Lemberger, Nathan

  • Date :

    1920-1943

  • Notice historique :

    Lemberger, Nathan (Skierniewice, Pologne, 1920-mort en déportation en 1943). Militant des Jeunesses Communistes en Pologne, Nathan Lemberger est arrêté une première fois alors qu'il a tout juste 15 ans. Il est rapidement relâché en raison de son âge. En 1936, il émigre avec sa famille en France. Peu de temps après son arrivée à Paris, Nathan Lemberger demande à rejoindre les Brigades Internationales mais il est jugé trop jeune pour en faire partie. Il demeure alors à Paris où il travaille au Secours Rouge. Lorsque la Deuxième Guerre mondiale éclate, il s'engage dans l'armée française. Après sa démobilisation, il revient à Paris. Au printemps 1942, il rejoint le deuxième détachement des Francs-Tireurs et Partisans de la Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI). Arrêté en décembre 1942, il est interné successivement à la prison de la Santé, à la caserne des Tourelles transformée en prison puis à Drancy. Déporté le 2 septembre 1943, il est tué alors qu'il tente de s'évader du train qui le conduit vers les camps de concentration allemands. Son frère cadet, Jean, membre des Jeunesses Communistes, entre au deuxième détachement après son arrestation. Il est arrêté à son tour en avril 1943 et déporté au Struthof en Alsace puis à Auschwitz dont il reviendra à la fin de la guerre.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Courtois Stéphane, Peschanski Denis, Rayski Adam, Le sang de l'étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance, Paris, Fayard, 1989

    Diamant David, Combattants, héros et martyrs de la Résistance, Paris, Renouveau, 1984

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Grégoire GEORGES-PICOT

  • Mots-clés