Zilberman, Iancu dit Paul

  • Date :

    1910-1943

  • Notice historique :

    Zilberman , Iancu dit Paul (Roumanie, 1910-Paris, 1943). Ingénieur, membre du Parti communiste, Iancu Zilberman (orthographié Silberman dans le livreLe sang de l'étranger) combat dans les Brigades Internationales pendant la guerre civile en Espagne. Après la défaite des Républicains, il se réfugie en France où il est interné. S'étant évadé, il gagne Paris où il rejoint les groupes de combattants étrangers de l'Organisation Spéciale (OS) du Parti communiste qui s'engage dans la lutte armée à partir de l'été 1941. Au printemps 1942, Iancu Zilberman devient Franc-Tireur et Partisan de la Main-d'œuvre immigrée (FTP-MOI) au sein du premier détachement parisien dont il dirige une équipe. Sa femme Liuba, sœur du docteur Bacicurinski, est au même moment agent de liaison du détachement. Le 18 mars 1943, Iancu Zilberman est grièvement blessé par l'explosion de la grenade qu'il doit lancer sur des soldats allemands gare de l'Est à Paris. Il meurt trois jours plus tard sans avoir rien dit.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Courtois Stéphane, Peschanski Denis, Rayski Adam, Le sang de l'étranger. Les immigrés de la MOI dans la Résistance, Paris, Fayard, 1989

    Holban Boris, Testament, après quarante-cinq ans de silence, le chef militaire des FTP-MOI de Paris parle, Paris, Calmann-Lévy, 1989

    Lisnner Abraham, Un franc-tireur juif raconte..., Paris, L'Auteur, 1977

  • Légende/crédits :

    Auteur de la notice

    Grégoire GEORGES-PICOT

  • Mots-clés