Witschitz, Robert dit René

  • Date :

    1924-1944

  • Notice historique :

    Robert Witschitz dit René (1924-Mont-Valérien, Suresnes, 1944). Son père, Polonais émigré en France, a combattu au sein de l'armée française pendant la Première Guerre mondiale. Robert Witschitz est d'abord élevé par ses grands-parents dans le Nord avant de rejoindre ses parents qui travaillent dans la région parisienne. A la déclaration de guerre, Robert Witschitz travaille comme télégraphiste dans la banlieue parisienne et milite aux Jeunesses Communistes. La promulgation des lois anti-juives le chasse de son travail. Il parvient alors à être engagé comme cycliste dans une distillerie. Au début de l'année 1943, réfractaire au Service du Travail Obligatoire (STO), il rejoint le troisième détachement des Francs-Tireurs et Partisans de la Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI) à Paris. Il échappe à une première arrestation grâce à un policier résistant. Le 12 novembre 1943, à la suite d'une action en plein jour rue Lafayette à Paris contre un convoyeur de fonds allemand, il est arrêté par la police parisienne. Remis aux Allemands, il est condamné à mort par la cour martiale du tribunal allemand auprès du commandant du Grand Paris en février 1944. Il est fusillé au Mont-Valérien le 21 février avec 21 combattants FTP-MOI.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Courtois Stéphane, Peschanski Denis, Rayski Adam, Le sang de l'étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance, Paris, Fayard, 1989

    David Diamant, Combattants, héros et martyrs de la Résistance, Paris, Renouveau, 1984

    Holban Boris, Testament, après quarante-cinq ans de silence, le chef militaire des FTP-MOI de Paris parle, Paris, Calmann-Lévy, 1989

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Grégoire GEORGES-PICOT

  • Mots-clés