Dawidowicz, Joseph dit Albert

  • Date :

    1910-1943

  • Notice historique :

    Dawidowicz, Joseph dit Albert (Pologne 1910 - Bourg-la-Reine 1943). Militant syndical dans le 19ème arrondissement de Paris et membre de la section juive de la Main-d'œuvre immigrée (MOI), Joseph Dawidowicz rejoint le deuxième détachement des Francs-Tireurs et Partisans de la MOI (FTP-MOI) de la région parisienne en juin 1942. Militant de longue date, connu des dirigeants de la MOI, on lui confie la responsabilité politique du détachement, c'est-à-dire qu'il est l'adjoint du chef militaire, chargé des effectifs. En mai 1943, il remplace Boris Milev comme responsable de l'ensemble des FTP-MOI de la région parisienne. Le 26 octobre 1943, Joseph Dawidowicz est arrêté par la police française. Torturé, il finit par parler. Il est à noter cependant que cette trahison n'est pas à l'origine des arrestations de novembre qui démantèlent l'organisation FTP-MOI en région parisienne car la plupart des combattants sont déjà filés par la police. Relâché par la police le 3 décembre, Joseph Dawidowicz reprend contact avec la MOI qui a entre temps été averti par un policier résistant de sa trahison. Après avoir été interrogé par ses camarades dans une villa de Bourg-la-Reine, il est exécuté.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Courtois Stéphane, Peschanski Denis, Rayski Adam, Le sang de l'étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance, Paris, Fayard, 1989

    Holban Boris, Testament, après quarante-cinq ans de silence, le chef militaire des FTP-MOI de Paris parle, Paris, Calmann-Lévy, 1989

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Grégoire GEORGES-PICOT

  • Mots-clés