Mickiewicz, Adam

  • Date :

    1798-1855

  • Notice historique :

    Mickiewicz, Adam. Poète et professeur (Nowogrodek, 1798-Istanbul, 1855). Adam Mickiewicz, célèbre poète polonais, fut l'un des plus grands activistes de la grande émigration polonaise du XIXe siècle. Né à Nowogrodek, dans une petite ville de Lituanie, alors intégrée à la Lituanie, il fait ses études à Wilno (Vilnius) où il participe aux organisations clandestines des étudiants. Il séjourne en Russie, où il se lie d'amitié avec Alexandre Pouchkine, puis en France. Lorsqu'éclate l'insurrection de 1830, il tente sans succès de rejoindre la Pologne. Il crée ses œuvres majeures, Pan Tadeusz et Dziady, au début de son exil parisien. Très actif dans l'immigration, il participe à la rédaction de plusieurs journaux notamment Pielgrzym Polski (le Pèlerin polonais). En 1840, sur l'initiative de Victor Cousin, alors ministre de l'Instruction publique, une chaire de langue et civilisation slave au Collège de France lui est offerte. Malgré l'aura dont il bénéficie dans ses cours, Mickiewicz ne conserve pas longtemps son poste. A partir de 1841, il subit l'influence de Towianski qui prêche une toute nouvelle religion mystique. Son adhésion trop ostensible au discours de Towianski provoquera, au bout de quatre ans, la suppression de ses cours. Au moment du «printemps des peuples», Mickiewicz est à la tête de la Tribune des peuples, organe célèbre qui ne survivra pas à l'échec de la révolution de 1848. En 1851, il est sous-bibliothécaire à l'Arsenal et devient, en 1853, membre d'un club politique, le Cercle polonais («Kolo Polskie»). Il prend part à l'organisation des légions polonaises dans l'Empire Ottoman pendant la Guerre de Crimée. Considéré comme l'incarnation même du romantisme national polonais, Adam Mickiewicz est l'une des figures les plus importantes de l'exil polonais de la fin du siècle dernier. Il meurt en 1855 à Constantinople, frappé par le choléra. Son corps, d'abord ramené à Paris, est ensuite transféré à Cracovie.

  • Sources complémentaires :

    SOURCES D'ARCHIVES PUBLIQUES

    Centre historique des archives nationales (CHAN, Paris, France) : sous-série 1 AG «IIIe République»/ 1AG75.

    Idem : sous-série F17 «Instruction publique»/ F17/2775 à 2781 et 13553.

    Idem : sous-série F21 «Beaux-arts»/ F21/4856.

    Idem : sous-série BB11 «naturalisations»/ BB11/471 et 623.

    Idem : «fonds de l'École nationale des langues vivantes orientales»/ 62AJ68.

    Idem : «fonds Locquin»/ 310AP78.

    Idem : microfilms, «Autographes de la collection Arnna»/ 97Mi6.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Klein-Goussef Catherine in Presse et Mémoire, catalogue de l'exposition «France des étrangers, France des Libertés», éditions Mémoire Génériques, 1990

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Catherine KLEIN-GOUSSEF

  • Mots-clés