Schapiro, Willy dit Maurice

  • Date :

    1910-1944

  • Notice historique :

    Schapiro, Willy dit Maurice (Skala, 1910-Mont-Valérien, Suresnes, 1944). De son vrai nom est Wolf Salomon, Willy Schapiro émigre en Palestine à l'âge de 20 ans. Déçu par le sionisme, il se rapproche du Parti communiste. Arrêté en mai 1931, il est condamné à deux ans de prison. A sa libération, il est expulsé vers l'Autriche où il continue de militer dans les rangs communistes. En 1938, après l'Anchluss, il se réfugie en France, rejoint la section juive de la Main-d'œuvre immigrée et devient l'un des responsables du syndicat clandestin de la fourrure. Il organise, probablement à partir de l'été 1941, des actions de sabotage dans les ateliers de fourreurs dont la production est destinée à l'armée allemande. En février 1943, il devient secrétaire de la commission intersyndicale de la CGT clandestine. En juillet 1943, à sa demande, il entre au deuxième détachement des Francs-Tireurs et Partisans de la Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI) de Paris. Peu après, il est muté au «détachement des dérailleurs» commandé par Joseph Boczor. Arrêté le 27 octobre 1943 par la police française à la suite du déraillement d'un train, Willy Schapiro est remis aux autorités allemandes. Condamné à mort par la cour martiale du tribunal allemand auprès du commandant du Grand Paris en février 1944, il est fusillé le 21 février 1944 au Mont-Valérien avec 21 compagnons d'armes des FTP-MOI.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Diamant David, Combattants, héros et martyrs de la Résistance, Paris, Renouveau, 1984

    Holban Boris, Testament, après quarante-cinq ans de silence, le chef militaire des FTP-MOI de Paris parle, Paris, Calmann-Lévy, 1989

    Pages de gloire des 23, Paris, Comité français pour la défense des immigrés, 1951

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Grégoire GEORGES-PICOT

  • Mots-clés