Les partenaires du portail

A l'origine du projet, quatre partenaires se sont engagés à livrer du contenu au portail de Génériques : la BDIC, le site collaboratif « Migrations à Besançon », la FACEEF et l'association Collectif Fusion. En 2015, le portail s'est enrichi de nouveaux partenaires : les Archives départementales de Lot-et-Garonne ainsi que les photographes Bruno Lemesle et Joss Dray. En 2016, ce sont les Archives départementales du Val-de-Marne, la photographe Jacqueline Geering et l'artiste Maria Amaral qui ont rejoint le réseau des partenaires d'Odysséo.

La Bibliothèque de documentation et d'information contemporaine, BDIC

 

Bibliothèque-musée spécialisée dans l'histoire contemporaine et les relations internationales des XXe et XXIe siècles, la BDIC est un partenaire historique de Génériques ayant été associée à de nombreux projets de l'association, notamment dans le cadre de son programme de collecte et préservation des archives privées de l'immigration. Une partie des fonds qu'elle conserve, numérise et met en ligne concerne l'histoire de l'immigration : périodiques, fonds d'archives, affiches, photographies...

 

Odysséo permet d'interroger une partie du catalogue de la BDIC : des fonds d’archives de l’immigration russe, en russe ou français (archives du Comité de secours aux savants russes en France, de la Colonie russe de Bordeaux, de la Société des étudiants russes de Paris ou encore de Victor Bulin), des périodiques de l’immigration polonaise en France dont un tiers date d’avant 1945 (résistance à l’occupation allemande) et deux tiers se situent entre 1945 et 1981 (périodiques de l’immigration de travail, publications à caractère culturel émanant principalement des opposants au communisme) ainsi que les périodiques de l'Immigration espagnole en France rédigés par les exilés espagnols de 1937 à 1970.

 

Le site « Migrations à Besançon »

 

Le site collaboratif « Migrations à Besançon » est une initiative du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville de Besançon. L'objectif de ce site est d'écrire l'histoire de l'immigration à Besançon, en rassemblant un ensemble de connaissances, en témoignant des parcours individuels et les ancrant dans l’histoire collective.

 

Dans ce cadre, le site « Migrations à Besançon » a décidé d'effectuer un travail de recensement et de numérisation des archives de l'histoire de l'immigration en Franche-Comté. Pour la diffusion auprès d'un large public et une mutualisation des ressources au niveau national et européen, Migrations à Besançon a choisi de publier ces documents dans Odysséo. Un partenariat entre Génériques, le site « Migrations à Besançon », les Archives municipales de Besançon et les Archives départementales du Doubs initié en 2010 a ainsi permis la mise en ligne de documents numérisés sur Odysséo.  Un premier corpus de 3 170 documents provenant des Archives municipales de Besançon est aujourd'hui disponible dans Odysséo.

 

La Fédération d'associations et centres d'émigrés espagnols en France, FACEEF

 

La FACEEF est une union d’associations loi 1901 qui regroupe 95 associations et centres socioculturels d’Espagnols sur l'ensemble du territoire français. Elle développe depuis une quinzaine d’années de multiples activités culturelles et scientifiques en lien avec la préservation de la mémoire de l’immigration espagnole, (publications, expositions, sauvegarde d’archives…) afin de valoriser son apport économique, social et culturel tant en Espagne qu’en France. En 2009, la FACEEF a initié un projet en vue d'enrichir son fonds d'archives audiovisuelles à partir du recueil de témoignages de migrants et dirigeants associatifs espagnols en région Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-D’azur. Ces témoignages sont disponibles dans le portail Odysséo.

 

 

L'association Collectif Fusion (Villiers-le-Bel, Val d'Oise)

 

L'association FUSION SONORE a été créée en 1991 par de jeunes adultes ayant des pratiques musicales. Ayant évolué, FUSION s’est affirmé en 1995 comme un collectif d’artistes partageant un parcours de création avec des non-professionnels. A partir des archives familiales, le Collectif Fusion veut construire des outils à volonté pédagogique (expositions, revue) et des objets culturels (spectacles, publications) permettant d'introduire la complexité historique dans le débat avec les plus jeunes et de déconstruire les imaginaires liés aux colonisations. Elle édite notamment la revue Sakamo autour de la mémoire des déplacements géographiques et des parcours de vie. Cette revue a pour objectif la connaissance et la reconnaissance de la place des migrations dans l’histoire contemporaine. Sa matière se constitue notamment à partir de la publication d’archives locales (familiales, municipales, départementales). Une partie des archives familiales rejoindront prochainement Odysséo.

 

 

Les Archives départementales de Lot-et-Garonne

 

Les Archives départementales de Lot-et-Garonne sont inaugurées à Agen sous la Révolution. L'institution conserve les archives produites par les administrations du département et accueille également les dépôts des communes ainsi que les dons et dépôts de particuliers. Une partie des fonds traités par les Archives départementales de Lot-et-Garonne aborde l'histoire de l'immigration. Dans ce cadre, l'instrument de recherche concernant les archives du Centre d'Accueil des Français d'Indochine (CAFI) rejoindra prochainement Odysséo. Cet établissement symbolise un épisode notable de l'histoire de France, consécutif de la fin de la colonisation par la France des régions du sud-est asiatique.

 

 

Burno Lemesle

 

Cinéaste et photographe, Bruno Lemesle axe un grande partie de son travail autour du regard porté sur la ville et ses quartiers. Dans ce cadre, le portail Odysséo accueille la collection de photographies numérisées « Salut Barbès! », réunie par l'auteur à partir de ses archives photographiques. Ce travail met en scène le quartier de la Goutte d'Or (Paris, 18e) des années 1980 à nos jours. Bruno Lemesle a suivi et photographié la transformation de ce lieu, portant ainsi un regard sur la destruction des logements insalubres venant progressivement modifier l'identité du quartier. Il saisit dans ses photographies l'essence de ce carrefour migratoire cosmopolite, lieu de sociabilité et d'échanges culturels.

 

 

Joss Dray

 

Reporter-photographe, Joss Dray aime se définir comme une «photographe de la résistance». C'est en 1987 qu'elle commence à raconter l'histoire quotidienne de la résistance du peuple palestinien. Son travail est consultable à la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) ainsi que sur le site du Musée Palestinien de Birzeit.

Joss Dray se concentre également sur la représentation des conditions de vie des travailleurs et des familles immigrés. Dans ce cadre, Odysséo accueille une collection de photographies numérisées (1985-2004) consacrée à la mémoire et l'identité d'une sélection de quartiers en France.

 

 

Archives départementales du Val-de-Marne

 

Créées en 1968 à Créteil, les Archives départementales du Val-de-Marne conservent les archives produites par les administrations du département et accueille également les dépôts des communes ainsi que les dons et dépôts de particuliers. En matière de conservation d'archives audiovisuelles, l'institution privilégie notamment la collecte d'archives concernant les mouvements de jeunesse et d'éducation prioritaire ainsi que l'acquisition d'archives privées abordant l'histoire du sud-est parisien. Dans le cadre du partenariat avec Génériques, un instrument de recherche référençant les sources audiovisuelles sur l'immigration conservées aux Archives départementales du Val-de-Marne est disponible dans le portail Odysséo.

 

 

Jacqueline Geering

 

Reporter-photographe, Jacqueline Geering mène depuis les années 1980 un travail centré autour des conditions de vie des foyers de travailleurs migrants. Parallèlement, elle travaille sur différents projets axés sur les conditions de vies des réfugiés mauritaniens, des sans-papiers et des Cubains. Une sélection de photographies consacrées au quotidien de différents foyers situés à Paris et en Seine-Saint-Denis dans les années 1980 est consultable sur Odysséo. Repas, vie quotidienne, cours de français et fêtes sont immortalisés dans ce travail photographique et ouvrent les portes au regard sur les foyers de travailleurs migrants des communes de Paris, d'Aulnay-sous-Bois, d'Epinay-sur-Seine et de Rosny-sous-Bois.

 

 

Maria Amaral

 

Issue d'une famille de républicains espagnols exilés en Argentine en 1949 après des années de résistance, Maria Amaral mêle travail artistique et militantisme. Par la photographie, la peinture et le dessin, elle porte un regard sur les usines, les bidonvilles ainsi que les cités de transit. Elle aborde par ailleurs la question de trajectoire individuelle liée à l'immigration par la réalisation de nombreux portraits.

Maria Amaral a participé à la campagne d'archives orales « Histoire et mémoire de l'immigration, mobilisation et lutte pour l'égalité, 1968-1988 » menée par Génériques entre 2012 et 2015. Au cours de l'entretien, elle revient notamment sur sur son engagement auprès des immigrés en utilisant l'art comme moyen de mobilisation. Le portail Odysséo accueille également une sélection de photographies portées sur la création de l'identité de la Maison peinte, haut lieu des luttes liées à l'immigration, située au sein des bidonvilles de la commune de Nanterre, accompagnées d'une collection numérisée de dessins et peintures représentant la rencontre entre l'Europe et l'Amérique latine par le biais de portraits.