De nouvelles ressources sur l'artiste Youssef Hagège
Le 26/06/2013 à 10h11 par Génériques
Résumé

Découvrez les nouvelles ressources disponibles sur Youssef Hagège, auteur compositeur et interprète d'origine tunisienne qui a confié ses archives à Génériques.

De nouvelles ressources sur l'artiste Youssef Hagège

Découvrez les nouvelles ressources disponibles sur Youssef Hagège, auteur compositeur et interprète d'origine tunisienne qui a confié ses archives à Génériques.

Rien ne prédisposait le jeune Youssef (Joseph) Hagège alias José de Suza à la musique. Ce fils de brocanteur, né en 1919 en Tunisie, se passionne pour les instruments en les testant dans l'échoppe familiale. Un banjo, une clarinette, un accordéon... Youssef Hagège s'exerce ainsi dès son plus jeune âge à la composition et au chant.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, le musicien prend la route de l'exil. Il arrive à Paris en 1946 et suit alors des études au conservatoire. Youssef Hagège anime les nuits parisiennes en se produisant dès 1947 dans des cabarets orientaux comme La Casbah ou le cabaret El Djazaïr.

Dès la fin des cabarets orientaux, au début des années 1980, Youssef Hagège poursuit sa carrière dans les cercles privés. Il passe aujourd'hui une retraite paisible dans le Nord de Paris.

Dans le cadre de la préparation de l'exposition Générations, nous avons rencontré l’artiste avec qui nous avons retracé son itinéraire, de ses débuts à Tunis à la scène parisienne. Youssef Hagège a alors confié à Génériques ses archives désormais disponibles dans le catalogue Odysséo.

 

Les ressources disponibles

Le fonds Youssef Hagège est remarquable. Composé de 59 photographies et de 180 partions, il offre un panorama exceptionnel de la carrière d'un homme qui joue de tous les instruments (piano, violon, clarinette, batterie, guitare...) et qui a composé plus de 600 chansons en espagnol, en hébreu ou encore en arabe.

Les pièces d'archives les plus importantes sont les partitions et les cahiers de chanson qui constituent la part la plus importante du fonds d'archives. On y trouve notamment plusieurs succès de Youssef Hagège, dont Ya Oumi ou l'Oriental, mais également des chansons inédites en hébreu ou en anglais.


Outre les portraits, les photographies mettent en scène dans l'enceinte des cabarets orientaux Youssef Hagège et les artistes Louisa Tounsia, Ahmed Wahby, Zaki Khrief, Line Monty ou encore Blond Blond, le farceur de la chanson françarabe.

Un instrument de recherche complet du fonds d'archives de Youssef Hagège sera prochainement publié afin de replacer toutes ces données dans leur contexte historique.

 

Paru en avril 2011

Mots clés : 
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches
Le 02/02/2016 par Génériques