-ouen/ (consulté le 15 mai 2015).

    «Le Red Star à Bauer et nulle part ailleurs !», URL: http://stadebauer.fr/index.php (consulté le 15 mai 2015).

    «Les subversifs de Mazagran à Argenteuil», 17 février 2011, URL: http://collectifredstar.over-blog.com/article-les-subversifs-de-mazagran-a-argenteuil-67386201.html (consulté le 15 mai 2015).

    «Rino Della Negra Red Star FC 93», URL : http://www.allezredstar.com/archives/fr_della.htm (consulté le 15 mai 2015).

    «Stade Bauer : un monument audonien en péril !», Collectif Red Star Bauer, juin 2013, URL: http://stadebauer.fr/medias/document_vide_grenier.pdf (consulté le 15 mai 2015).

    FOFANA Balla, « Au Red Star « on n'est pas des princes, mais on est libres», 29 novembre 2013, URL: http://www.bondyblog.fr/201311290001/au-red-star-on-nest-pas-des-princes-mais-on-est-libres/#.U7gGpVweOw0 (consulté le 15 mai 2015).

    FROISSART Tony, «La pratique sportive des Italiens d'Argenteuil dans la première moitié du XXe siècle. Temps d'intégration, temps d'ethnicité», Hommes & Migrations, 1289, 2011, URL: http://hommesmigrations.revues.org/795 (consulté le 15 mai 2015).

    KSISS Nicolas, «Red Star, un autre club parisien est possible», 23 juillet 2012, URL: http://www.regards.fr/acces-payant/archives-web/red-star-un-autre-club-parisien,5475 (consulté le 15 mai 2015).

    THOMAZEAU François, VILLEPREUX Olivier, «Peut-on mélanger art et sport ? Le Red Star le tente&», 12 janvier 2009, URL: http://contre-pied.blog.lemonde.fr/2009/01/12/le-red-star-fc-et-son-laboratoire-social-artistique/ (consulté le 15 mai 2015).

    Collection de photos de la BNF (1909-1913) : Photographies de presse/Agence Rol, URL: http://gallica.bnf.fr/Search?ArianeWireIndex=index&q=red+star&p=1&lang=fr%2F&n=30 (consulté le 15 mai 2015).

    «Le stade Bauer en photos» (Blog «Red Star - Football», Site AllezRedStar.com, Site du Collectif Red Star Bauer, Site officiel, Autre site : Euro stade.com, URL: http://stadebauer.fr/stade_bauer.php (consulté le 15 mai 2015).

  • Légende/crédits :

    Légendes des documents numériques associés

    Doc 1. Auteur inconnu, Rue de la Chapelle : perspective du terrain du Red Star. A droite : entrée du stade Bauer avec les guichets ; au fond : église du Sacré-CSur, Négatif, 6x6, mars 1935, Archives municipales de Saint-Ouen, 6Fi51.

    Doc 2. Auteur inconnu, Vue du stade Bauer durant un match de football ou un entraînement, Carte postale, 9x14, s.d. [ca. 1970], Archives municipales de Saint-Ouen, 2Fi256.

  • Mots-clés