Amrouche, Jean

  • Date :

    7 février 1906-16 avril 1962

  • Notice historique :

    Jean Amrouche (Ighil Ali 7 février 1906-Paris 16 avril 1962), de son vrai nom Jean El-Mouhoub Amrouche, est un poète, essayiste et journaliste algérien d'expression française. Issu d'une famille kabyle de confession chrétienne, Jean Amrouche s'installe avec sa famille en Tunisie en 1910. Après de brillantes études en Tunisie et en France, il devient instituteur puis professeur de Lettres, et exerce dans les lycées de Sousse, Bône (Annaba) et Tunis. Durant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint les milieux gaullistes à Alger. Jean Amrouche a aussi animé de nombreuses émissions littéraires à la radio : Tunis-R. T. T. (1938-1939), Radio France Alger (1943-1944), et surtout Radio France Paris (1944-1958). Durant la Guerre d'Algérie, il sert d'intermédiaire entre le Front de libération nationale (FLN) et le Général de Gaulle. Il décède quelques temps après la signature des Accords d'Evian.

  • Sources complémentaires :

    SOURCES D'ARCHIVES PUBLIQUES

    Centre des archives d'outre-mer (CAOM, Aix-en-Provence):

    “fonds rapatriés d'Algérie, préfecture de Constantine”, cote FR ALG const 93/4304.

    “fonds Jean Dejeux”, cote FP 87 APOM.

    COLLECTIONS DES BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES

    Bibliothèque nationale de France (BNF Tolbiac et BNF Richelieu, Paris) : imprimés, manuscrits et photographies.

    Bibliothèque littéraire Jacques Doucet (Paris) : manuscrits.

    COLLECTIONS PRIVÉES EN FRANCE

    Agence photographique Roger Viollet (Paris): “Jean Amrouche en 1951”, n° 3547-7.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Amrouche Jean, Chants berbères de Kabylie, Paris, L'Harmattan, 1988, 264p.

    Basset Guy, « Amrouche, Jean El-Mouhoub (1906-1962) », in Jeanine Verdès-Leroux (dir.), L'Algérie et la France, Paris, Robert Laffont, 2009, pp.43-45.

    Chikhi Beïda (dir.), Jean, Taos et Fadhma Amrouche: relais de la voix, chaîne de l'écriture, Paris, L'Harmattan, 1998.

    Le Baut Réjaune, Jean El-Mouhoub Amrouche, Algérien universel, biographie, Alteredit, 2003.

    Yacine Tassadit, Jean Amrouche, l'éternel exilé (choix de textes) 1939-1950, Ibis Press, 2002.

    Yacine Tassadit, Le Journal (1928-1962) de Jean Amrouche, Édition Non Lieu, 2009.

    Les Étrangers en France, Guide des sources d'archives publiques et privées XIXe-XXe siècles, tomes I-IV, Génériques/Direction des Archives de France, 1999-2005.

    AUDIOVISUELS

    « Une vie, une œuvre, Jean Amrouche, « cet inconnu » (1906-1962) », France culture, émission du 29 octobre 2011, par Fanny Jaffray, réalisation : Pascale Rayet. http://www.franceculture.fr/emission-une-vie-une-oeuvre-jean-amrouche-%C2%AB-cet-inconnu-%C2%BB-1906-1962-2011-10-29 (consulté le 24 octobre 2013)

    WEBOGRAPHIE

    « Jean Amrouche », Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Amrouche (consulté le 24 octobre 2013)

    Site sur Jean El-Mouhoub Amrouche : http://jean.amrouche.free.fr/ (consulté le 24 octobre 2013)

  • Auteur de la notice :

    Génériques

  • Mots-clés