Sayad, Abdelmalek (fonds d'archives)

  • Date :

    début 1980-2009]

  • Description physique :

    Nombre d'éléments : 291

    Métrage linéaire : 30.00 ml

    Genre/Carac. phys. : Document d'archives

    Support : cassettes

  • Nature du contenu : archives sonores ; archives audiovisuelles ; Archives personnelles
  • Langue :

    Langue du texte : français ; arabe ; anglais ; portugais

  • Biographie ou histoire :

    Présentation du producteur

    Abdelmalek Sayad est né en 1933 en Kabylie, au nord de l'Algérie, troisième et unique garçon d'une famille de cinq enfants.

    Entré à l'école à l'âge de sept ans, il fait ses études primaires dans son village natal. Il continue sa scolarité au lycée de Bgayet (Bougie), puis fait une formation d'instituteur à l'école normale de Bouzareah à Alger. Il est ensuite nommé instituteur à l'école du quartier Barberousse dans la casabah d'Alger. Il poursuit enfin ses études à l'université d'Alger où il fait la rencontre de Pierre Bourdieu. En 1963, il s'installe en France. D'abord vacataire au Centre de sociologie européenne de l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), il intègre en 1977 le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), nommé Directeur de recherches en sociologie. Abdelmalek Sayad décède le 13 mars 1998.

    Abdelmalek Sayad fut un analyste remarquable de nos sociétés, celles qui se font écho de part et d'autre de la Méditerranée, prises dans un rapport à la fois de proximité et de distance, de connivences et de rapports de force.

    Son intuition, ses exigences méthodologiques et théoriques pour appréhender dans le même mouvement d'analyse société d'accueil et société d'origine, passé et présent, ont donné aux analyses d'Abdelmalek Sayad une portée originale et inestimable dans le champ de recherche sur les migrations. Ses entretiens qui donnaient véritablement la parole aux migrants, "sans paroles" et "sans histoires", permettaient de lier histoire singulière et histoire collective, approche macrosociologique et microsociologique, dans une vision heuristique des rapports sociaux, noués à des niveaux et à des échelles différentiés (individu, famille, groupe, société, État-nations, aires géographiques, etc.).

    Son œuvre, par ses multiples ramifications, a saisi les rapports de complémentarité entre disciplines différentes, entre démarches et entre objets sociaux traditionnellement analysés de façon distincte ou perçus comme étrangers au champ d'étude des migrations. Bien plus, loin de cantonner l'œuvre de Sayad à la seule sociologie des migrations - dont il fut l'un des initiateurs marquants en France - un renversement de perspectives peut avoir lieu, à savoir comment des disciplines différentes (science politique, démographie, histoire, droit, philosophie, anthropologie, sociologie [du droit, de l'éducation, de la famille, de la santé]), à travers des objets d'analyse multiples, font écho à une œuvre riche et fondatrice de ruptures et d'apports épistémologiques en facilitant la rencontre et le débat.

    Cette approche rend justice à un travers dénoncé par le chercheur, à savoir l'indignité sociale conférée à l'objet "immigration" à la fois en tant que problème social et en tant qu'objet d'étude académique. L'entreprise de dévoilement autour des questions des relations entre immigration, État, Nation et Droit, est inscrite au cœur du travail sociologique d'Abdelmalek Sayad qui a su conférer à la sociologie de l'immigration le statut de la meilleure introduction à une sociologie de l'État et, partant, à une sociologie du pouvoir au sens le plus générique du terme.

    Extraits de l'appel à contributions pour le Colloque international organisé à Paris en juin 2006 par l'Association des Amis d'Abdelmalek Sayad.

    « En sociologie, il est le « père fondateur » de la question de l'immigration sur laquelle il va porter un double regard. Pour étudier cette question complexe, il va placer au cœur de son analyse l'émigré-immigré et ne va plus considérer ce dernier comme une force de travail mais comme « un fait social dans sa globalité ». Au cœur de son analyse, le sujet émigré-immigré va être au centre de deux systèmes :

    - Variables d'origines : caractéristiques sociales (aptitudes socialement déterminées dont le sujet est porteur avant l'émigration) ;

    - Variables d'aboutissement : ensemble des variables qui dans la société française vont déterminer le devenir du sujet. Il étudie le rapport entre deux sociétés et plus particulièrement l'influence de la colonisation de la France sur l'Algérie.

    À travers ces trajectoires individuelles, Abdelmalek Sayad aborde le système dans sa globalité. Il va rompre avec une immigration homogène soumise aux mêmes mécanismes et mettre en exergue le fait qu'il peut y avoir différentes générations dans l'immigration.

    Ainsi, sa sociologie du début des années 1970 vient en rupture avec les analyses sociologiques précédentes qui portaient un regard très déshumanisant sur l'immigré. Il va partir d'une double vision, diachronique (historique) et synchronique (présente) accordant ainsi une place primordiale à la colonisation et à la décolonisation de l'Algérie. Il apporte un regard neuf et plus humain sur la question délicate des migrations ».Wikipedia

  • Histoire de la conservation :

    Historique de la conservation

    A la demande de Rebecca Sayad, un travail sur les archives de son mari a été entamé par Génériques en 2004. Dans un premier temps, Karim Abboub et Saïd Bouziri se sont rendus à son domicile et ont procédé au transfert des archives depuis le hangar vers le grenier. Dans un second temps, Patrick Veglia et Virginie Beaujouan ont procédé, en trois visites sur place, au récolement du fonds ainsi qu'à son nettoyage et à son reconditionnement. Après quelques réunions avec la Cité nationale de l'histoire de l'immigration (CNHI) et afin de respecter le désir de Rebecca, le fonds a intégré la Cité nationale de l'histoire de immigration (CNHI) en 2006. La médiathèque qui doit ouvrir ses portes en avril 2009 portera son nom. Le fonds Sayad est actuellement en cours de classement par des apprentis archivistes dans le cadre d'une session de formation professionnalisante dispensée par l'Association de prévention du site de la Villette (APSV).

  • Modalités d'entrée :

    Informations sur les modalités d'entrée

    Dépôt à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration (CNHI), Paris.

  • Présentation du contenu :

    Présentation du contenu

    Après un premier important travail de tri, les archives sont réparties dans 329 boîtes d'archives, 3 mallettes, 7 boîtes à fiches et une quinzaine de cartons de vrac.

    Ce fonds est constitué des notes, des retranscriptions d'entretien et des travaux de recherche, des écrits, des cours, des enquêtes sociologiques et dossiers thématiques élaborés par Abdelmalek Sayad, tout au long de sa carrière de sociologue de l'immigration et d'enseignant. Il se compose également de correspondance échangée avec des chercheurs, des étudiants, des universités, des groupes et centres de recherche, en France comme à l'étranger (en particulier l'Algérie, la Suisse et le Brésil). Dans la plupart des dossiers figurent des travaux universitaires (mémoires, thèses) et des études commanditées par les pouvoirs publics ou par des centres de recherche et des réponses à des appels d'offre. Cette documentation doit être considérée comme partie intégrante du fonds, dans la mesure où la plupart est annotée ou s'inscrit dans des dossiers plus larges.

    Les archives contenues dans ce fonds témoignent aussi de l'engagement d'A. Sayad dans la vie associative, notamment auprès d'ABRIDA (Association berbère de recherche, d'information, de documentation et d'animation) ou auprès d'Inter-migrants pour qui il a animé une émission à la Maison de la Radio.

    Quatre-vingt-quinze pour cent du fonds sont composés d'archives papier, le reste étant constitué de documents iconographiques ou sonores.

    Les documents les plus anciens datent des années 1960, époque à laquelle A. Sayad suivait les cours à l'université d'Alger, où il fait la connaissance de Pierre Bourdieu. A cet égard, il faut souligner que nombre de documents concernent la collaboration entre ces deux sociologues. Le fonds comporte quelques documents antérieurs aux années 1960, collectés par A. Sayad au cours de ses recherches : registres de logeurs et d'hôteliers de la ville de Puteaux (années 1940), reproductions d'ouvrages rares. Enfin, les documents les plus récents, postérieurs à la mort d'A. Sayad, ont été réunis par Rebecca Sayad, à l'occasion d'hommages et de rééditions.

    Les thèmes centraux de ce fonds reflètent, bien évidemment, les sujets qu'A. Sayad a développés dans ses publications, les premiers ayant servis à l'élaboration des seconds. Citons pour mémoire : population algérienne, conditions sociales en Algérie, émigration algérienne, logement (bidonvilles, foyers, …), racisme, nationalité, exil, enseignement, altérité, etc.

  • Mode de classement :

    Mode de classement

    Nos différents déplacements au domicile de Rebecca Sayad nous ont permis de prendre connaissance de l'état général du fonds et de mettre en œuvre un programme de travail, échelonné sur plusieurs mois, avec deux étapes distinctes.

    La première, technique, a permis de procéder au dépoussiérage et au reconditionnement des documents, qui, ayant été conservés dans un hangar, étaient particulièrement menacés par l'humidité et les insectes.

    La seconde étape, archivistique, a consisté à trier et récoler les archives.

    Le récolement ci-joint est le document qui peut servir de base à l'élaboration d'un plan de classement, pour la réalisation d'un instrument de recherche restituant toute la complexité et la richesse de ce fonds unique pour l'histoire de l'émigration et de l'immigration dans la seconde moitié du 20e siècle, particulièrement entre la France et l'Algérie.

  • Conditions d'accès :

    Modalités d'accès

    Médiathèque de la CNHI.

  • Bilbiographie :

    Bibliographie

    • L'immigration ou les paradoxes de l'altérité / Abdelmalek Sayad. Paris : Raisons d'agir éd., impr. 2006 [édition établie par Alexis Spire] (coll. Cours et travaux), 1. L'illusion du provisoire (205 p.), 2. Les enfants illégitimes (216 p.) [2e tirage, Bruxelles ([Paris]) : De Boeck université, 1997 (Coll. L'homme, l'étranger), 331 p. : ill. ; 24 cm].
    • Histoire et recherche identitaire. Suivi de Entretien avec Hassan Arfaoui / Abdelmayek Sayad. Saint-Denis : Bouchene, 2002, 113 p. : 1 portr., couv. ill. ; 24 cm. Bibliogr. des œuvres de A. Sayad p. 107-113].
    • L'émigré et la mort : la mort musulmane en France / Yassine Chaïb ; préf. de Abdelmalek Sayad. Aix-en-Provence : Edisud, 2000 (Coll. Mémoire et culture), 254 p. : couv. ill. en coul. ; 24 cm. Bibliogr. p. 253-254. - ISBN correct sur la quatrième de couv.
    • La double absence : des illusions de l'émigré aux souffrances de l'immigré / Abdelmalek Sayad ; préf. de Pierre Bourdieu. Paris : Éd. du Seuil, 1999, 437 p. ; 22 cm, Bibliogr. des oeuvres d'A. Sayad, p. 431-437. Index.
    • Un Nanterre algérien : terre de bidonvilles / par Abelmalek [i.e. Abdelmalek] Sayad ; avec la collab. de Éliane Dupuy. Paris : Éd. "Autrement", 1995 (Coll. Français d'ailleurs, peuple d'ici), 124 p. : ill., couv. ill. ; 25 cm, n° spécial de : "Autrement. Série Monde", 85, avril 1995.
    • Histoire des migrations à Marseille. Tome 4, Le choc de la décolonisation / sous la dir. d'Émile Témime 1945-1990 / Jean-Jacques Jordi, Abdelmalek Sayad, Émile Témime. Aix-en-Provence : Édisud, 1991, 224 p.-[20] p. de pl. : cartes, couv. ill. en coul. ; 24 cm. Titre de couv. : "Migrance". - Bibliogr. p. 219. Index.
    • Le déracinement : la crise de l'agriculture traditionnelle en Algérie / Pierre Bourdieu, Abdelmalek Sayad. Paris : Ed. de Minuit, 1989 (Coll. Grands documents), 1 vol. (224 p.) : cartes ; 22 cm, index. [Paris : Éditions de Minuit (Château-Gontier, Impr. de ?l'Indépendant?), 1964, In-8 ° (22 cm), 227 p., fig. , Grands documents. 14].
    • L'immigration algérienne en France[Texte imprimé] / Alain Gillette, Abdelmalek Sayad. 2e éd. rev. et augmentée, Paris : Éd. Entente, 1984 (Coll. Minorités), 285 p. : carte ; 20 cm, Bibliogr. p. 269-277 . Filmogr. p. 278.
    • Étude de l'immigration algérienne en France : étude comparative de cas spécialement choisis en raison de leur pertinence structurale / Centre de sociologie de l'éducation et de la culture, École des hautes études en sciences sociales ; [recherche effectuée pour le Comité d'organisation des recherches appliquées sur le développement économique et social] ; [rédigé par] Abdelmalek Sayad ; sous la responsabilité scientifique de Pierre Bourdieu. Publication : [Paris] : [C.O.R.D.E.S.], 1979, 22 f. ; 30 cm, Bibliogr., 1 f.
    • Les Usages sociaux de la culture des immigrés / Abdelmalek Sayad ; [publié par le] Centre d'information et d'études sur les migrations méditerranéennes. Paris (46, rue de Montreuil, 75011) : CIEMM, 1978, 16 p. ; 29 cm.

    « Abdelmalek Sayad » in Migrance 14 (éditions Mémoire-Génériques), 1er trimestre 1999. Numéro coordonné par Driss El Yazami.

    Véritable Socrate d'Algérie, Abdelmalek Sayad, méritait bien que lui soit consacré un numéro de Migrance. C'est chose faite avec ce 14e numéro qui retrace la vie de cet homme à part, à la fois sociologue et scribe.

    Ce numéro étant épuisé, vous pouvez le télécharger au format PDF. Télécharger le numéro.

    Sommaire

    Hommage à Abdelmalek Sayad.

    Prendre la peine.

    Par Driss El Yazami et Saïd Bouziri

    Le passeur.

    Par Smain Laacher

    Sayad, un Socrate d'Algérie en mouvement.

    Le fait de la domination et le postulat de la liberté.

    Par Marie-Claire Caloz-Tschopp

    L'immigration comme double domination.

    Par Dominique Cardon

    Le déclassement.

    Des conditions de l'émigration et de l'immigration comme condition.

    Par Mustapha Belbah

    Un Homme-frontière.

    Par Emile Témime

    Un sociologue critique.

    Par Monique de Saint-Martin

    Un scribe de l'inconscient individuel et collectif.

    Par Karim Abboub

    Face à la deuxième guerre d'Algérie.

    Suivre le menteur.

    Par Driss El Yazami

    La silhouette du passeur.

    Par Farouk Belkeddar

    Centre de documentation Abdelmalek Sayad

    Anciennement centre de documentation Remisis, le Centre de documentation Abdelamalek Sayad est spécialisé sur le thème des migrations et des relations interethniques. Le centre est le coordinateur du réseau documentaire Remisis qui rassemble des associations et des institutions travaillant entièrement ou partiellement sur le thème des migrations. Il dépend de l'URMIS, laboratoire mixte de recherche CNRS-université Paris 7.

    Médiathèque de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration

    Portant le nom du sociologue Abdelmalek Sayad auquel elle rend hommage, cette médiathèque spécialisée dans les thématiques de l'histoire, la mémoire et les cultures de l'immigration se veut un lieu d'information, de documentation et de détente ouvert à tous et s'adressant à un large public : universitaires et professionnels du champ social, étudiants et scolaires, public familial.

    Les archives privées du sociologue Abdelmalek Sayad déposées à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration seront accessibles aux chercheurs dans les locaux de la médiathèque.

    L'Association des amis d'Abdelmalek Sayad (AAAS)

  • Autres données descriptives :

    Exploitation du document

    Abréviations :

    dact : dactylographie

    ms : manuscrit

    AS : A. Sayad

    nd : non daté

    sn : sans nom

    sl : sans lieu

    nota : notamment

  • Organisme : Cité nationale de l'histoire de l'immigration (CNHI), Paris.
  • Mots-clés