/medias/customer_28/affiches/FRGNQ_A_4189_jpg_/0_0.jpg
Accéder au visualiseur des médias : 1 média

Jefira, musique d'une Méditerranée inventée / Elele. ParisElele1996

  • Cote :

    4189

  • Date :

    1996

  • Description physique :

    Description physique : Texte en caractères noirs sur fond jaune.

    Collation : 1 impression photomécanique (affiche)

    Dimensions : 42 × 30 cm (image)

    Genre/Carac. phys. : Document iconographique

    Noir et blanc ou couleur : noir et jaune

  • Nature du contenu : Document iconographique
  • Langue :

    Langue du texte : français

  • Biographie ou histoire :

    Présentation du producteur

    Jefira, quintette international créé en France au milieu des anées 1990 regroupait Dimis Michaelides, chanteur chypriote, Georg Elsholtz, violoniste allemand, Franck Ratajczyk, contrebassiste français, Marjolaine Ott, flûtiste française, Luca Marsi, guitariste italien, et Tufan Akis, percussionniste turc. Au cours des années 2000, le quintette s'est recomposé avec l'arrivée de Núria Chocq, chanteuse espagnole, Antonio Piras, guitariste italien, et Miloudi Ben Slimane, percussionniste marocain.

  • Présentation du contenu :

    Texte de l'affiche

    Dans le cadre des soirées Musiques-Mosaïques, Elele et Aksak présentent : Jefira, Musiques d'une Méditerranée inventée. Jefira signifie ""pont"" en grec. Riche des différentes provenances (Allemagne, Chypre, France, Italie, Turquie) et formations musicales de ses membres, Jefira lance un pont entre les pays et les cultures en proposant une musique originale. Entre le classique et le folklore, cette musique nous fait découvrir l'autre à travers ses chants d'amour, de haine, de révolte ou d'espoir. Jefira. Chants : Dimis Michaelides. Violon, compositions : Georg Elsholtz. Contrebasse : Franck Ratajczyk. Flûtes : Marjolaine Ott. Guitare : Luca Marsi. Percussions : Tufan Akis. Concert et réservations : Elele.

  • Mots-clés