Mod, Peter alias Laporte

  • Date :

    1911-s.d

  • Notice historique :

    Mod, Peter alias Laporte (né en Hongrie en 1911). Peter Mod émigre en France en 1935 pour échapper à la répression politique. Etudiant à Paris, il épouse en 1937 Irène Stettinger, une Hongroise étudiante comme lui. Tous deux militent au Comité du 1er septembre, une organisation contrôlée par les communistes hongrois appelée ainsi en souvenir d'une manifestation brutalement réprimée le 1er septembre 1930 à Budapest. A la déclaration de guerre, Peter Mod s'engage dans l'armée française. Incorporé dans le 23ème régiment de marche des volontaires étrangers, il est ensuite envoyé dans une école d'officiers de la Légion étrangère. Après la défaite de juin 1940, démobilisé, il rentre à Paris le 13 septembre 1940. Il retrouve le groupe des communistes hongrois. Sa femme est alors la secrétaire de Lajos Papp, envoyé du Komintern et chef du Parti communiste hongrois en France. En février 1943, Peter Mod devient le responsable national des cadres de la Main-d'œuvre immigrée: il est chargé notamment du recrutement des volontaires pour l'organisation des Francs-Tireurs et Partisans. Il conserve cette responsabilité jusqu'à la Libération. Après la guerre, il rentre en Hongrie. Dans les années 50, il est victime des procès staliniens et est emprisonné durant plusieurs années.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Courtois Stéphane, Peschanski Denis, Rayski Adam, Le sang de l'étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance, Paris, Fayard, 1989

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Grégoire GEORGES-PICOT

  • Mots-clés