Interview de Rachid Mekhloufi par Naïma Yahi

  • Biographie ou histoire :

    Biographie ou histoire

    Rachid Mekhloufi naît à Sétif en Algérie en 1936. Il débute sa carrière de footballeur dans le club de l'Union Sportive Franco-Musulmane de Sétif. En 1954, à l'âge de 18 ans, « les recruteurs de l'AS Saint-Étienne viennent le chercher pour lui faire signer son premier contrat professionnel ».

    Il devient vite une star de l'équipe stéphanoise avec laquelle il devient champion de France en 1957. Le 14 juillet 1957, à Buenos Aires, il est sacré Champion du monde avec l'équipe de France militaire. Il est alors sélectionné en équipe nationale en vue de disputer la Coupe du Monde de mai 1958 en Suède.

    C'est à cette période qu'il prend une décision qui impactera sa carrière d'une manière radicale : le 14 avril 1958, il rejoint Tunis via la Suisse pour participer à la fondation de l'Équipe du FLN. De 1958 à 1962, « devenu le footballeur de la Révolution, il sillonne le monde afin de populariser la lutte de libération nationale algérienne ». En 1962, après l'indépendance de l'Algérie il décide de rentrer en France où il retrouve l'équipe de Saint-Etienne pour six ans, trois titres de champion de France et une Coupe de France. En 1968, il rejoint l'équipe de Bastia en tant que joueur, puis très vite joueur-entraîneur, initiant alors la deuxième partie de sa carrière de professionnel du football.

    En 1970, il est appelé par les autorités algériennes pour entraîner l'équipe nationale algérienne : après des débuts peu prometteurs, son équipe remporte les Jeux Méditerranéens d'Algers en 1975. « Victime de règlements de comptes internes au régime », il se retire puis revient en 1982 pour le mondial espagnol et le match d'ouverture historique qui voit l'Algérie s'imposer face à l'Allemagne. Par la suite, il reste deux ans dans les insistances directrices du football algérien. Puis, déçu des réactions en Algérie face à l'élimination du mondial de son équipe et découragé d'une manière plus générale par la direction du football algérien, il prend sa retraite en 1980 en Tunisie. (1)

    L'historienne Naïma Yahi a dirigé cet entretien. Spécialiste de la culture de l'immigration maghrébine en France, docteur en histoire, elle a soutenu une thèse sur "L'histoire culturelle des artistes algériens en France". Commissaire de l'exposition "Générations : un siècle d'histoire culturelle des Maghrébins en France", elle travaille en tant que chargée de recherche à l'association Génériques.

    (1) Source : REY Didier, Rachid Makhloufi le footballeur des deux rives. site de We are football association, juillet 2011.

  • Présentation du contenu :

    Présentation du contenu

    L'interview a été divisée en plusieurs extraits en fonction des thèmes abordés par Naïma Yahi. Rachid Mekhloufi est interrogé sur son enfance, ce qui l'a conduit à devenir footballeur professionnel, et sur les moments clés de sa vie et de sa carrière de joueur puis d'entraîneur. Il témoigne ainsi longuement de son expérience au sein de l'équipe du FLN. Il nous livre enfin son sentiment par rapport à la question de son intégration en France, son rapport à son pays d'origine et son regard sur le football des années 2000.

  • Mots-clés