Bakounine, Mikhail Aleksandrovitch

  • Date :

    30 mai 1814-1er juillet 1876

  • Notice historique :

    Michel Bakounine (Priamoukhino 30 mai 1814 - 1er juillet Berne 1876) est un homme politique et un révolutionnaire-anarchiste russe. Grand apôtre de la fédération des peuples, ami de Proudhon, grand adversaire de Marx au sein de l'Internationale, il parcourt toute l'Europe durant sa vie mouvementée. A partir de 1844, il séjourne en France où il rencontre, en particulier, les grandes figures de l'opposition allemande et collabore au Vorwärts ! (En Avant !) avec Ewerbeck, Karl Grün, Heinrich Heine. Il se rapproche de l'émigration polonaise par l'intermédiaire de son ami Edmund Chojecki (alias Charles Edmond) et de Georges Sand, alors directrice de La Revue Indépendante. Lors de son expulsion en 1847, de nombreuses personnalités prennent sa défense, en particulier Vavin qui exige, devant la Chambre, des explications sur la décision du gouvernement : "Il n'y a pas de réfugiés russes, il n'y a pas d'émigration russe pour cause politique", répond du haut de sa tribune le ministre Duchatel. Il revient en France à la faveur de la révolution de 1848. Il quitte finalement Paris, considérant que sa place était en Europe centrale. Arrêté par les Allemands, remis aux Autrichiens, il est finalement emprisonné en Russie en 1851, avant de s'évader et regagner l'Angleterre en 1861. Il poursuit alors ses activités politiques et développe sa théorie de l'anarchisme. Décédé en juin 1876, Michel Bakounine est inhumé dans le cimetière de Berne.

  • Sources complémentaires :

    SOURCES D'ARCHIVES PUBLIQUES

    Centre historique des archives nationales (CHAN, Paris) :

    série BB, ministère de la Justice, cote BB18/1479.

    fonds Guizot, cote 42AP3.

    Microfilms de compléments, cote 97Mi6.

    Archives du ministère des Affaires étrangères (Paris), affaires diverses politiques, fonds Russie, dossier 3.

  • Références :

    OUVRAGES ET ARTICLES

    Klein-Goussef, « Herzen et Bakounine », in Presse et Mémoire. France des étrangers, France des Libertés, éditions Mémoire Génériques, 1990, p.161.

    Les Étrangers en France, Guide des sources d'archives publiques et privées XIXe-XXe siècles, tomes I-IV, Génériques/Direction des Archives de France, 1999-2005.

    WEBOGRAPHIE

    « Mikhail Bakounine », Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikha%C3%AFl_Bakounine (consulté le 24 octobre 2013)

  • Auteur de la notice :

    Génériques

  • Mots-clés