Senghor, Lamine

  • Date :

    1889-1927

  • Notice historique :

    Senghor, Lamine. Homme politique sénégalais (Sénégal, 1889-Fréjus, 1927). Lamine Senghor est né au Sénégal. Mobilisé en 1915 sur le front français, gazé, invalide à 30%, il est rapatrié en 1919. De retour en France en 1921, il est employé des PTT. En 1924 il adhère au PCF, à la CGTU et à l'Union intercoloniale. Rédacteur dans le journal Le Paria, Lamine Senghor fonde et préside en février 1926 le Comité de défense de la race nègre (CDRN), doté d'un journal, La Voix des Nègres. A la fin d'une scission, Lamine Senghor emmène les militants révolutionnaires du CDRN. Il crée en mars 1927 la Ligue de défense de la race nègre et son mensuel, La Race Nègre. Très malade, il se retire dans le Var en août 1927, et meurt de tuberculose à l'hôpital de Fréjus le 25 novembre 1927. Lamine Senghor est l'archétype du tirailleur déçu par le manque de considération accordé après-guerre aux soldats africains. Apolitique en 1921, il s'engage très vite dans le mouvement communiste même si, avec la création du CDRN, il entend affirmer la spécificité du combat nègre et préserver l'indépendance de son organisation. Très populaire parmi les marins noirs de Marseille et de Bordeaux, il compte, malgré la brièveté de sa «carrière politique», parmi les leaders noirs les plus marquants. Après sa mort, sa réputation atteindra la dimension d'un mythe.

  • Sources complémentaires :

    SOURCES D'ARCHIVES PUBLIQUES

    Centre des archives d'outre-mer (CAOM, Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône, France)/ FM slotfom V/3.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Dewitte Philippe in Presse et Mémoire, catalogue de l'exposition «France des étrangers, France des Libertés», éditions Mémoire Génériques, 1990, p. 128.

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Philippe DEWITTE

  • Mots-clés