Association de parents d'élèves et de familles espagnoles (APAFE) (fonds d'archives)

  • Date :

    1976-2005

  • Description physique :

    Nombre d'unités de niveau bas : 21

    Métrage linéaire : 4.00 ml

    Genre/Carac. phys. : Document d'archives

    Support : tracts, affiches

  • Nature du contenu : iconographie ; Recherche détaillée ; Archives associatives ou de collectifs
  • Langue :

    Langue du texte : français ; espagnol

  • Biographie ou histoire :

    Présentation du producteur

    L'association des parents d'élèves de familles espagnoles (APAFE) est une association fondée en 1976 et officiellement déclarée en 1981.

    La loi du 9 octobre 1981 abroge les discriminations à l'encontre des étrangers introduites par le décret-loi de 1939 et rétablit ainsi la liberté d'association dans sa plénitude de principe et sa généralité.

    Elle est implantée dans le quinzième arrondissement de Paris, à la maison paroissiale. Elle a pour objectif premier de permettre aux membres de l'association et leurs familles de faire face aux difficultés liées à l'émigration et à réussir, par la suite, leur intégration.

    Pour cela, l'association constitue des réseaux de solidarité afin de permettre à ses membres de trouver un travail, un logement, etc., et elle crée des espaces de rencontre entre compatriotes afin de rompre leur isolement. Parmi les moyens mis en œuvre par l'association, on compte l'obtention de cours de langue et culture espagnoles pour les enfants, aussi bien pour préserver leurs liens avec leur culture d'origine, que pour faciliter leur intégration dans le système scolaire espagnol, en cas de retour en Espagne. Également pour valoriser leur bilinguisme et leur biculturalisme pour faciliter leur insertion professionnelle en France.

    Pour mieux atteindre ce but, l'association anime elle-même des actions destinées à la promotion et à la connaissance de la langue et de la culture espagnoles (géographie, histoire et langue écrite). Dans les années 1980, elle œuvre également à l'obtention d'une classe de BUP (Bachillerato unificado y polivalente, équivalent du BAC) dans les locaux de la rue Grenelle.

    En 1991, lorsque la FAEEF

    Fédération d'Associations d'Emigrants Espagnols en France (FAEEF), constituée en 1968.

    et l'APFEEF s'unissent pour donner naissance à la FACEEF

    Fédération des Associations et des Centres d'Emigrés Espagnols en France.

    , l'association adhère à cette nouvelle fédération. Elle participe alors à des campagnes pour les droits civiques et pour une citoyenneté européenne ouverte aux résidents. Dès la fin des années 1980 l'association participe également aux concours et aux festivals organisés par sa fédération.

    Au cours de ces dernières années, l'association a mis en place des activités culturelles, telles que des réunions d'information et des cours de danse et de guitare, afin notamment de faire connaître la culture espagnole. Elle organise également des sorties, tant en France (châteaux de la Loire, Etretat et Normandie), qu'à l'étranger (Autriche, Belgique), et au moins cinq fêtes au cours de l'année, qui sont autant de moments d'échanges culturels, étoffant ceux pris lors du Forum des associations organisé par la mairie du XVe arrondissement.

    L'association s'implique aussi dans des actions sociales, en collectant par exemple de dons pour le Téléthon ou en faveur du Nicaragua, suite au passage de l'ouragan Mitch en 1998.

    Depuis quelques années, comme dans d'autres associations d'Espagnols, la présidente est une femme, ce qui témoigne de l'implication de plus en plus grande des femmes dans ces organismes : actuellement des 11 membres qui composent le Conseil d'Administration 8 sont des femmes.

  • Histoire de la conservation :

    Historique de la conservation

    Dans le cadre du programme européen Equal " lutter contre les discriminations et les inégalités face à l'emploi ", Génériques a développé un projet intitulé " Former des médiateurs de la mémoire pour lutter contre les discriminations ". Fondée sur un partenariat national réunissant l'AEFTI, la FACEEF, le CRPVE et la BDIC, l'action de Génériques vise à contribuer à la formalisation d'une méthodologie dont l'élaboration passe, notamment, par la mise en place de journées de formation auprès d'acteurs associatifs sur la sauvegarde, la valorisation et l'exploitation des archives privées de l'immigration.

  • Présentation du contenu :

    Présentation du contenu

    Les archives de l'APAFE sont rédigées en espagnol et en français et comprennent aussi bien des rapports et projets d'activités que des affiches, des notes, des factures et des tracts.

    Il est à noter qu'une partie des archives est conservée chez les membres du conseil d'administration (documents administratifs, comptables sur les cours et les fêtes).

  • Conditions d'accès :

    Modalités d'accès

    Sur rendez-vous auprès de l'APAFE.

  • Organisme : Siège de l'APAFE (170 rue Lourmel - 75 015 Paris).
  • Mots-clés